XV de France : un joueur doit-il pouvoir décider de sa retraite internationale ? [Débat]
XV de France : un joueur doit-il pouvoir décider de sa retraite internationale ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Un joueur peut-il, de lui-même, renoncer à l'équipe nationale, censée représenter le Graal dans le monde du rugby ?

C’est dans huit mois que démarre le Mondial 2019. Mais le Japon, c’est déjà demain. Battu à deux reprises à l’automne par les Springboks et les Fidji, le XV de France n’a plus que cinq matchs pour redresser la barre. Les hommes de Jacques Brunel débutent l’édition 2019 du Tournoi des 6 Nations ce vendredi, par la réception d’une équipe du Pays de Galles invaincue depuis neuf rencontres… Dans ce contexte forcément particulier, deux nouvelles sont presques passées inaperçues : les futures retraites internationales de Wesley Fofana et Louis Picamoles. Le ¾ centre clermontois a été le premier à dégainer. Déclarant que s’il la dispute, la prochaine Coupe du monde serait sa dernière compétition avec les Bleus. Le n°8 de Montpellier a laissé entendre la même chose, confiant vouloir “laisser la place aux jeunes”. Troquant au passage sa célèbre charge coude en avant pour une charge… sur les journalistes : “Je n'ai jamais caché mon objectif de disputer la Coupe du monde au Japon. Après, il sera temps de laisser la place aux plus jeunes et de vous faire ce plaisir là…”

Dans les colonnes de Rugbyrama, un autre 3ème-ligne passé par les Bleus a réagi à ces annonces : Olivier Magne. “Ils devraient quand même contrôler leur communication, car c’est malvenu. Je trouve qu’il y a autre chose à débattre à quelques jours de démarrer ce premier match très important que de parler de sa propre retraite internationale.” Mais au-delà du timing, c’est l’acte en lui-même qui pose question : peut-on décemment tourner le dos aux Bleus, censés représenter le graal pour tous les rugbymen français ?

Une sélection déconsidérée ?

C’est qu’à 31 ans, Wesley Fofana ne semble pas cramé. Et si le réservoir de la nouvelle génération (Fickou, Ntamack, Barassi, Penaud, Delbouis, Klemenczak…) laisse présager d’un bel avenir pour ce poste chez les Tricolores, on imaginait le Clermontois capable de remplir un rôle de leader, porté sur la transmission. Rare vedette du rugby français depuis ce “titre” de vice-champion du monde en 2011, le joueur passé par le PUC a pourtant décidé de dire stop, lui qui compte seulement 45 sélections. La faute à de nombreuses blessures ces dernières saisons.

Louis Picamoles est plus âgé : il aura 33 ans le 5 février prochain. Considéré (en France) comme l’un des meilleurs n°8 de la planète, le Montpelliérain apparaît comme un titulaire indiscutable pour le Japon, faute de concurrence. Mais cette dernière (Alldritt, Tolofua, Jelonch, voire Joseph) doit prendre le pouvoir, avec 2023 en ligne de mire. C’est là que l’ego peut aussi entrer en jeu. Se rendre inéligible, c’est aussi choisir sa sortie, se prémunir contre une éventuelle non-sélection, pas toujours attendue. Et tant pis si les Bleus - dont l’aura semble faiblir en même temps que s'enchaînent les mauvais résultats - ont besoin de vos services dans une année post-Coupe du monde pas toujours facile à négocier.

On se souvient qu’en 2012, Philippe Saint-André avait notamment offert un dernier tour de piste à la génération des Nallet, Bonnaire, Yachvili, Servat ou Harinordoquy. Dans un souci de transmission, déjà. Aucun n’avait refusé.

