TOP 14. Le LOU vise des dizaines de millions d'euros d'ici 5 ans
Le LOU continue d'évoluer.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le club lyonnais espère atteindre 50 à 60 millions d'euros de revenus d'ici 2025. Un modèle financier viable.

Le LOU, actuel 7e du Top 14, souhaite progresser et devenir de plus en plus gros. On le voit avec le dernier recrutement du club. On connaît également le modèle économique du club, basé sur son stade le Matmut Stadium. Olivier Ginon, le PDG de GL Events et actionnaire du club, a déclaré au Midi Olympique qu'il visait des revenus entre 50 et 60 millions d'euros d'ici 2025. Un équilibre des comptes est également envisagé cette saison malgré la crise sanitaire. 

Les sources de revenus sont donc différente et il faut se diversifier pour tenir dans les prochaines années. Pour cela, Giron a également déclaré au Progrès avoir obtenu trois nouveaux permis de construire autour du stade : un hôtel, un centre médical et un centre aquatique. On devrait donc voir les entraînements délocalisés sur la plaine des Jeux de Gerland : "Pierre Mignoni nous incite très fortement à en construire un sur la plaine des Jeux de Gerland à l’emplacement actuel de la tente de l’association. Nous étudions ce projet avec une bienveillance très forte afin de donner toutes les chances de réussite à notre équipe". Le LOU confirme une nouvelle fois que le modèle économique actuel des clubs, basé sur la billetterie, pourrait à l'avenir changer. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Doudds
    323 points
  • il y a 7 mois

Sacré modèle économique ! Montage fait sur le dos du contribuable lyonnais. La sasp Lou dt Ginon est l’actionnaire majoritaire s’est vue attribué à vil prix et sans mise en concurrence outre le stade les terrains d’assiette du pôle de Gerland ( 15 ha en pleine ville ) terrains devenus miraculeusement constructibles une fois que le Lou en a pris possession. Le jack pot ! D’où de juteuses affaires, principalement pour les sci qui se sont vu rétrocédé de gré à gré lesdits terrains , sci dt le Lou est actionnaire à ...1% , les quelques 99% étant détenus par un certain Ginon André . Il va sans dire que c’est une super affaire pour le Lou qui récupérera 1% des bénéfices, ceux-ci l’étant au prorata des parts des sci . M Ginon se contentera des 99% restant ( cf articles Lyon capitale)
Pas belle la vie ?

Question pour bien comprendre :
En quoi la construction d'hôtels, de restaurants, etc... peux apporter plus de revenus à un club ?
Ces établissements seraient en quelque sorte la propriété du club ?
Ou est ce que le fait d'attirer du monde dans ces établissements attirerait par effet de cascade ces gens vers le club ?

  • Doudds
    323 points
  • il y a 7 mois
@Starkillershow

Le principe est toujours lle même ( cf aguilera) : pour sauver leur club les municipalités cèdent à vil prix les terrains d’assiettes des stades et leurs alentours ( parkings, tennis , espaces verts etc) hyper bien placés en général et préservés . Ils les passent ensuite en zones constructibles . Cela permet aux clubs de faire des affaires en vendant des droits à bâtir pour les immeubles, commerces , sauf que ce sont toujours les investisseurs à la tête des clubs qui tirent les marrons du feu , comme à Lyon . Les clubs ne récupérant que des miettes. Et la collectivité perd au passage des dizaines de millions qu’aurait rapporté une vente avec mise en concurrence une fois les terrains reclassés. Ou au pire ellle perd un poumon vert en centre ville .Et qd les affaires sont finies les investisseurs se barrent ailleurs.

@Starkillershow

Effectivement, tous ces à-côtés seraient propriétés du club.
Donc à fortiori, des bénéfices supplémentaires pour le club et par ruissellement, pour les investisseurs/actionnaires.
De plus, cela participe au grandissement de l'image, de la visibilité, de la marque "LOU".
-------
Money, it's a gas
Grab that cash with both hands and make a stash !

@Starkillershow

Ta première hypothèse me paraît être la bonne !!??

Je pense effectivement que l'idée est, que ces établissements soient la propriété du club tel un stade afin que l'ensemble de ces bénéfices puissent amener une meilleure assise financière auu club en diversifiant ses entrées d'argent.

Là où c'est délicat, c'est sans doute de savoir qui investit.
L'actionnaire majoritaire, ou l'entité club directement !?
Parce que si l'actionnaire majoritaire se retire, il faut que ces établissements restent la propriété du club.

@math1907

Voilà, et puis qu'est-ce que les investisseurs ont à y gagner. Peut-être se partageraient ils tous les bénéfices ?

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News