6 Nations 2021. L'action de Louis Rees-Zammit met en évidence l'effet pervers de la vidéo
Louis Rees-Zammit a-t-il perdu le contrôle du ballon ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Joël Jutge est revenu sur l'essai accordé à Liam Williams face à l'Angleterre suite à une action confuse de Louis Rees-Zammit, notamment à cause de la vidéo.

Le match au sommet dans le Tournoi des 6 Nations entre le Pays de Galles et l'Angleterre samedi a été marqué par deux situations où l'arbitrage a été vivement contesté. Deux actions d'essais pour les locaux qui ont entraîné la colère des supporters anglais alors du côté des Gallois on a applaudi des deux mains les décisions de l'officiel tricolore Pascal Gaüzère. Ce dernier a pourtant reconnu qu'elles n'avaient pas été bonnes. Sur le premier essai des Dragons rouges, il aurait dû laisser le temps à Farrell de se replacer avec ses coéquipiers après lui avoir demandé de les recadrer au sujet de la discipline. Le capitaine de la Rose n'a d'ailleurs pas manqué d'exprimer son incompréhension sur l'action.

6 Nations. Dan Biggar surprend les Anglais avec une inspiration chirurgicale [VIDÉO]6 Nations. Dan Biggar surprend les Anglais avec une inspiration chirurgicale [VIDÉO]Par la suite, les Gallois ont été une nouvelle fois du bon côté d'une décision arbitrale sur l'essai de Williams. Une séquence confuse en raison de la manière dont le ballon est passé de l'ailier Louis Rees-Zammit à l'arrière. "La balle n’est pas maîtrisée par l’ailier gallois et tombe vers l’avant sur sa cuisse", analyse via le Midi Olympique le patron des arbitres Joël Jutge. Le corps arbitral a alors fait appel à la vidéo pour juger si oui ou non il y avait en-avant. Le problème, c'est que dans la règle "telle qu’elle est édictée, il n’y a pas cette notion de perte de contrôle." C'est plus un coup de pied.

Point Arbitrage :

Définition de l'en-avant : Quand un joueur perd la possession du ballon qui poursuit sa course vers l’avant, ou quand un joueur propulse le ballon du bras ou de la main vers l’avant, ou lorsque le ballon touche la main ou le bras, poursuit sa course vers l’avant et touche le sol ou un autre joueur avant que le joueur d’origine puisse l’attraper.

Or avant de toucher le sol, le ballon tape le mollet (et non la cuisse) de Rees-Zammit. Peut-on considérer ceci comme un coup de pied ?

Définition du coup de pied : Une action effectuée en frappant délibérément le ballon avec une partie de la jambe ou du pied, talon exclu, des orteils au genou, mais genou exclu. Un coup de pied doit déplacer le ballon sur une distance visible par rapport à la main ou le long du sol.

Se pose ici la question du "délibérément" et le déplacement du ballon sur une distance visible. Ces deux éléments ne semblent pas être clairs, donc on peut considérer qu'on ne rentre pas dans la définition du coup de pied et que l'en-avant est certainement l'option la plus crédible.

"C’est un des effets pervers de l’arbitrage vidéo, on a parfois tendance à aller chercher trop dans le microscopique." L'essai a finalement été accordé mais de l'avis de Jutge, si l'en-avant avait été sifflé, personne n'aurait crié au scandale.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gjc
    8581 points
  • il y a 4 mois

Après de multiples ralentis on ne peut pas dire si le ballon va en avant ou en arrière entre la main et le mollet de LR-Z. Rien à reprocher ni à Gaüzère ni à Ruiz.

La vraie bourde est sur le 1er essai gallois où c'est Gaüzère qui demande à Farrell de parler à ses joueurs (même si Ford les a déjà réunis pendant l'échange Farrell-Gaüzère), c'est sportivement indéfendable de siffler avant qu'ils ne se soient replacés.

  • oc
    8731 points
  • il y a 4 mois

c'est degueux a voir,mais ya rien a siffler

La seule chose qui me gêne dans cet article (je suis de ceux que la validation de l'essai ne gêne pas) c'est de voir l'auto flagellation des arbitres Français et de leur chef en premier qui s'excusent le LENDEMAIN d'avoir mal jugé une action! Décidemment le leadership Anglo Saxon sur le rugby Européen a encore de beaux jours devant lui!Avez vous entendu un arbitre Anglo Saxon s'excuser après un match International? Avez vous entendu ( pour les plus anciens d'entre nous) Monsieur Beevan (suis pas sûr de l'orthographe ) s'excuser le lendemain de la demi finale de CDM Springboks vs France que nous perdons sur une décision arbitrale? Avez vous souvenir d'excuses proférées par Monsieur Joubert au lendemain de la Finale de CDM NZ vs France que nous perdons d'UN point et encore mieux, avez vous souvenir qu'un chef des arbitres Mondiaux ait demandé à ces Messieurs de revisionner le match le lendemain parce que la polémique grondait? Moi pas! Il est vrai que ce n'était QUE la France qui se plaignait, autant dire personne...Cette attitude de cocu battu a le don de m'énerver, voilà, c'est dit ! 😝

  • gjc
    8581 points
  • il y a 4 mois
@gilbertgilles

C'est marrant je n'ai pas la même interprétation.

