TOP 14. La dépression est-elle un tabou dans le rugby ? Paul Alo-Emile répond
Dans un entretien accordé au Midi Olympique, le joueur du Stade Français évoque sa dépression.
Dans un entretien accordé au Midi Olympique, le joueur du Stade Français évoque sa dépression et le tabou qu'elle représente dans le monde du rugby.

Publiquement, Paul Alo-Emile a décidé de nommer le mal qui le rong, il s’agit de la dépression. S’il mérite sans aucun doute d’être plus régulièrement traité, le dire reste tabou. Les événements tragiques de ces dernières années, entourant des grands et moins grands noms, donnent lieu à des débats et explications sur divers plateaux et dans de nombreux papiers. Cette semaine, Paul Alo-Emile a évoqué les problèmes psychiques qu’il a connu ces derniers mois. Dans un entretien réalisé avec le Midi Olympique, il déclare : “Je me sentais triste, abattu et vide sans pouvoir vraiment me l’expliquer. En octobre, je suis reparti en Australie avec mon épouse et mes enfants. Cela m’a fait du bien de voir la plage, d’aller pêcher en mer, mais ça n’a rien résolu : ce n’était pas la réponse à mes problèmes. Il y avait donc autre chose que le mal du pays.

RUGBY. Santé. Olivier Caisso, ancien deuxième ligne de Brive, parle de sa dépressionRUGBY. Santé. Olivier Caisso, ancien deuxième ligne de Brive, parle de sa dépression

En fin de saison dernière, il est victime d’une pubalgie qui l'oblige à rester éloigné des terrains. Mais en parallèle, le pilier samoan a également eu cette dépression à gérer. Durant l’entretien, il commente l’auto-censure dont les joueurs peuvent faire preuve dans cette situation :

Dans un vestiaire, tu dois montrer à tes coéquipiers à quel point tu es fort, à quel point ils peuvent s’appuyer sur toi pour gagner… Mais quand mes coéquipiers ont pris connaissance de ma maladie, certains d’entre eux se sont beaucoup ouverts à moi pour évoquer leur vie, leurs doutes, leurs malheurs. Des murs sont brutalement tombés entre nous. C’est pour cela que je veux partager mon histoire. Je veux que les gens se disent : “C’est arrivé à Paul et moi aussi, je ressens de la tristesse, du stress, de la pression. Je vais en parler et me faire aider, comme il l’a fait.”

Capitaine du Stade Français avant son départ, le joueur espère revenir pour le match face aux Lions vendredi 16 décembre à Johannesburg. Toujours très proche des supporters, ce dernier s’était notamment confronté verbalement à eux l’an dernier. Alors que la saison était rude pour le Stade Français, il avait échangé avec des supporters très virulents. Face à eux, il faisait preuve de leadership et défendait ses coéquipiers. Il déclare avoir ressenti sa nomination à la tête du vestiaire “comme une immense fierté, mais aussi comme une très grande responsabilité.” Par la suite, il ajoute qu’il a  “essayé d’être à la hauteur”. Désormais, il déclare vouloir rester jusqu’à la fin de son contrat, en 2025.

VIDEO. Noélie Michallet alerte sur la dépression dans le rugby après le décès de son mariVIDEO. Noélie Michallet alerte sur la dépression dans le rugby après le décès de son mari

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    71237 points
  • il y a 1 an

il y a beaucoup de choses taboues au rugby!

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News
News
Transferts