RUGBY. C’est passé inaperçu, mais ces 5 internationaux sont au chômage, c'est dingue !
RUGBY. L'ancien arrière du XV de la rose fait partie de ces joueurs en attente d'un contrat.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ils ont connu des sélections prestigieuses et pourtant, aucun n’est sous contrat cette saison. Parmi eux, certains peuvent encore rendre des services !

On a tendance à l’oublier, mais, être un rugbyman professionnel est une situation bancale qui repose sur des CDD. Du jour au lendemain, un joueur peut tomber de son piédestal et se retrouver sans club à cause de ses performances, de son âge ou encore de sa réputation. C’est le cas de ces cinq internationaux, qui pourraient être de sacrés paris pour un club à la recherche d’un joker médical ou d’un joueur supplémentaire.

Mike Brown, Angleterre, 72 sélections

L’arrière au crâne rasé a fait les beaux jours des Harlequins (2005-2021) durant de nombreuses saisons. Sélectionné à 72 reprises avec le XV de la Rose, Mike Brown a fait partie du squad anglais qui a remporté deux Tournois des 6 nations de suite (2016,2017). On parle d’un joueur polyvalent qui a tout de même inscrit 13 essais en 65 titularisations. Son expérience n’est plus à prouver et c’est sûrement à cause de son âge (37 ans) qu’il se retrouve aujourd’hui au chômage. L’an passé, il était encore le dernier rempart titulaire de Newcastle avec 16 titularisations en 16 feuilles de match. Pourtant, les Falcons ne lui ont pas proposé de nouveau contrat. Aujourd’hui, l'intéressé attend de nouvelles opportunités et il se dit en pleine possession de ses moyens, comme il l’a confié au Mail Online le 17 septembre dernier : “Je suis toujours en capacité de jouer, et j'aimerais retrouver une opportunité de jouer”. Visiblement Mike Brown a toujours envie et pourrait encore rendre des services, reste à voir si cela pourrait convaincre une équipe.

RUGBY. La rumeur du courageux Mike Brown en ProD2 est-elle plausible ?RUGBY. La rumeur du courageux Mike Brown en ProD2 est-elle plausible ?

Tevita Kuridrani, Australie, 61 sélections

L’affaire Kuridrani a secoué le Biarritz Olympique au printemps dernier. Alors qu’il avait signé pour trois ans au BO en septembre 2021, le centre de 31 ans s’est subitement évaporé juste avant le dernier match de la saison basque. Son président Jean-Baptiste Aldigé avait alors déclaré à Sud Ouest : Tevita a dû se tromper dans la lecture des emplois du temps, il a cru qu’on était en vacances cette semaine. On a tellement fait de cérémonie d’au revoir qu’il a dû penser que la saison était finie. Un départ en vacances un peu trop prématuré et un silence radio qui avait amené le licenciement du joueur aux 61 sélections avec les Wallabies. Sans être flamboyant, il avait pourtant été titulaire à 20 reprises sous le maillot basque. À 31 ans, Kuridrani a encore de belles années et il pourrait refaire tomber la foudre si une équipe allait le chercher pour lui proposer un contrat. Reste tout de même à le trouver…

POINT TRANSFERT. Top14. Vers un débarquement massif d'internationaux après la Coupe du monde 2023 ?POINT TRANSFERT. Top14. Vers un débarquement massif d'internationaux après la Coupe du monde 2023 ?

Alexandre Dumoulin, France, 8 sélections

Si un club est à la recherche d’un solide centre (1m89, 101kg) avec une belle expérience pour encadrer ses jeunes et densifier sa ligne de trois-quarts, alors Alexandre Dumoulin pourrait bien apparaître comme un beau pari à tenter. Du haut de ses 33 ans, l’ancien joueur du Racing 92 est sans club depuis son départ de Pau la saison passée. Sa fin d’aventure béarnaise a été gâchée par un tendon d’Achille capricieux et il n’a participé qu’à 4 rencontres en 2021-2022. Mais l’international français (8 sélections) pourrait encore apporter en cas d’opportunité. À voir si son CV, plutôt éloquent, peut redonner une chance au champion de France 2016.

Benjamin Fall, France, 14 sélections

Depuis quelque temps, Benjamin Fall (33 ans) a semble-t-il disparu des radars du rugby professionnel. Pourtant, le joueur n’a pas pris sa retraite et un club pourrait donc prendre le pari de lui offrir une dernière danse. International à 14 reprises avec le XV de France, l’ancien joueur du MHR n’a plus joué depuis la saison 2020-2021 qu’il avait disputé avec Oyonnax en Pro D2. Depuis, le joueur est au chômage et pourrait peut-être se laisser tenter par une ultime opportunité. Si les blessures à répétition qui ont ralenti sa carrière ne jouent pas en sa faveur, le joueur révélé à Bayonne à une expérience solide et sa polyvalence pourrait être un atout.

Danny Cipriani, Angleterre, 16 sélections

Voilà un joueur bien fantasque qui aurait pu devenir une icône du rugby anglais, mais qui est sûrement passé à côté d’une carrière glorieuse à cause de ses frasques en dehors du rectangle vert. Malgré tout, Cipriani comptabilise 16 sélections avec l’Angleterre et 298 matchs dans l’élite du rugby britannique. L’an passé, l’ouvreur de 34 ans officiait sous les couleurs de Bath. Mais le club n’a pas pensé bon lui offrir une prolongation de contrat. Un temps annoncé vers les États-Unis, Cipriani reste pour l’instant sans club. Son profil d’ouvreur capable d’assurer un rôle de buteur pourrait tout de même pencher en sa faveur et séduire un club.

POINT TRANSFERT. Top 14. Trois clubs dont Toulouse lorgneraient Damian Penaud, Jalibert veut partir ?POINT TRANSFERT. Top 14. Trois clubs dont Toulouse lorgneraient Damian Penaud, Jalibert veut partir ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    101690 points
  • il y a 2 jours

J'espère que Mike Brown le courageux rebondira malgré son âge sinon CJP va s'ennuyer 😂

31 ans pour un 3/4 ça va encore, 37 ans, ça commence à faire...
Ceux qui ont 33ans et 34ans, il ne reste pas plus de 2 ans en pro et encore, il faut un staff qui en ait besoin
L'après rugby est un sujet dont on parle peu, l'arrêt total d'un sport peut entrainer de mauvaises spirales...sujet interessant à creuser pour un article, non ?

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
News
Sponsorisé News