VIDEO. Rugby Europe. Un match fou et une qualification historique de l'Espagne à la Coupe du Monde
L'Espagne participera pour la deuxième fois de son histoire à la Coupe du Monde de Rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après sa victoire face au Portugal à Madrid (33-28), l'Espagne a assuré sa qualification pour la Coupe du Monde en France en 2023.

Un jour historique dans le Rugby ! 24 ans après sa première participation à une Coupe du Monde, l'Espagne retrouvera la compétition ultime mondiale de l'Ovalie en 2023. Grâce à sa victoire à domicile face à des Portugais valeureux et entreprenants, les coéquipiers de Manuel Ordas se sont assurés la deuxième place au classement combiné du Rugby Europe Championship 2021 et 2022, comptant pour la qualification à la Coupe du Monde. 

En revanche pour le Portugal, c'est un gros coup d'arrêt. Alors que ses derniers résultats avaient été incroyablement surprenants et enthousiasmants (courte défaite face au Japon, match nul en Géorgie), les hommes de Patrice Lagisquet ont néanmoins manqué de constance durant leur campagne de qualification. Une défaite à domicile face à la Roumanie les a énormément pénalisé. Après la disqualification de la Russie par Rugby Europe, un système de péréquation avait été réalisé où toutes les équipes ont eu d'office quatre points pour leur match face aux Russes.

Les Portugais devaient les affronter lors de la dernière journée, et n'ont donc plus d'occasion de prendre des points au classement. Au contraire de la Roumanie, qui malgré sa défaite à domicile face à la Géorgie (23-26), affrontera les Pays-Bas lors de la prochaine journée ce week-end. Une victoire bonifiée aura du mal à échapper aux coéquipiers de Mihai Macovei. Auquel cas, la Roumanie passerait devant le Portugal, et serait ainsi reversé au Tournoi de Repêchage qui aura lieu en novembre prochain.

Les champions du Monde au programme pour les Lions

Los Leones, surnom du XV d'Espagne, se retrouvera en 2023 dans une poule B très relevée. En plus de la présence des champions du Monde Sud-Africains, l'Irlande et l'Écosse se dresseront sur le chemin de la sélection espagnole. Un immense défi qui attend donc cette équipe, mais qui a 18 mois désormais pour se préparer.

La presse espagnole n'a pas manqué de saluer la qualification historique de son équipe. Le quotidien madrilène Marca, cite notamment cette phrase fantastique : "C’est peut-être la meilleure métaphore pour une équipe qui a fait la paix avec l’histoire et qui regarde vers l’avenir. L’Espagne arrive à la Coupe du Monde avec quatre ans de retard mais cette équipe, après avoir si longtemps grandi, l’a méritée et l’a réalisée". Le quotidien a souligné la très belle prestation du Portugal, comparable à son adversaire, chez qui il a manqué de la réussite pour parvenir à la victoire.

Mundo Deportivo, journal catalan, analyse lui qu'" À partir de ce moment [l'heure de jeu ndlr], la défense des « lions » a imposé sa loi pour contrer les tentatives continues d’une équipe portugaise de plus en plus anxieuse et sans idée qui n’a pu marquer à nouveau que grâce à un essai à quelques secondes de la fin du match". Une équipe d'Espagne qui, elle aussi, a connu énormément de pression dans ce match, mais a su faire front pour contenir les assauts des Lusitaniens.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bien content pour le développement de ce sport en Espagne, et la visibilité médiatique que cette coupe du monde va apporter. En espérant qu'ils ne soient pas ridicules contre Asie/Pacifique (Tonga ? HongKong ?), voire pourquoi pas, tenter d'accrocher un peu les Ecossais...

Les Portugais à un poil de la qualif ?

  • AKA
    57360 points
  • il y a 2 mois
@Amis à Laporte

Certains n' ont pas saisi la vanne ou c' est moi qui ai l' esprit tordu... 😜

@Amis à Laporte

Il reste un match à la Roumanie contre les Pays-bas, donc ils vont probablement terminer 3ème et filer en repêchage, au détriment des portugais.
Dommage pour ces derniers, ils avaient vraiment montré de belles chose, notamment les arrières.

  • cahues
    157078 points
  • il y a 2 mois

Bravo à la sélection Espagnole. Dur dur la poule pour la suite, mais il faut en passer par là pour une reconnaissance au plus haut-niveau.

@cahues

Tout est là, "reconnaissance au plus haut-niveau". Ici en Espagne la presse ne parle presque jamais de rugby. Hier, sur plusieurs chaînes TV ils ont parlé de la qualification de los Leones à la coupe du monde pendant le journal télévisé. C'est un petit pas, mais essentiel pour que de nouveaux sponsors s'approchent de ce sport qui est très très très loin du football en terme de popularité, mais aussi loin derrière le basket ou même le hand.
Le rugby en Espagne, c'est entre 40 000 et 50 000 licenciés sur le pays, pas beaucoup par rapport à la France mais pas mal pour un sport aussi méconnu localement. Les clubs font un gros travail, chaque année, plus de joueurs tentent leur chance dans des écoles / centres de formation en France et en Grande-Bretagne. Le fait de voir quelques joueurs issus de la formation espagnole participer à la coupe du monde motive toutes les structures locales, quel que soit le résultat des matchs en coupe du monde.
Le fait de participer à la coupe du monde pourrait attirer quelques joueurs qui n'ont pas encore intégré la sélection espagnole comme Samuel Ezeala. A voir.

  • kth44g
    12293 points
  • il y a 2 mois
@cahues

Il faudra voir ce qu'ils arrivent à faire contre les Tonga, qui devraient être la dernière équipe à rejoindre cette poule. 4 défaites en perspective certainement. Félicitations à eux dans tous les cas.

  • O'Livey
    10467 points
  • il y a 2 mois
@cahues

Dur aussi pour les Portuguais. La course pour les dernières places à l'air plutôt passionnante pour cette édition, entre des Portuguais qui n'auraient clairement pas volé leur place mais risquent fortement de passer à la trappe, ou plusieurs nations sud américaines comme l'Uruguay ou le Chili qui donnent beaucoup mais où, la encore, il y'aura des déçus.

@O'Livey

Les Portugais ont commencé ce tournoi de qualification par deux défaites à domicile face à la Géorgie (prévisible) puis surtout face à la Roumanie avant de gagner brillament face à l'Espagne. Cette 2ème défaite est celle qui les ferait passer derrière la Roumanie (si la Roumanie gagne aux Pays-Bas).
La seule chose qui me déplaise dans l'équipe portugaise est qu'elle soit entraîné par le faussoyeur du jeu des arrières des Bleus de 2012 à 2015. Pour le reste, c'est une équipe agréable à voir jouer et avec les meilleurs arrières du 2ème niveau européen.

@Do-go-let

Je vois mal les Roumains perdre aux Pays-Bas ... Surtout qu'en cas de victoire, ça leur ouvre la porte vers le dernier tournoi de qualif' !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News