On est d'accord que la presse anglaise (et dans une moindre mesure NZ) a clairement une influence que les autres, y compris française, n'ont pas. Ce n'est pas juste mais c'est comme ça.

Mais à mon avis Jutge défend Gaüzère parce qu'il veut le faire monter dans la hiérarchie et protéger sa carrière, autrement dit Gaüzère profite du leadership français. D'autres arbitres dans la même situation, comme Brace après la finale de la Coupe d'Automne ou Joubert après le match Australie-Ecosse à la coupe du monde 2015, auraient sûrement bien aimé être défendus par l'arbitre en chef. A la place ils se sont faits harceler en ligne (Brace) ou carrément critiquer ouvertement par World Rugby (Joubert).

@gjc

Je pense que les arbitres lisent peu les réseaux sociaux, sinon ils pèteraient les boulons vite fait! Et je ne parlais pas de Joubert 2015, car la CDM avait lieu en Europe, mais bien de 2011 😉

  • gjc
    8581 points
  • il y a 4 mois
@gilbertgilles

Moi je parlais de Joubert 2015. Sa carrière d'arbitre international s'est arrêtée prématurément après ce match Australie-Ecosse.

  • Guit333
    4520 points
  • il y a 4 mois
@gilbertgilles

Je suis entièrement d’accord. Je rajouterais que l’on nous dit tjs que l’arbitre fait partie du jeu. L’erreur est humaine. Et l’interprétation des rucks est bien plus litigieuse que ce genre de décision qui dans les deux sens pourrait faire parler.

  • epa
    37955 points
  • il y a 4 mois
@gilbertgilles

Donc quelqu'un qui dit ouvertement qu'il s'est trompé est un cocu battu? Drôle de comparaison... Je comprends mieux pourquoi les politiques n'avoue jamais rien. Moi je pense que c'est une preuve d'intelligence. Chacun son truc

@epa

Relis bien ce que j'ai écrit et tu comprendras peut être que l'épithète ne vise pas Gaûzère

Sur le premier essai je suis pas d'accord.
Ce n'est pas parce que l'arbitre parle à un joueur les autres peuvent dormir. Gauzere a sifflé pour reprendre le jeu, ils avaient qu'à être vigilants.



Sur le deuxième essai c'est plus compliqué. Pour moi quand je lis la règle il y a pas en avant.

Est ce que le joueur perd la possession du ballon => oui

Est-ce que le ballon poursuit sa course avant de toucher le sol ou un autre joueur => dans un premier temps oui, mais au final il est envoyé vers l'arrière par la jambe du gallois. Coup de pied ou pas on s'en fiche puisque ça va vers l'arrière et pas vers l'avant.

En fait on est exactement dans le même cas qu'un joueur qui merdoie le ballon mais qui par réflexe fait une claquette vers l'arrière.

Or là personne n'aurait parlé d'en avant.





Après la question qu'on peut se poser, c'est est-ce que l'arbitre doit juger purement la règle, ou son esprit. Et de plus en plus avec l'arbitrage vidéo les instances veulent des observables clairs, et se détacher du ressenti et de l'interprétation pour plus de cohérence entre les arbitres.

@arbitre31

Pour l'en-avant pour moi il faut bien décomposer la règle en 3 parties, les règles du rugby sont comme les lois la façon dont c'est rédigé compte énormément (et comme les lois, c'est imbitable au premier abord). On a bien 3 cas exposés dans la règle séparés à chaque fois par "ou".
Donc nos trois cas sont :
- quand un joueur perd la possession du ballon qui poursuit sa course vers l’avant;
ou
- quand un joueur propulse le ballon du bras ou de la main vers l’avant;
ou
- lorsque le ballon touche la main ou le bras, poursuit sa course vers l’avant et touche le sol ou un autre joueur avant que le joueur d’origine puisse l’attraper.

