TOP 14. TRANSFERT. Retournement de situation pour une recrue phare du MHR ?
Luke Cowan-Dickie devra passer des examens complémentaires pour savoir s'il sera apte à jouer en France.
L'arrivée du talonneur anglais Luke Cowan-Dickie à Montpellier pourrait être compromise. En cause, la législation française, plus stricte qu'outre-Manche...

Il y a deux semaines, on apprenait que Josua Tuisova pourrait finalement faire volte-face au Racing 92, avec qui il s’était engagé pour plusieurs saisons. Aux dernières nouvelles, le Fidjien ne souhaiterait plus rejoindre les Hauts-de-Seine et serait en quête d’un nouveau projet. Problème, il avait bien signé un pré-contrat avec le Racing, duquel il devrait avoir du mal à se dépêtrer sans sortir le carnet de chèques. Reste que s’il ne vient pas, cela bousculerait les plans du recrutement du club du 92. Une situation que pourrait également connaître le MHR, pour une raison complètement différente.

POINT TRANSFERT. Un Toulousain vers la prolongation, Tuisova indécis, des stars de l'ovalie vers le Top 14 ?POINT TRANSFERT. Un Toulousain vers la prolongation, Tuisova indécis, des stars de l'ovalie vers le Top 14 ?

En effet, il se trouve que l’une des recrues phares des Cistes, Luke Cowan-Dickie, pourrait ne pas coller avec les exigences légales du Top 14. Le talonneur aux 42 capes aurait quelques soucis avec ses cervicales, selon les informations de L'Équipe. Si en Angleterre, cela ne posait aucun problème pour que ce joueur très rugueux aille plonger dans les jambes de ses adversaires la tête la première, cela pourrait donc être problématique dans l'Hexagone. On se souvient que des garçons comme Christopher Tolofua, Dan Carter ou plus récemment Peni Ravai avaient été déclarés inaptes à la pratique du rugby en France, avant de poursuivre leurs carrières à l'étranger.

Top 14. Peni Ravai (Clermont) interdit de rugby en France, va-t-il raccrocher les crampons ?Top 14. Peni Ravai (Clermont) interdit de rugby en France, va-t-il raccrocher les crampons ?

Pour rappel, le rugby français classifie le risque encouru par le rachis cervical sur une échelle allant de 0 à 3 pour chaque joueur. (G0 : aucune pathologie cervicale ; G1 : pathologie n'entraînant pas de contre-indication à la pratique du rugby en compétition ; G2 : contre-indication relative sur risque connu, à faire accepter par le joueur ; G3 : contre-indication absolue). Cowan-Dickie sera-t-il reconnu G2 ou G3 ? Dans ce cas précis, le MHR devrait attendre la visite médicale pour en savoir davantage, et prendre une décision...

TRANSFERT. Top 14. MHR. Simmonds, Cowan-Dickie et maintenant Harry Williams avant Richard Cockerill ?TRANSFERT. Top 14. MHR. Simmonds, Cowan-Dickie et maintenant Harry Williams avant Richard Cockerill ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Merci de cet article.
Pourquoi la règlementation internationale n'est pas uniforme ? Les instances se gargarisent du concept de protection de la santé des joueurs, mais laissent aux clubs et aux pays la responsabilité de choisir la règle !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News