Saint Gaudens : l'autopsie confirme une anomalie cardiaque après la mort d'un rugbyman
Saint Gaudens : l'autopsie confirme une anomalie cardiaque après la mort d'un rugbyman.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dans le même temps, le père de Nicolas Chauvin, décédé en décembre 2018 suite à un plaquage, lance un appel.

Le monde du rugby est secoué par le décès de Peter Janicot. Deuxième-ligne de Saint-Gaudens, Peter a été victime d'un arrêt cardiaque après un plaquage régulier, réalisé au niveau des chevilles. Il n'avait que 30 ans.

Un rugbyman amateur meurt d'un arrêt cardiaque sur le terrain après un plaquageUn rugbyman amateur meurt d'un arrêt cardiaque sur le terrain après un plaquageFrance Bleu Haute-Garonne rapporte les résultats de l'autopsie, réalisée ce lundi : c'est une insuffisance cardiaque innée qui est à l'origine du décès du rugbyman, et non pas un choc. "Il n'y aura donc pas de suite judiciaire à cette affaire", précise le média. 

Le père de Nicolas Chauvin lance un appel

Dans les colonnes du Parisien, Philippe Chauvin a lancé un appel, espérant que "cet accident ne va pas suivre le rituel habituel : tristesse pour le joueur et son entourage, compassion du monde du rugby puis oubli." Espoir du Stade Français Paris, son fils Nicolas avait perdu la vie en décembre 2018, suite à un plaquage, ce qui avait conduit la FFR à baisser la ligne en-dessous de laquelle le joueur doit plaquer, au niveau amateur :

C'est terrible, mais tellement prévisible. Si nos instances passaient moins de temps à expliquer que tout va bien plutôt que de traiter les problèmes à la racine, cela limiterait ce type de drame. [...] Quand allons-nous réellement prendre conscience du danger présent et avoir une tolérance zéro au niveau des fautes dangereuses ? Vu le nombre d'alertes que j'ai déjà communiquées au ministère des Sports et à la FFR sur ce sujet depuis 18 mois, nous sommes dans la situation d'une mise en danger de la vie d'autrui. - via Le Parisien

Les obsèques de Peter Janicot auront lieu ce jeudi, du côté de Sabonnères. Le Rugbynistère tient à témoigner tout son soutien et ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'à ses proches.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    57545 points
  • il y a 2 semaines

Ce qui est fou,
c'est que ce garçon avait donc un problème cardiaque et qu'il a pu durant toutes ces années pratiquer un sport plutôt rugueux, et qu'il soit passé au travers de toute contre indication médicale.

Ya encore du boulot dans ce domaine

Je comprends la position de Mr Chauvin et je la partage. Le "on compatit, et on oublie", est bien trop cruel pour un père. Cela m interpelle d autant plus que notre chère fédération reste sur ce sujet très timorée. Par ailleurs il faut tout de même éviter les amalgames, Peter Janicot n est pas victime d une action dangereuse il est victime d un système médical, trop superficiel dans le secteur amateur de notre sport. Je n'aimerai pas être à la place du médecin qui a signé l'AS de ce joueur. Je ne lui jette pas la pierre il a fait ce que tous les médecins font pour signer l autorisation de licence vite... trop vite pour Peter.

  • fabien81
    18623 points
  • il y a 2 semaines
@Passovale

un médecin n'a pas les outils pour trouver un problème cardiaque, il peut juste te conseiller d'aller chez le cardiologue.

Mais le problème c'est qu'on manque de cardiologue en France, donc on pourra jamais imposer un rendez vous pour un certificat médical même si normalement ça devrait être obligatoire

@fabien81

je ne suis plus sûr des chiffres exactes, mais les médecins doivent faire un ecg de repos tous les 5 ans pour les moins de 30 ans et après tous les 3 ans pour au dela de 30 ans. Sauf que souvent ce n'est pas forcément fait, on connait aussi son médecin donc voilà petite auscultation et op.
Après bien-sûr les pathologies cardiaques ne sont pas toutes découvertes et c'est bien le soucis.. Même avec un cardiologue.
Il faudrait faire une écho cardiaque, une épreuve d'effort et une épreuve d'effort avec contrôle échographique ou autre.. Le trou de la sécu est déjà énorme, alors là laisser tomber 😊. Ou dans ce cas il faudrait accepter de le payer de sa poche.
Surtout qu'un cardiologue ne peut plus être consulté sans demande par le médecin si on veut être remboursé..

  • fabien81
    18623 points
  • il y a 2 semaines
@Chablisien89

c'est quoi un ecg de repos?
quand je vais faire mon certificat médical il ne contrôle que mon rythme cardiaque et m'écoute respirer pendant 30'', si il trouve quelque chose c'est que je dois être proche de la fin.
Et en plus maintenant c'est que tous les 3 ans, donc si j'ai un problème je le saurais en 2023

@fabien81

Electrocardiogramme pour apprecier l'activité électrique de ton coeur 😊
Oui parfois il faut insister auprès de son médecin pour en avoir un. Il ne faut pas hésiter à se rapprocher d'un médecin du sport et lui expliquer.

Oui la réforme des 3 ans est complètement absurde surtout dans notre sport..

