VIDEO. Inconnu au bataillon, les Glasgow Warriors viennent pourtant de signer un phénomène !
Tuipolotu est un sacré phénomène physique.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Sione Tuipolotu : ce nom ne vous dit rien ? C'est normal. Mais croyez-nous, Glasgow vient là de signer un phénomène physique. Guettez plutôt par vous même !

Vous vous rappellez des années fastes de Rene Ranger ? De sa puissance de feu, son punch énorme et ses appuis parfois électriques ? Ou pour les plus anciens - dans un style peut-être encore plus proche du principal intéressé avec son crane rasé et son bouc - d'Inga Tuigamala, ce surpuissant ailier des Blacks puis des Samoa et terreur des défenses durant les années 90 ? Et bien croyez-le ou non mais les Glasgow Warriors viennent de signer un prototype très proche de ces derniers pour les prochaines saisons. Sione Tuipolotu, c'est 1m79 pour 104kg de barbaque australienne, un physique de videur, une tête de tueur et un profil de puncheur comme on n'en croise que rarement. Si son patronyme ne vous dit rien c'est normal, le joueur des Yamaha Jubilos est loin d'être une star, même dans son propre pays, l'Australie. En 11 apparitions avec les Melbourne Rebels en Super Rugby, il ne connut d'ailleurs qu'une seule titularisation. Maigre.

Mais alors que ses performances en NRC (championnat local de l'île-continent) lui permirent d'attirer l'oeil des recruteurs, c'est depuis au Japon qu'il s'est pleinement révélé chez les pros', jusqu'à être enrôlé par la province écossaise des Warriors, donc. Pour l'anecdote, en 2016, Tuipolotu avait joué contre ses futurs coéquipiers Darcy Graham, Zander Fagerson ou Scott Cummings lors du Mondial U20. Il avait d'ailleurs inscrit un doublé et participé pleinement à la victoire des jeunes Wallabies sur ceux des Scots... La cerise sur le gâteau ? C'est que ce trois-quart de 24 ans est éligible pour l'Ecosse, lui dont la grand-mère est originaire de Glasgow ! De là à donner des idées à Greg Townsend, comme avec Duhan Van der Merwe ? Nul doute que les deux se sont déjà entretenu, au moins par personne interposée. Loin de tout ça pour l'instant alors qu'il ne rejoindra les bords du fleuve Clyde qu'une fois la saison de Top League terminée, cela promet néanmoins pour le futur des Warriors, qui avaient déjà acté les venues de Jack Dempsey (troisième ligne, 26 ans, 14 sélections avec l'Australie) et Josh McKay, ailier de 23 ans, considéré comme l'un des joueurs les plus rapides de Nouvelle-Zélande. Il y aura donc du beau monde du côté du Scotscound Stadium, malgré les départs d'Adam Hastings et de Huw Jones. 

“Sione est un talent très excitant. Il est sélectionnable avec le XV du Chardon, dispose de vraies qualités physiques et de porteur de balle et peut jouer au centre comme à l'aile. - Danny Wilson, entraîneur de Glasgow.

Voici ce qu'a également déclaré le principal intéressé lors de l'annonce de sa signature sur le site de Glasgow :

“ Je pense que mon style de jeu correspond parfaitement avec celui des Warriors. Je suis une boule d'énergie sur un terrain et j'ai regardé bon nombre de leurs matchs : J'ai beaucoup entendu parler de la vitesse de la pelouse du Scotscound et je suis impatient de jouer ce type de rugby là-bas. - Sione Tuipolotu.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Très impressionnant...contre des japonais....

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News