RESUME VIDÉO. Travail d'avants, jeu après contact et passe au pied millimétrée, les Bleuets ont écœuré les Irlandais (44-15)
Le jeune Maxime Marty a fait parler ses cannes face à l'Irlande.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'équipe de France moins de 19 ans n'a fait qu'une bouchée de l'Irlande en match amical ce mardi à Lormont.

RÉSUMÉ VIDÉO. La démonstration de France U19 face à l'Angleterre dans le Crunch (35-22)

Dix jours après avoir dominé l'Angleterre à Massy en marquant cinq essais, les jeunes Tricolores n'ont pas fait dans la demi-mesure à Lormont. Lors du premier de leurs deux matchs amicaux face à l'Irlande, les ouailles d'Aubin Hueber sont entrées à six reprises dans l'en-but adverse. Deux périodes ont été décisives dans cette rencontre après une entame à l'avantage des visiteurs. 

La demi-heure tout d'abord où les avants ont fait parler leur puissance pour marquer coup sur coup par Azagoh (25e) et Lamothe (29e) suite à l'ouverture du score par les Irlandais à la 16e. Puis, c'est dans les minutes précédent l'heure de jeu qu'ils ont écoeuré les visiteurs en plantant trois essais entre la 50e et la 58e par Heguy, Delbouis et Marty. Trois superbes réalisations où les Français ont joué de manière inspirée et juste, autant à la main qu'au pied. 

Et si l'Irlande a réagi à la 61e, ce sont les Bleuets qui ont le dernier mot à la 77e sur une nouvelle action au grand large. Une prestation qu'ils voudront certainement rééditer dimanche du côté de Mérignac face à ce même XV du Trèfle.Crédit vidéo : FFR

La composition :

Laporte
Marty, Seguret, Decron, Etcheverry
Jalibert, Hardy
Roussel, Heguy, Woki
Azagoh, Geraci 
Brennan (cap), Lamothe, Boniface

Les remplaçants : Peyresblanque, Colombe, Bamba, Clerc, Jozroland, Gimbert, Even, Delbouis

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Que des noms prédestinés dans cette équipe...

  • Ahma
    93217 points
  • il y a 3 ans

Résultats étonnants , comparativement aux matchs contre ces mêmes équipes chez les moins de vingt ans ; promotion particulièrement forte , ou attention moindre portée à cette catégorie par les Anglais et les Irlandais ?

@Ahma

Ou alors la différence se fait après. Avec un vrai système d'équipes B qui fonctionne et fait progresser les joueurs de 18 à 21 ans.

@Un riz savant scie

Je pense que la différence se fait après avec des équipes anglaises qui n'hésitent pas à lancer dans le grand bain des joueurs très jeunes au lieu d'aller chercher des inconnus étrangers en tant que jokers médicaux...

@Puchpuch

Sur ce point que tu soulèves très justement on peut se demander ce qu'il en est de l'œuf et de la poule. Donnent-ils leur chance aux jeunes parce qu'ils sont au niveau de manière précoce par rapport à nous (par exemple parce qu'ils ont été aguerris en équipe B ou championnats universitaires relevés) ou alors est-ce parce qu'ils leur donnent leur chance très vite qu'ils deviennent au niveau de façon précoce. La réponse est à mon avis les deux.

La qualité de notre formation se confirme un peu plus avec ces jeunes. La qualité des passes attestent qu'on est pas si limités niveau skills.
Il faut vraiment que nos espoirs ne soient plus bloqués à la dernière marche, pour ne pas végéter à partir de 18 ans.
C'est je pense une des clés de l'avenir de notre XV de France. Il faut que ces minots jouent au plus haut niveau !

Quand tu vois comment ces jeunes jouent, et distribuent le ballon, tu n'as qu'une peur: que notre système les empêche d'accéder au haut niveau.
Ce serait un beau gâchis.

C'est bon de revoir Marty !!! ou au moins un Marty ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News