Bien qu'il n'y ai aucune relation de cause à effet sur ce coup, je ne peux vous laisser dire qu'un plaquage aux chevilles est un plaquage régulier. Un plaquage a une limite haute qui diffère d'une catégorie à l'autre par contre pour ce qui est de la limite basse ce sont les genoux qui font office de limite communément admise. En dessous, ce n'est pas plaquer (selon le principe biomécanique qui consiste à enserrer puis transfert d'énergie pour accompagner au sol), c'est ce jeter dans les pattes...Je rebondis sur ça pour m'insurger contre le "classique" : " Plaques aux jambes, aux jambes !" entendu trop souvent sur les terrains et plus particulièrement ceux des tout-petits qui sont une véritable incitation à la mise en danger !!! Non, le plaquage le plus sécuritaire tant pour le plaqueur que pour le plaqué (mais aussi le plus efficace soit-dit en passant !) ce n'est pas : " Aux jambes !". Le plaquage bien réalisé c'est tête engagée (le "engagée" est essentiel) juste au-dessus de la ligne des hanches et les bras qui enserrent à la ceinture.

@MARCFANXV

Ça dépends de la définition de placage au cheville
Pour moi c'est l'engagement de l'épaule à la hanche puis descendre au niveau des chevilles

Pour d'autres c'est se jeter dans les chevilles ce qui peut être dangereux

  • Guit333
    3172 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

Mieux vaut entendre ça que d’être sourd sérieusement

@Guit333

Qu'il n'y ai pas méprise ou peut-ètre me suis-je mal exprimé. Sur ce drame, il n'y a bien sûr rien d'irrégulier sur l'attitude du plaqueur puisqu'il est légalement admis que le placage est autorisé jusqu'aux pieds (ce n'était pas le cas dans toutes les catégories avant les nouvelles règles de 2019). Rien à redire là-dessus, c'est un drame qui ne trouve pas sa source dans une attitude illégale... Si je parle de limite basse "communément admise" et plus particulièrement sur les catégories de jeunes (par définition : "En formation") c'est que dans les faits, le plus souvent, un placage avec pour cible une ligne très basse se transforme en un môme qui se jette purement et simplement jette les jambes. En y rajoutant le : "aux jambes !" gueulé à tort et à travers sur le bord du terrain, l'excitation aidant le môme n'est plus dans la maîtrise de son geste. Bref, la dimension éducative perd tout son sens et tant pis pour les dégâts collatéraux ! Après, on peut laisser faire, laisser dire n'importe quoi sur les bords de terrain...

  • Guit333
    3172 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

Les gens sont responsables, les contrôles existent et le risque zéro n’existe pas. Arrêtons de déresponsabiliser les gens dans ce pays ça en devient insupportable. Le rugby est un sport de combat et il y aura toujours des accidents. Les réseaux sociaux doivent aider à communiquer sur ces problèmes certes mais ne mélangeons pas tout et ne dénaturons pas sport. C’est tout.

  • Jak3192
    57545 points
  • il y a 2 semaines
@Guit333

Rugby sport de combat ?
Déviation sémantique
Le rugby est à la base un sport de contact, qui avec l'évolution du jeu, des mentalités, de l'apport médiatique, l'a transformé en "sport de combat collectif".
Pour marquer, En sport de combat il faut "détruire" l'adversaire selon certaines règles propres à chaque sport . Au rugby il faut franchir une ligne avec un ballon en main.
Pas de point Parce que l'adversaire est au sol, KO, ...
Au rugby l'objectif c'est le ballon, pas l'adversaire
Plus le temps passe, plus j'ai de mal avec ce truc de sport de combat collectif quand on parle rugby

@Guit333

Le rugby est un sport de contact, pas de combat.
Et cela n'a toujours pas de rapport avec le contenu du message de Marc...

@Team Viscères

Team et Jak, c'est précisément parce que cette idée de combat total (avec l'idée sous-jacente que gagner passe nécessairement par le fait d'anéantir l'autre) est par trop prégnante qu'on peut à l'occasion lire ce type de retour...C'est ainsi que les choses sont malheureusement comprises, parfois-même admises. Le pire étant quand elles le sont par des mecs ayant qq fonction éducative (si, si, ça existe... mais il faut l'avouer plutôt moins aujourd'hui qu'il y a une dizaine d'années. L'idée du jouer en sécurité a fait son chemin même si on n'est pas au bout.) !
Dénaturer ce sport ? J'aimerais bien qu'on m'explique le caractère "naturel" de mecs vus à la TV apprêtés à l'instar de centurions, gonflés de muscles saillants comme des bibendums mais survitaminés hein et qui se rentrent allègrement dans le buffet. Où dans la nature trouve t-on ça ?
Les gens sont responsables ? Bel exemple de responsabilité individuelle de l'adulte que de considérer qu'il s'agit de laisser faire tout et n'importe quoi à l'enfant ! C't'un sport d'combat quôa ! Alors, ça laisse forcément des victimes sur le carreau...Ensuite, et ensuite seulement le contrôle de légalité validera ou invalidera le caractère dangereux ou pas de telle ou telle attitude...
Oui, le risque zéro n'existe pas. On peut soit s'en accommoder sans trop se poser de questions en invoquant à tous coups la fatalité (vas en causer à M. Chauvin !), soit avoir pour visée de s'en rapprocher autant que faire se peut. Je préfère m'inscrire dans la seconde démarche (et pas que par réseau social interposé !) quitte à parfois bousculer le discours convenu (en gros : "Le petit y fait du rudbi y faut qu'y s'aguerrisse" alors que ce devrait être : "Le petit y fait du rugby, il faut qu'il apprenne et maîtrise les gestes de base avant de chercher nécessairement à s'aguerrir")
Je prends encore la précaution de bien préciser que le présent message, n'a bien sûr aucun rapport avec le présent post ou les acteurs de ce drame qui touche le rugby. Mais bon des fois le débat dévie et on ne peut laisser dire n'importe quoi...

  • Jak3192
    57545 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

Meme si le débat dévie qq peu,
sur cette déviation, personnellement, je partage.

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News