Que devient le légendaire Rupeni Caucaunibuca ? [VIDEO]
Que devient Rupeni Caucaunibuca ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Dans un reportage, Rupeni Caucaunibuca revient sur sa carrière et sa nouvelle vie, de retour dans son village des Fidji.

"Vous savez, vivre dans mon village avec mes amis, ma famille... Parfois, ça ne me donnait pas envie de revenir. Quand on vit au village, on a tout ce qu'on veut. En France, quand tu n'as pas d'argent, c'est difficile de demander quelque chose à tes voisins. Au village, si tu n'as pas d'argent, tu es toujours en vie, tu peux emprunter à tes voisins. Ici, tu n'as pas besoin d'acheter quelque chose. Tu plantes, tu cultives, tu pêches."  C'est un témoignage qui devrait faire date. Mais que devient Rupeni Caucaunibuca ? Il y a quelques mois, le magazine Tampon était allé sur les traces de l'ancien ailier du SU Agen et du Stade Toulousain, revenu dans son village, où trois jours sont nécessaires pour y accéder.

La Pacific Rugby Players Welfare, menée par l'ancien international samoan Dan Leo, s'est également rendue sur place, pour raconter l'histoire d'un joueur absolument hors-norme, qui aura illuminé toutes les pelouses du monde. Et si la réputation d'un joueur en surpoids et en retard à chaque reprise est restée tenace tout au long de la carrière, c'est oublier d'où vient Caucaunibuca : "personne ne m'a rien appris."

Dans ce premier épisode d'Oceans Apart, une série qui retrace le parcours des joueurs du Pacifique et leurs difficultés à s'adapter à la vie occidentale, le Fidjien avoue avoir perdu tout l'argent gagné pendant sa carrière. "J'ai tout dépensé en alcool, pour aider les gens. [...] Je le regrette, j'aurais dû en garder pour l'après-rugby.

Un témoignage (en anglais, sous-titré) à ne pas manquer, et à partager : 

Crédit vidéoPacific Rugby Players Welfare

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Superbe vidéo, et Caucaunibuca toujours aussi adorable!
A Agen on ne l'oubliera jamais. C'est là qu'il a été le meilleur, deux fois meilleur marqueur du Top14 et 7 saisons au SUA. Pour moi le meilleur joueur de tous les temps. Je n'ai jamais vu un phénomène pareil. meilleur que Lomu ou que Sella. Dommage qu'il ait été si fantasque, aussi peu prévisible en-dehors du terrain que sur le terrain.
On a dit de beaucoup de joueurs qu'ils étaient capables de gagner un match à eux tout seuls. Ce n'a été vraiment vrai que pour Caucaunibuca.
Anecdotes: quand on lui a donné un téléphone portable, il l'a jeté quand la batterie a été déchargée. Quand il a quitté le SUA, 3 personnes (joueurs, président -Lubrano-) l'ont successivement invité à déjeuner. Il a dit oui à tous, et ne s'est pointé que chez le dernier "inviteur", Narjissi...

En espérant que son histoire et celles d’autres anciens îliens aident les jeunes à ne pas reproduire leurs erreurs

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an

Extraordinaire !
Rien à ajouter.
Bravo !

  • Ahma
    93853 points
  • il y a 1 an
@spir

Tu as ajouté "bravo".

Un phénomène!

Un magicien avec un ballon, à l'époque quand il était au stade,un membre du staff disait que Caucau, s'était un grand gamin, si tu ne l’intéresses pas au jeu il était capable de passer son match à regarder les tribunes, papillonner,... mais que si tu l'y intéressait, tu avais des moments magiques et c’est notamment pour cela qu'ils l'ont souvent titularisé au centre cette saison là, pour le rapprocher du jeu.

Un magicien avec un ballon, à l'époque quand il était au stade,un membre du staff disait que Caucau, s'était un grand gamin, si tu ne l’intéresses pas au jeu il était capable de passer son match à regarder les tribunes, papillonner,... mais que si tu l'y intéressait, tu avais des moments magiques et c’est notamment pour cela qu'ils l'ont souvent titularisé au centre cette saison là, pour le rapprocher du jeu.

Un magicien avec un ballon, à l'époque quand il était au stade,un membre du staff disait que Caucau, s'était un grand gamin, si tu ne l’intéresses pas au jeu il était capable de passer son match à regarder les tribunes, papillonner,... mais que si tu l'y intéressait, tu avais des moments magiques et c’est notamment pour cela qu'ils l'ont souvent titularisé au centre cette saison là, pour le rapprocher du jeu.

Un magicien avec un ballon, à l'époque quand il était au stade,un membre du staff disait que Caucau, s'était un grand gamin, si tu ne l’intéresses pas au jeu il était capable de passer son match à regarder les tribunes, papillonner,... mais que si tu l'y intéressait, tu avais des moments magiques et c’est notamment pour cela qu'ils l'ont souvent titularisé au centre cette saison là, pour le rapprocher du jeu.

Quel plaisir c'était de le voir Jouer ce mec.
Il a jouer un grand rôle dans le Brenus de Toulouse en 2011 avec son doublé en demi contre Clermont. Un Génie.

Magnifique, que son histoire serve pour les générations futur. L on comprend mieux pourquoi ils ne veulent pas rentrer et ne savent pas quand rentrer. Ils sont dans un autre monde, et ce sont bien eux les plus heureux.

  • Pianto
    35912 points
  • il y a 1 an

je n'ai ni lu, ni regardé la vidéo mais à mon avis, il devient gros.

  • Ahma
    93853 points
  • il y a 1 an
@Pianto

J'ai regardé la vidéo, il est beaucoup moins gros qu'il y a dix ans.

@Pianto

Mais il a toujours eu tendance à l'embonpoint l'ami Caucaunibuca
Et c'est pour sa qu'on l'aime

  • Ahma
    93853 points
  • il y a 1 an
@Placeb35

Je ne dirais pas qu'on l'aime pour ça, enfin pas moi, par contre la vitesse à laquelle il courait à son époque toulousaine, avec trente kilos de gras en trop autour de la ceinture, ça c'est un mystère unique dans l'histoire du sport.

  • cahues
    120161 points
  • il y a 1 an

Distillateur hors pair, sur et en dehors du terrain. Un vrai phénomène !

Le Stade n'aura pas eu dans l'ensemble à regretter de lui avoir redonné une chance.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News