Ecrit par vous !
VIDEO. 10 ans après la finale, Rougerie, Harinordoquy et cie sortent la boîte à souvenirs
Imanol Harinordoquy, l'homme qui a fait un bisou à la Coupe du monde.
Samedi, l'équipe de France affronte la Nouvelle-Zélande. Un match qui intervient dix ans après la finale du Mondial. Plusieurs Tricolores nous parlent de ce match.

Il y a un à peine plus de 10 ans maintenant, les hommes de Lièvremont frôlaient l’exploit en finale de Coupe du Monde en échouant à un seul petit point des All Blacks au terme du temps réglementaire. Il y a quelques jours, plusieurs joueurs qui avaient enflammé ce match sont revenus sur ce soir d’octobre 2011. ''On a les chocottes, mais on est ensemble'', le célèbre haka de la finale 2011 raconté par ceux qui l'ont vécu''On a les chocottes, mais on est ensemble'', le célèbre haka de la finale 2011 raconté par ceux qui l'ont vécuSi l’on vous parle de la charnière Yachvili-Parra, de Rougerie en feu, de la moustache de Lievemont, un seul match vous vient à l’esprit. Oui, c’est bien la finale de Coupe du Monde 2011. Une rencontre d’anthologie qui restera gravée dans la mémoire de tous les fans du rugby français. Tout était réuni pour un grand match, les All Blacks, des Français revanchards, le Kapa o Pango. Mais surtout une riposte mythique des Tricolores face au haka. Liés, main dans la main en forme de V. La suite, on la connait. Après un essai à la suite d’une combinaison en touche et une pénalité. La France parvient à revenir à un seul petit point des hommes frappés de la fougère après un service de Rougerie pour son capitaine Dusautoir. Malheureusement, aucun autre point ne sera ajouté des deux côtés et les Bleus échoueront par le plus petit écart possible. Des souvenirs qui ne s’effaceront surement jamais pour l’ensemble des acteurs de cette rencontre. 

Pour les 10 ans de cette finale tragique, plusieurs joueurs qui avaient fait vibrer l’ensemble des Français, se sont retrouvés le temps d’un instant pour se remémorer les souvenirs de cette soirée d’octobre 2011. France 3 les a suivis pour notre plus grand plaisir. Parmi eux, Aurélien Rougerie qui avait notamment été monstrueux face à ces Blacks, revient sur cette chance inoubliable d’avoir participé à ce match en 2011 : « Tout le monde rêve de jouer en Nouvelle-Zélande, contre la Nouvelle-Zélande en finale de Coupe du Monde ». Ce soir-là, les 23 Bleus faisaient face à un pays entier comme l’explique François Trinh-Duc, remplaçant pour ce choc : « On était bien seul face à toute une nation, ça restera gravé à vie. » Bien d’autres acteurs de cette rencontre mythique sont présents dans ce magnifique reportage. Julien Bonnaire, Imanol Harinordoquy pour ne citer qu’eux. Nul ne doute que ces retrouvailles ont de nouveau ressassé les vieux démons du passé…

Merci à Jules Bertry pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    71746 points
  • il y a 2 ans

Potain kon! A chaque match contre les All Blacks on est obligé de lacher les grandes eaux sur cette finale ou à contrario repasser les moments de gloire rugbystique contre ces mêmes Blacks! C' est comme se tapper la Grande Vadrouillle ou les compils pour les fêtes de fin d' année!!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News