Le pouvoir des clubs

Les clubs de Clermont et Montpellier sont-ils responsables de ces annonces plus ou moins prématurées ? Difficile de répondre par l’affirmative. Côté auvergnat, on dit être surpris par le choix de Fofana. Franck Azéma, dans le Midol :

Si c’est son ressenti, tout le monde le respectera. Je ne connais pas le contexte dans lequel ces propos ont été tenus, mais il est vrai que cela m’a surpris. Ce genre de décision appartient à chacun, mais en ce qui me concerne, j’avais tendance à penser qu’il est encore jeune, et qu’il lui restait encore de belles saisons à jouer au plus haut niveau…

Nul doute que le Clermontois continuera d’évoluer au plus haut niveau pour quelques saisons… en exclusivité sous le maillot des Jaunards. Décider de sa retraite internationale tout en continuant à jouer en club, c’est donner la priorité à ce dernier, l’employeur. En Nouvelle-Zélande, où les joueurs sont sous contrat avec la Fédération, on décide de renoncer aux Blacks… en rejoignant l’Europe, et donc en signant un contrat avec un club, souvent bien plus lucratif. Deux autres points, enfin, pouvant justifier un tel choix. Le premier, c’est la santé : on l’a dit, Fofana a enchaîné les pépins ces dernières saisons. Le second, c’est la famille : récemment, Joe Marler (Angleterre) a décidé de tourner le dos au XV de la Rose pour passer plus de temps avec les siens lors des trêves internationales.

En 2015, les Dusautoir, Papé, Szarzewski et Michalak avaient glané leur dernière sélection lors d’un triste ¼ de finale contre la Nouvelle-Zélande. Alors, Fofana et Picamoles termineront-ils leurs carrières internationales sur un exploit au pays du soleil levant ? Sur une élimination dès le premier tour dans un groupe où l’Argentine et Angleterre font figure de favoris ? Une sortie par la petite porte symboliserait les résultats d’une génération sans titre chez les Bleus. Plus que huit mois pour régler ça. Le Japon, c’est déjà demain.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    16564 points
  • il y a 2 ans

j'irai même plus loin, un joueur doit pouvoir refuser des sélections sans être pour autant blacklisté

on sait qu'on a les saisons les plus longues, les plus usantes du monde, un joueur doit savoir dire stop même à sa sélection plutôt que de venir coute que coute et de se rater.

On voit chez les AB les australiens des joueurs prendre des années sabbatiques pour se régénérer (est ce que quelqu'un doute pour autant de l'investissement de david poccock par exemple?)
mais nos bleus, s'ils sont trop cramés en fin de saison pour une tournée, on en fait une injure à la nation

Pouvez répéter la question ?

  • jlr974
    14113 points
  • il y a 2 ans

Je ne sais pas si Magne , vu le foutoir qu'il a mis dans tous les clubs où il est passé , peut être considéré comme correct dans ce cas-là .

Oui, encore heureux, et n'importe laquelle, de la 1ère à la 200ème.

  • AKA
    56214 points
  • il y a 2 ans

Je me demande comment on peut poser cette question! Sommes nous en Corée du Nord? Le Graal pour qui? Heureusement que les NZ et autres responsables Sudistes ou Îliens ne mettent pas cette principe en vigueur sinon nos clubs pros seraient bien emmerdés!

"Doit-il pouvoir décider"???
Est-il obligé de pouvoir décider? Vous avez 2h...

On en vient quand même à se demander si un joueur a le droit de faire des choix sur sa propre vie...
On fait quoi si un joueur ne veut plus être sélectionné, on envoie le gign pour l'interpeller et le ramener de force à Marcoussis? On lui met un collier électrique autour du coup pour le forcer à jouer sous peine de recevoir des décharges?

Liberté

@michelange

Libéréééééé !!

  • Val 38
    32391 points
  • il y a 2 ans

Je ne vais pas être original car je vais dire oui comme tout le monde par contre je ne suis pas d accord avec ceux qui disent que le joueur pourrait refuser puis changer d avis avec un autre staff. Je pense que la santé doit rester le maître mot pour conditionner le choix mais il faut aussi se respecter et respecter les autres.

Mais évidement qu'ils ont le droit de choisir et même de changer d'avis après si le selectionneur les contacte. Si Fofana ou Picamole sente que physiquement ou même juste mentalement il n'y son plus il on le droit de faire ce choix. Ensuite je suis d'accord que c'est probablement un peu tôt pour l'annoncer en dehors du groupe, il aurait été judicieux pour eux d'attendre la préparation de la coupe du monde pour le faire.

