Super Rugby. Personne ne sait comment ce All Black a eu 17 points de sutures à la tête
Ofa Tu'Ungafasi est l'un des meilleurs pilier droit au monde.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Durant un match de Super Rugby, Ofa Tu’ungafasi s’est relevé avec deux énormes mystérieuses coupures sur le crâne.

Ce samedi 9 avril, les Blues n’ont fait qu’une bouchée des Chiefs. Pourtant, à l’extérieur, ils ont mis fanny leurs adversaires et ont déposé trois ballons derrière la ligne. Une large victoire ponctuée par une magnifique action de Rieko Ioane et Beauden Barrett pour le doublé de Robinson. Pourtant, ce n’est pas l’écrasante domination des joueurs d’Auckland qui a fait parler après le match. En effet, l’impressionnante blessure à la tête du pilier All Blacks Ofa Tu’Ungafasi fait réagir. Si la photo est déjà impressionnante en soi, c’est un tout autre fait qui a attisé la curiosité des internautes.

Devoir subir 17 points de sutures pour deux grandes coupures au crâne, ce n’est pas anodin. Ça l’est encore moins quand l’on n'a aucune idée de l’origine de ces dernières. Cela peut paraître fou, mais peu après l’heure de jeu, le All Blacks au 44 sélections se relève la tête en sang et file à l’infirmerie. Que cela soit le joueur, le staff ou quelque personne présente dans le stade, personne ne semble savoir comment il en est arrivé à avoir la peau du crâne ouverte sur deux larges incisions. Rassurez-vous, la blessure n’est que superficielle et l'on espère que le joueur se rétablira du mieux possible.Equipe de France. Ralenti par les blessures, Camille Chat est-il en train de reculer dans la hiérarchie des talonneurs ?Equipe de France. Ralenti par les blessures, Camille Chat est-il en train de reculer dans la hiérarchie des talonneurs ?

Après le match, c’est le journaliste néo-zélandais Jamie Wall qui a posté la photo de la blessure. Le but était de savoir comment le joueur en est arrivé là, il l’accompagne du message suivant : “Quelqu'un sait comment cela est arrivé à Ofa ? C'est un contact avec la tête assez sérieux. Il ne peut avoir été fait qu’illégalement ou bien il a donné un coup de tête aux panneaux publicitaires…” Si les accusations du journaliste n’ont aucun fondement, la blessure pourrait venir d’un coup de crampon comme le souligne Rugby Pass. Les deux marques différentes pourraient alors être l’empreinte d’un joueur qui aurait plaqué ses vissés sur le crâne du pilier. Cependant, aucun moyen de savoir si cela provient d’un coéquipier ou d’un adversaire et encore moins si l’acte était volontaire ou non. Pour l'instant, l'hypothèse avancée par certains internautes et que le joueur se serait pris la semelle d'un adversaire en tentant de le plaquer. Il semblerait que l’on ait besoin d’un Sherlock Holmes en herbe du côté de la Nouvelle-Zélande.TOP 14. TRANSFERT. Un talonneur all black vers Lyon ?TOP 14. TRANSFERT. Un talonneur all black vers Lyon ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Avec qui a-t-il donc pu en découdre ?

@Garou-gorille

17 points pour un pilier dans un match c'est un sacré score

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos