Deux équipes du Pacifique en Super Rugby l'année prochaine ? Ça chauffe !
Les Moana Pasifika avaient affronté les Maoris All Blacks.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'an prochain, les Fijian Drua et Moana Pasifika, deux franchises du Pacifique, devraient rejoindre un Super Rugby 2022 new-look, composé des clubs néo-zélandais et australiens.

C'était dans les tuyaux depuis un moment, et si rien n'est encore officiel, le projet semble en bonne voie, pour ne pas dire plus. Voir deux franchises du Pacifique en Super Rugby dès l'année prochaine ? Tout sauf utopique. On se souvient que récemment, le Comité exécutif de World Rugby annonçait approuver un financement annuel de 1,2 million de livres sterling, comprenez 1,4 million d'euros, dans le but d'aider les Fijian Drua et Moana Pasifika à intégrer le Super Rugby 2022. Historique. Et il semblerait qu'aujourd'hui, le dossier ait connu une nouvelle avancée considérable. En effet, les deux franchises du Pacifique ont obtenu des licences conditionnelles accordées par la Fédération néo-zélandaise de rugby, afin que ces dernières rejoignent le Super Rugby 2022. Une très bonne nouvelle pour les Fidji, Samoa et Tonga. La compétition se disputerait avec les cinq clubs néo-zélandais, les cinq clubs australiens et donc les deux franchises des îles Pacifiques. 

Super Rugby. World Rugby prête à signer un partenariat historique avec les franchises du Pacifique !Super Rugby. World Rugby prête à signer un partenariat historique avec les franchises du Pacifique !Interrogé sur le sujet, Sir Michael Jones aujourd'hui membre du conseil d'administration de la NZR s'est montré enthousiaste à l'approche de ce projet : ''Nous sommes maintenant sur le point de réaliser un désir de longue date d'inclure Pasifika dans notre jeu professionnel et l'opportunité d'embraser tout ce qui va avec. Avec l'approbation des licences, Moana Pasifika et les Fijian Drua peuvent maintenant aller de l'avant avec les dernières étapes de leurs plans d'affaires et commencer de manière cruciale à verrouiller leurs listes de joueurs et d'entraîneurs pour la saison prochaine. C'est une période passionnante pour le rugby.'' Pour rappel, les Moana Pasifika avaient affronté les Maori All Blacks lors de leur premier match en décembre dernier et s'étaient inclinés (28-21), tandis que les Fijian Drua évoluent depuis 2017 au sein du NRC, le championnat national australien qu'ils ont par ailleurs remporté en 2018

Crédit Vidéo : All Blacks 

Cependant l'annonce n'est pas encore officielle. En effet, les deux franchises attendent l'accord de la Fédération australienne et devront présenter un budget fiable d'ici au 30 juin. Mais Mark Robinson, le PDG de la NZR se montre confiant : ''Nous entrons dans la phase finale de la planification pour 2022 et au-delà et nous sommes convaincus que Moana Pasifika et les Fijian Drua seront en mesure de remplir les conditions de la licence, qui comprend l'approbation finale d'un plan d'affaires d'ici le 30 juin. Au cours des deux prochains mois, nous travaillerons avec Rugby Australia et les deux équipes de Pasifika pour officialiser leur place dans la nouvelle compétition pour ce qui, selon nous, ouvrira une nouvelle ère passionnante dans le rugby professionnel. Nous sommes ravis d'être enfin si près de concrétiser le rêve, mais il reste encore beaucoup de travail à faire et nous ne pouvons pas nous permettre de rater le moment.'' Conway Begg, président de la Fédération fidjienne de rugby a lui également affiché sa satisfaction de voir un si beau projet prendre forme : ''Il s'agit d'un grand moment pour les Fijian Drua et nous donnerons l'impulsion pour finaliser nos partenaires en fonds propres, nommer des entraîneurs, contacter des joueurs et confirmer nos partenaires commerciaux. Nous sommes sur la dernière ligne droite et l'excitation monte à travers les Fidji''. Nous sommes donc sur le point d'assister à une petite révolution au sein de l'Hémisphère sud. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

une excellente nouvelle pour ces pays, ce n'est que justice. Je pense qu'on va à terme se retrouver sur des compétions de clubs plus axés sur les fuseau horaires (Europe-Afrique, Asie-Océanie et Amériques), questions d'optimisation des chaînes d'audiovisuel je présume.
Ce qui pousserait les argentins à se tourner peut-être vers la MLR, sur le plan financier.
Pour l'Océanie, j'espère que nôtre fédération se penchera un jour sur la possibilité d'engager une franchise Polynésienne/Nouvelle-Calédonie et permettre à un vivier de joueur de ne pas être obliger de faire 20 000km pour espérer accéder au rugby professionnel.

@Dich9212

Le fait de ne pas voir les matchs de super rugby en direct n'a (il me semble) jamais posé de problème si ?

Les Jaguares c'était plutôt une expérience (réussie) qui avait une durée limitée et qui s'est jsute terminé comme convenue.

La coupe du monde des clubs serait intéressant avec un tournois de chaque champion de chaque championnat dans un pays, ça ferait rentrer de l'argent dans les caisses.

Derniers articles

Vidéos
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
News