Je lisais en dessous que c'est leur devoir de transmettre, je suis pas tout a fait d'accord avec ca. C'est au staff de faire en sorte qu'il y ait un mix de jeunesse et d'expérience pour que justement la transmission est lieu mais vu comme la gestion du groupe France est chaotique je vois pas trop comment cela peut être mis en place encore plus avec un changement de selectionneur tout les 2 ans

Oui. C'est mieux d'le dire que faire semblant...

  • Jak3192
    62612 points
  • il y a 2 ans

Je vote pas,

tellement ce genre de début de commentaire, à but polémique (?) émis par une (ou plusieurs) anciennes gloires n'a strictement aucun intérêt.
Déçu du relais de cette non information

Tu peux même refuser l'EdF
Me semble que cela s'est déjà produit...

@Jak3192

En effet. Novès en avait claqué la porte à l'époque après un désaccord avec le staff.

Ce n'est pas vraiment le joueur qui décide, c'est sa santé !

D'ailleurs, il n'y a qu'à regarder le niveau actuel du capitaine Guirado pour réaliser que c'est impossible de jouer autant de matchs après un certain âge et une carrière bien remplie.

Si Fofana et Picamoles ont encore beaucoup à apporter au rugby français, ils pourront le faire en club en aidant les petits jeunes, non ? En terminant leur carrière à un bon niveau, en plus de retrouver du plaisir sur le terrain, ils apporteront leur pierre à l'édifice en dehors. J'ai en mémoire tellement de grands joueurs (Poux, Bonnaire, Dusautoir, Beauxis, etc.) qui ont continué à régaler en Top 14 après leur retraite internationale.

Par contre, c'est vrai que le timing est étrange mais j'imagine que les questions des journalistes étaient aussi orientées avec la Coupe du Monde 2023 en France, non ?

PS : Concernant la continuité, on parle d'un changement de staff en 2020...

"C’est qu’à 31 ans, Wesley Fofana ne semble pas cramé" , heuuuu bah si justement il peut pas enchainer tout une saison depuis trois ans donc il a droit de refuser d'aller se blesser tout en n'étant titulaire qu'une fois sur dix au grès des percussions des deux neurones du staff...

  • epa
    38573 points
  • il y a 2 ans

Sinon qui pourrait décider à sa place??? Moustache? Laporte? Macron? Trump? Sa mère? Non je n'ai pas dit Simon!

Bonnaire en avait fait de même me semble-t-il et personne n'avait "critiqué" son choix...
C'est un choix personnel,ça se respecte quoi qu'en pense Mr Magne,et puis les deux joueurs qui ont annoncé leur retraite internationale ( pas nationale) ne sont pas à l'abris d'une blessure ,annoncer d'arrêter de jouer en bleu après la Coupe du Monde me semble honnête de leur part...mais ce n'est que mon avis

Oui, s'il a assez d'années de cotisations..

Pour moi après une grosse échéance comme une coupe du monde il y a un devoir de transmission, sur un an au moins.

Fofana par exemple aurait pas mal de conseils à donner à des gars plus jeunes, comme l'avaient fait à l'époque Dusautoir ou Rougerie.

Si on ne crée pas des transitions douces on va devoir constamment créer des générations spontanées, probablement en changeant de sélectionneur à chaque fois. Bonjour la continuité...

Et puis un joueur qui a mouillé le maillot pour les Bleus a le droit à un match de gala pour son départ.

De toute façon cela ne sert à rien de convoquer un mec qui n'a pas envie de jouer.

@Dormeur 15

Pourtant, à voir le comportement sur le pré de certains joueurs depuis quelques années il semblerait que ce cas ne soit pas si rare.

@Dormeur 15

Ça me paraît être la base ! !!!!!!!!

Dans un sport comme le rugby, être international c'est quand même un truc de fou, surtout en France à l'heure actuelle. Le rythme est assez dingue avec les tournées, les 6 Nations et la Coupe du Monde.

Plus d'un joueur dans la force de l'âge s'est trouvé crâmé par ces enchainements de dingues, sans parler d'avoir une vie personelle et familiale etc.

A partir de là comment forcer des joueurs/joueuses qui n'ont déjà pas été épargnés par les blessures et l'usure mentale pendant leur carrière à continuer?

S'ils ne le sentent pas, les y contraindre serait du certaine manière les forcer à prendre un risque sur leur santé, ça parait totalement inenvisageable.

Sinon c'est bien Nagusa qui vient d'annoncer sa retraite internationale avant meme la coupe du monde? Par respect pour Montpellier soit disant. Le meme respect dont il fait preuve en rentrant 3 mois trop tard de ses vacances sans doute. Mais là encore, que peut faire son selectionneur?

@Silkerin

C'est d'autant plus douteux qu'à 32 ans c'est pas ce qu'il y a de plus dur que de conserver sa place à l'aile dans l'équipe des Fidji!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Le club lui a beaucoup donné et lui nous a énormément apporté.
Aujourd'hui quand on suit correctement le MHR ses difficultés à enchaîner durablement les performances sont assez flagrantes.
Il reste un super joueur très important mais ne peut plus forcément jouer autant ni même être une évidence en équipe nationale.

@math1907

Le joueur a fait son choix, tant mieux pour Montpellier. Je trouve ca dommage mais effectivement, je suis pas dans son corps ou dans sa tete. Le timing, juste avant la coupe du monde est surprenant c'est tout. A moins qu'il n'ait effectivement que peu de garanties d'etre retenu et pas la possibilite/l'envie de se faire mal pour tenter d'accrocher le bon wagon tout en sacrifiant en partie sa saison pour le MHR.

@math1907

Le joueur a fait son choix, tant mieux pour Montpellier. Je trouve ca dommage mais effectivement, je suis pas dans son corps ou dans sa tete. Le timing, juste avant la coupe du monde est surprenant c'est tout. A moins qu'il n'ait effectivement que peu de garanties d'etre retenu et pas la possibilite/l'envie de se faire mal pour tenter d'accrocher le bon wagon tout en sacrifiant en partie sa saison pour le MHR.

Après dans la plupart des cas il y a aussi un accord tacite entre le joueur et le selectionneur. Meme si'il n'y a pas de valeur legale dans la decision du joueur, j'ai pas souvenir d'avoir vu un coach s'opposer au choix de ne plus etre selectionne.

Au fait quelqu'un sait si l'EDF est obligatoire à partir du moment ou l'on est convoque? Y a t'il des sanctions (autres qu'etre blackliste) si l'on refuse une selection? Si ce n'est pas le cas alors retraite internationale annoncee ou pas le joueur fait ce qu'il veut.

@Silkerin

Je crois que théoriquement un joueur est obligé d'y aller s'il est "convoqué". Mais dans les faits ça se fait en bonne intelligence avec le sélectionneur. Voir les propos de Nyanga il y a pas longtemps disant que Moustache l'avait appelé pour lui demander de jouer une année supplémentaire en 8.

si on considère que l'EdF est l'équipe de la FFR , on peut comprendre que des joueurs déclinent la sélection...

Encore heureux qu'un joueur puisse décider aussi de sa sortie internationale. C'est quand même le mec qui se connait le mieux (oui, cette phrase est un peu bizarre).
Pour Fofana et Pica, le physique n'explique surement pas tout, une certaine lassitude transparait. Surtout pour Pica, évidemment.
C'est là qu'on a du mal à comprendre comment fait Guirado.

@Marc Lièvre Entremont

C'est que personne n'a expliqué à Guirado qu'il avait le choix ... Ni à Prunelle d'ailleurs 🙂 (pour lui comme pour Guigui 😀)

L'esclavage ayant été aboli en France en 1848, il est logique qu'un joueur puisse refuser un travail dont il ne se sent pas capable.

@potemkine09

je pense que tu vas aimer ca alors https://www.youtube.com/watch?v=uEj_jmlANXE

@HookAHooker

Très drôle, merci de m'avoir fait découvrir!

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos