VIDÉO. La dernière fois que Sale a connu un pareil exploit, c’était à l’époque de Sébastien Chabal !
Aaron Reed a marqué l'essai de la gagne pour les Sharks. Screenshot : Premiership Rugby
Vainqueurs de Leicester, les Sharks de Sale sont en finale de Premiership. L'occasion de remporter leur premier trophée majeur depuis 2006 !

Comme quoi les saisons sont longues et pas forcément toujours linéaires… Dotés d’un bel effectif et d’un paquet d’avants toujours aussi solide, les Sale Sharks affichaient leurs ambitions en début d’exercice. Mais voilà qu’une double rouste subie face à Toulouse venait anéantir leur espoirs européens, après un début de campagne détonnant. Reste que sans être brillants, les banlieusards de Manchester ont pour autant presque toujours performé cette saison, a l’image de leur 2ème place de la saison régulière acquise en Premiership. Reste que bientôt, viendra l’heure de se payer, comme on dit. Parce que ce stade de l’année, les Sale Sharks n’ont toujours rien gagné. Mais en auront l’occasion dans deux semaines, puisqu’ils affronteront en finale du championnat d’Angleterre les Saracens.
VIDEO. Emmanuel Meafou fait passer Manu Tuilagi pour un enfant et lui met le nez dans le préVIDEO. Emmanuel Meafou fait passer Manu Tuilagi pour un enfant et lui met le nez dans le préUne première finale depuis… 2006 pour les hommes de Carrington, année de leur dernier titre, aussi. Une époque où un certain Sébastien Chabal et d’autres grands joueurs trustaient les rangs des Requins (White, Sheridan, Bruno, Wigglesworth, Robinson…), le tout chapeauté par PSA. D’ailleurs, sauriez-vous retrouver le XV de départ de Sale lors de cette finale ? Révisez, car cela pourrait bien faire un article prochainement…

Une chance unique de garnir l’armoire à trophées du club, que les coéquipiers de Manu Tuilagi sont allés se chercher en battant les tenants du titre des Leicester Tigers en demi-finale (21 à 13) Au coeur d’une partie très engagée et serrée, les locaux ont fait la différence par l’intermédiaire de leur ouvrier George Ford, auteur d’un grand match et notamment décisif sur les deux essais. A chaque fois, ce sont ses passes bien senti qui ont créé des décalages pour ses coéquipiers, même si l’on notera la superbe finition de son ailier Aaron Reed (63ème). Un essai qui venait faire basculer le match en leur faveur, alors que les Tigers étaient revenus au score en début de seconde période grâce à une superbe vissée de 20 mètres du jeune Dan Kelly qui mettait sur orbite Harry Porter.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    185349 points
  • il y a 11 mois

Autant dire à un époque préhistorique alors

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
News
Vidéos
News