Donc dans les deux premiers cas le fait que cela touche ou non un autre joueur ou le sol ne rentrent donc pas en compte, et c'est très clair pour le second cas car un joueur qui lance volontairement le ballon vers l'avant commet une faute peu importe le reste de l'action (l'exemple parfait c'est le jonglage volontaire par dessus un joueur qui est interdit par WR par ce point, alors même que le ballon ne touche ni le sol ni l'adversaire). L'action de Rees-Zammit rentre clairement dans le premier cas, la seule question est de savoir si le ballon va vers l'avant après son dernier contact avec la main et non pas après avoir touché une autre partie du corps.

Le cas de la claquette réflexe dont tu parles est différent puisque le joueur n'a au final pas perdu la possession du ballon, il est considéré qu'un joueur qui jongle avec un ballon a la possession du ballon (c'est juste que son jonglage s'effectue dangereusement vers le sol). Le cas 1 ne s'applique donc pas, ni le 2 puisqu'il n'a pas propulsé volontairement le ballon... il reste donc le 3, qui introduit lui la notion "avant de tomber au sol ou de toucher un autre joueur" ce qui n'est pas le cas. Donc en effet personne n'aurait parlé d'en-avant, pas même la règle.

La règle telle qu'édictée avec cette notion d'acte délibéré vient mettre de la complexité car la notion peut être complètement subjective.
En effet, quelle décision faudrait-il prendre quand un joueur laisse échapper le ballon mais à le réflexe de taper dans le ballon avec la jambe avant qu'il ne tombe au sol.
Le lâcher n'est pas délibéré, mais le coup de pied l'est.
Rester au factuel, c'est à dire absence d'en avant si le ballon touche le bas du corps avant le sol simplifierai la chose.
On ne siffle pas l'en avant dans les mains sur un mauvais contrôle, on peut en faire de même avec les jambes.

Tout d'abord hello tout le monde !

C'est une action qui peut s'arbitrer de 2 manières, mais j'ai l'impression qu'un en-avant sifflé aurait bien moins fait parler.
Que ce soit en pro ou amateur dès qu'il y a perte de maîtrise de la balle et que ça tombe (touché ou non avant le contact sol) c'est sifflé en avant sauf si de manière très évidente ça part vers l'arrière (référentiel terrain en général).
Tous les joueurs autour ont l'air de penser à l'en-avant sifflé d'ailleurs, anglais comme gallois.

Ca fait pas tout sur le match mais c'est compréhensible que les anglais en parlent et que les médias rugby aussi.
C'est intéressant d'en parler d'ailleurs, merci pour ce genre d'articles !

  • jojo7
    3778 points
  • il y a 4 mois

Je ne sais pas ce que l'on cherche dans cette action ! Si j'ai bien observé le ballon est ramené sur la fesse du Gallois et part en arrière . Où est la faute ? qui en cherche une ?

@jojo7

On cherche à appliquer le règlement, or celui-ci exprime que le fait de ramener le ballon vers l'arrière avec la fesse n'annule pas un en-avant éventuel.

  • mic4619
    3568 points
  • il y a 4 mois

La victoire Galloise n'est pas a être remise en question de toute façon, en ce moment l'équipe d'Angleterre est mauvaise et ce n'est pas les Gallois qui ont fait 15 fautes, des en avant à la pelle, ils ne sont pas du tout dans leur assiette et j'en passe....
Par contre la France ils vont vouloir se reprendre et si on arrive en "chaussons" il y a danger.....

Ballon tombe devant en avant,
Ballon tombe derriere anglais dans la souricière.

Le truc c'est que les angles de vue des caméras ne proposent jamais une vision idéale, en angle droit, qui permet de ne pas être trompé par l'illusion d'optique. Pas évident dès lors, d'être en mesure d'affirmer à chaque fois la direction que prend le ballon.. Il faudrait je sais pas une vue du dessus en mode caméra de drone ou bien un modèle 3d du terrain en direct!.. Pas évident..

Rees Zammit perd le contrôle du ballon et le ballon touche le joueur anglais derrière la ligne de perte de contrôle.
Apparemment, le règlement ne prévoit pas ce genre de cas (assez rare à vrai dire), mais ya rien de scandaleux à avoir validé l'essai, bien au contraire selon moi.

Par contre, sur le 1er, ouais, il a carrément craqué ...

  • Michne
    4505 points
  • il y a 4 mois

Je pense que Gauzere a eu peur de prendre une décision sur l’instant et il a, avec l’aide de Ruiz arbitre video, ”sodomisé les mouches”! Cela montre combien il est difficile d’arbitrer avec 10 millions d’arbitres videos qui vont disséquer l’action.
Cela montre aussi a tous ceux qui se paiignent en permanence des arbitres ”british” que le problème n’est pas leur impartialité comme ils me prétendent a longueur de mail... Je pense que certains se reconnaîtrons

@Michne

Pauvres mouches...

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
News
News
News
Vidéos
News