TRANSFERT - Ça bouge beaucoup du côté du Stade Toulousain !
Sébastien Carrat, de sprinteur à joueur et maintenant préparateur physique.
Le Stade apporte les dernières touches à l'effectif et à l'encadrement pour la saison qui vient, mais prépare aussi un avenir plus lointain.

Le poste de talonneur

Le Stade Toulousain est en pleine effervescence. Le club de la ville rose apporte ses dernières touches au groupe, staff compris, qui entamera la saison. Et en coulisse c’est aussi agité car il s’agit de préparer l'avenir : prolonger des joueurs qui ont brillé cette saison (Romain Ntamack, Antoine Dupont, Thomas Ramos, Peato Mauvaka etc.)

Depuis plusieurs mois le poste de talonneur constitue un vrai problème pour le Stade Toulousain. Les absences de Ghiraldini et Julien Marchand avaient obligé les dirigeants à recourir à un joker médical en la personne de Sam Matavesi. Mais c’est finalement Peato Mauvaka, un jeune issu de la formation toulousaine, qui s’était révélé. À tel point qu’aujourd’hui en équipe de France, Mauvaka attire les convoitises. Le joueur est pourtant une des priorités de Toulouse à l’heure de lui faire signer une prolongation. Il est contractuellement lié à Toulouse jusqu’en juin 2020 et le club voudrait le conserver au moins jusqu’en 2023. Comme indiqué par le Midol, une équipe comme Clermont, sur ce poste, risque de se retrouver vite dépourvue, les trois spécialistes Kayser, Ulugia et Beheregaray arrivent en fin de contrat. Clermont serait l’un de ces candidats à l’acquisition de Mauvaka. Le Stade Toulousain a tout intérêt à se montrer persuasif dans les mois qui viennent.

Pour étoffer un poste, où Coupe du monde oblige, le Stade ne pourra compter que sur le seul Guillaume Marchand lors des premières journées de Top 14, Mola et son staff sont favorables au recrutement d’un non JIFF expérimenté avec la blessure de Julien Marchand. C’était pratiquement bouclé avec le jeune talonneur des Reds Aleksio Mafi, il ne manquait que la lettre de sortie de la Fédération australienne. Or Michael Cheika s’est opposé à la dispenser car Mafi est son quatrième choix au poste de talonneur et si une blessure survenait, il serait fait appel au joueur des Reds.

En quête d’une solution de rechange, au profil expérimenté, le Stade Toulousain aurait jeté son dévolu sur un Japonais, Takeshi Hino (29 ans), un joueur explosif au dire du bi-hebdomadaire, auteur de 35 essais en 82 matches de championnat.  Dans la hiérarchie il doit se situer comme numéro 4 à son poste au Japon. Takeshi Hino est un joueur installé en Top League japonaise depuis 2012. Depuis cette date il évolue à Yamaha Jubilo. Sélectionné 4 fois avec les Brave Blossoms, il était de la partie lors du mémorable match de l’automne 2016, lorsque le Japon s’inclinait sur le fil à Cardiff contre le Pays de Galles 33-30. Il fait donc parti de cette génération nippone qui a collectivement passé un cap au niveau international.

Du côté de la préparation physique

Ugo Mola n’oublie personne. Un proche du club d’Albi nous a confié que le technicien toulousain avait appelé le président Castanet, à la veille de la finale de Top 14, pour le remercier de l’avoir relancé alors qu’il traversait professionnellement une passe difficile. Son passage à Albi l’aura positivement marqué sur un plan humain et professionnel. C’est dans ce sens qu’aujourd’hui Ugo Mola a proposé au préparateur physique du club tarnais Sébastien Carrat de le rejoindre au Stade Toulousain.

Sébastien Carrat lors de ses années brivistes. (crédit vidéo : Le Faucon Crecerelle)

Ugo Mola connaît les Hommes sans quoi il ne serait pas champion de France. Et comme le rappelle le Mag-sport, dans un article dédié à Sébastien Carrat, cette collaboration s’inscrit dans une dimension humaine aussi bien que professionnelle. Carrat occupera au Stade Toulousain les mêmes fonctions qu’à Albi, celles de préparateur physique.

Sébastien Carrat a un parcours atypique tant cet homme est d’une grande singularité. Il était membre du relai du 4 X 100 français au championnat du monde de 1996 à Göteborg, avant de s’illustrer, un an à peine après, à Brive dans un rôle d’ailier supersonique. Son nom est attaché à l’épopée du club briviste (Cardiff 1997) qui était alors sur le toit de l’Europe et dominateur dans le championnat de France. Ce passionné de fauconnerie, capable d’en parler avec une passion égale à celle du rugby est àgé de 45 ans il a répondu favorablement à "une offre qui ne se refuse pas".

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je parle de S Carrat il y a quelques jours dans un commentaire et le Stade s’empresse de l’embaucher.
Je suis vraiment un grand connaisseur, le stade où un autre club de mon niveau devrait m’offrir un contrat

  • ced
    96406 points
  • il y a 1 semaine
@Le Haut Landais

par contre même si tu parles de Dan Carter il sera toujours à nous

  • ced
    96406 points
  • il y a 1 semaine

ma femme aussi est passionnée de fauconnerie

@ced

la mienne de vraies conneries...à la TV.

Bienvenue au talonneur Takeshi Hino. Un première ligne qui vient du pays des sumos ne doit pas être mauvais à ce poste-là...

  • Yonolan
    9344 points
  • il y a 1 semaine

un préparateur physique qui connaît bien la vitesse...

  • breiz93
    36887 points
  • il y a 1 semaine

Carat était un bijou de joueur, même s'il ne pesait pas bien lourd. Il s'est bien taillé quand même.
Je fais confiance à GAROU GORILLE pour en trouver d'autres.

@breiz93

@Lelinzhou à été plus rapide que moi ! Il faut dire que c'est un orfèvre en la matière...,et aussi en matière de rubis...a XV !

@breiz93

Maintenant il a l'occasion de montrer une autre facette de son talent, il ne travaillera pas en solitaire.

Il serait logique, voire moral que Mauvaka resigne au Stade sans écouter les sirènes clermontoises qui vont sans doute agiter un gros paquet de biftons mais morale et rugby pro... Sans préjuger des compétences professionnelles de Sébastien Carat que Mola semble avoir appréciées, la relation entre les deux hommes pourrait renforcer encore l'unité de l'encadrement. Quant au talon japonais, s'il vient, faudra qu'il s'adapte au jeu débridé du Stade, sinon gare au flop.
Tiens, à propos de flop, le sourire du jour :
https://lelinzhou.blogspot.com/2019/08/le-sourire-du-5-juillet.html

@lelinzhou

Donald Trump se prend un mur

@lelinzhou

Sourire : c'est un tobogan pour enfant. Or les enfants ont la tête plus lourde que les fesses. Celui là a des abdominaux particulièrement développés ... alors ils font ventouse ... que voulez-vous que le tobogan fasse ... il s'efface devant tant de muscles !

@duodumat

Et il a la tête plus légère car il n'y a rien dedans...

  • Revahn
    8166 points
  • il y a 1 semaine

Eh ben, tout ça pour un nouveau préparateur physique, j'espère qu'il brillera!

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
Transferts
Transferts
Transferts