Tournoi des 6 Nations. Avec 2 essais en 30 minutes, Ange Capuozzo enflamme l'Italie
Ange Capuozzo a inscrit un doublé contre l'Écosse.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Entré en jeu peu après la mi-temps ce samedi face à l'Écosse, Ange Capuozzo a vécu une première sélection de rêve sous le maillot italien, inscrivant un doublé et se montrant dangereux.

Difficile d'imaginer un plus beau scénario que cette première sélection. Un doublé, devant le public italien en seulement un peu plus d'une trentaine de minutes, voilà ce qu'a vécu Ange Capuozzo ce samedi, sur la pelouse du Stadio Olimpico de Rome. Remplaçant au coup d'envoi, le petit arrière de Grenoble est entré en jeu aux alentours de la 46ème minute de jeu avant de faire vibrer tout un stade. L'Italie, s'est certes inclinée (22-33), mais le joueur du FCG a brillé, laissant entrevoir ses qualités de vitesse et d'appuis. Il a égayé une fin de match qui voyait avant cela l'Écosse inexorablement se détacher au score. Et a pris rendez-vous avec l'avenir.

RUGBY. 6 NATIONS. Ange Capuozzo, l'éclat de lumière dans la pénombre italienne ?RUGBY. 6 NATIONS. Ange Capuozzo, l'éclat de lumière dans la pénombre italienne ?

Son entrée en jeu fut dans un premier temps compliquée, notamment avec deux plaquages manqués et une tergiversation dans ses 22 mètres. La raison ? La pression d'une première et l'atmosphère particulière, comme il l'expliquait dans les colonnes de Rugbyrama peu après la rencontre : 

J’avoue que tout n’a pas été parfait sur mes premières minutes. J’ai fait des erreurs. J’avoue avoir regardé un peu tout le monde et avoir été un peu spectateur de la partie. C’est juste sur ce moment-là où j’étais un peu absent. Psychologiquement, j’étais ailleurs. Et finalement, c’est une réception de chandelle qui me remet dedans. J’arrive à capter un bon ballon en l’air, et à partir de ce moment-là, j’ai senti que j’étais entré dans mon match

Car la suite est à conjuguer au plus-que-parfait. Dans les airs, il s'est à plusieurs reprises imposé, se montrant serein et rassurant ses partenaires. Défensivement ? Il n'a manqué aucun plaquage une fois repositionné à l'aile et s'est démené. Mais surtout, c'est offensivement qu'il a fait parler toutes ses qualités. D'abord en 15, où excepté cet essai en bout de ligne, après avoir éliminé Stuart Hogg sur les appuis, Capuozzo a enflammé Rome sur ses prises de balle, enchaînant les courses et mettant à chaque reprise son équipe dans l'avancée. Son dernier essai sera la cerise sur le gâteau, pour un joueur qui a vécu un ''rêve''. Pas utilisé depuis le début de la compétition, Capuozzo a montré qu'il était une option plus que jamais envisageable à l'arrière de la Squadra Azzura malgré le fait qu'il découvrait le haut niveau. Et on espère pourquoi pas le voir titulaire, dès ce samedi au Pays de Galles

Tournoi des 6 Nations. Lowry, Morgan, Capuozzo : ces pépites qu'il faudra absolument suivre durant le TournoiTournoi des 6 Nations. Lowry, Morgan, Capuozzo : ces pépites qu'il faudra absolument suivre durant le Tournoi

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oc
    27793 points
  • il y a 2 mois

Autentica qualita , et voilà !

Je trouve qu'il aurait peut etre dut attendre un peu d'aller au ST . il risque d'etre remplaçant du remplaçant et quand il pourrait jouer il sera en équipe d'Italie .

J'ai bien aimé ses attitudes ballons en main avec la tête haute et le regard sur la position des copains et des adversaires et la recherche de l'intervalle.
Prendre l'écosse doit quand même pas mal changer de ces adversaires habituels, je suis pas choqué du flottement lors de son entrée.
J'ai de la peine pour cette équipe d’Italie qui fait de bon bouts match mais finissent toujours avec une valise.

  • P243151
    6786 points
  • il y a 2 mois
@Michmich31

11 points d’écart c’est une valise juste un sac à dos…..

@Michmich31

Les Italiens devraient prendre Samsonite comme sponsor.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News