TOP 14. 2 délocalisations du RCT au Vélodrome ? Beaucoup trop selon les supporters
Le Stade Vélodrome, le symbole même de la ville de Marseille, accueillera le RCT deux fois cette année.
Face à Toulouse et La Rochelle, Toulon recevra par deux fois à Marseille en Top 14 cette saison. Une décision qui fait scandale, sur la Rade...

Vous l'avez peut-être vu passer en ce début de semaine : le RCT a annoncé deux délocalisations pour cette saison en championnat. Une habitude de l'ère Boudjellal qui (re)commence à être choisie par son successeur Bernard Lemaître, très satisfait de la grande première la saison dernière, face à Toulouse. Pour autant, l'annonce non pas d'une mais de deux délocalisations à Marseille ne fait pas l'unanimité du côté de la Rade. En effet, le RCT affrontera Toulouse dans l'antre de l'OM le 18 février à 21h et accueillera La Rochelle le 6 mai. Julien Perpére, président des Fils de Besagne, trouve ça par exemple entièrement inapproprié, pour Var-Matin : "Je suis complètement contre. C'est un choix incompréhensible. Depuis plusieurs saisons, on ne remplit plus Mayol et ils espèrent voir le Vélodrome et ses quelque 60 000 places, plein ?"

TOP 14. Mathieu Bastareaud (Toulon) se confie sur sa passion maladive pour le rugbyTOP 14. Mathieu Bastareaud (Toulon) se confie sur sa passion maladive pour le rugbyReste que qui dit réception d'un choc au Vélodrome au printemps dit odeur de phases finales et en avril dernier, l'enceinte marseillaise avait fait le plein lors de la venue des hommes d'Ugo Mola pour défier ceux de Franck Azéma. Résultat, une très belle fête et plus de 64 000 personnes qui s'étaient déplacées dans l'écrin de la cité phocéenne, record d'affluence de la saison. Si l'attachement à Mayol est également évoqué, il faut aussi comprendre l'importance de tels évènements pour le club rouge et noir - qu'ils soient financiers ou sportifs - en quête de redorer son blason. Pour que les deux partis y trouvent leur compte, peut-être n'aurait-il alors fallu délocaliser qu'une seule rencontre cette saison...

CHAMPIONS CUP. C'était pas la capitale, non, c'était Marseille bébéCHAMPIONS CUP. C'était pas la capitale, non, c'était Marseille bébé

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Délocaliser en février contre le ST en période de doublon ...
pas sûr que l'équipe des visiteurs soit la même que maintenant !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News