Le coup de renvoi du Racing officiellement non valable

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'IRB a statué sur le coup de pied de renvoi rapidement joué par le Racing Métro et François Steyn. Il est officiellement non valable car ce n'est pas le même ballon qui est utilisé
On ne change pas une tactique qui gagne me direz-vous ! Souvenez-vous, les joueurs du Racing ont marqué un essai plein de malice contre le Stade Rochelais le samedi 10 Septembre 2010. Alors que certains journalistes et supporters louaient l’esprit tactique de Pierre Berbizier, d’autres jugeaient injuste d’accorder un tel essai. Christophe Berdos, l’arbitre du match, avait accepté l’essai de Sireli Bobo, mais le corps arbitral a souhaité se pencher davantage sur la question de la validité d’un coup de renvoi aussi rapide.

Francois Steyn ne s’est pas privé de recommencer la même combine contre le BO. Dès lors que Julien Peyrelongue marquait les 3 points, l’arrière sud-africain s’emparait d’un ballon pour jouer un coup de renvoi rapide sur l’aile de Sireli Bobo. Dans le doute, Jean-Luc Rebollal, l’arbitre de la rencontre, sifflait intelligemment le fait que Steyn ait botté le ballon après la ligne médiane. Ce fait de jeu obligeait le Racing à taper de nouveau le coup de renvoi. Mais cette décision de l’arbitre ariégeois ne résout pas le problème dans le fond. Les instances de l’arbitrage français ont donc dû impliquer les responsables de l’IRB pour statuer sur un tel cas.

C’est ainsi que Steve Griffiths (responsable IRB) mettait les choses au clair concernant ce genre de coup de renvoi :
Le coup de renvoi du Racing officiellement non valable  Si le ballon rapidement joué est le même que celui qui a été botté : le coup de pied doit être accepté car rien dans la règle n’empêche ce joueur de jouer rapidement.
Le coup de renvoi du Racing officiellement non valable  Si le ballon a été changé : impossible de jouer rapidement car selon la règle 2.6 « les ballons de rechange sont admis pendant un match, mais une équipe ne pourra pas obtenir un avantage déloyal en les utilisant ou en les changeant ». Le coup de renvoi rapide ne peut donc pas être accepté.

Il est donc clair que les arbitres se devront d’interdire aux Racingmen de recommencer ce genre de petite manœuvre peu fair-play !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News