RUGBY. Peut-on craindre un relâchement du XV de France face au Japon ?
XV de France. Les Bleus sont concentrés avant d'affronter le Japon.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Japon n'est pas l'adversaire le plus coriace de cette tournée de novembre pour le XV de France. Mais les Bleus prennent ce match très au sérieux. Savez-vous pourquoi ?

RUGBY. Pour la presse anglaise, le XV de France doit énormément à un homme, et ce n'est pas Fabien GalthiéRUGBY. Pour la presse anglaise, le XV de France doit énormément à un homme, et ce n'est pas Fabien GalthiéCe dimanche, c'est le Japon, adversaire présumé le moins fort de cette tournée de novembre, qui se présente face aux Bleus. Forts de leurs deux succès face à l'Australie et l'Afrique du Sud, les Tricolores espèrent terminer l'année invaincus. Un succès qui serait synonyme de 13e victoire de rang. Un record historique pour une équipe de France. C'est sans doute ce qui motive le plus les Français avant cette rencontre. Mais pour le staff, cette dernière revêt une autre importance dans l'optique de la Coupe du monde. "Pour nous, c'est le troisième match qu'une série quart, demie et finale, a commenté le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié en conférence de presse. On va toucher du doigt ce qu'on va chercher à atteindre dans moins d'un an." Cette semaine, les Bleus ont donc essayé de se mettre dans les conditions du Mondial, aussi bien physiquement, avec des entraînements très poussés, que mentalement. "On s'entraîne à vivre ce qui peut arriver avec quart et demie face à des nations du sud".RUGBY. Nigel Owens réagit aux tweets plaintifs de Rassie Erasmus après France/Afrique du SudRUGBY. Nigel Owens réagit aux tweets plaintifs de Rassie Erasmus après France/Afrique du SudGalthié rappelle d'ailleurs que c'est un scénario très rare. En 2007, les Boks avaient dominé les Fidji en quart puis l'Argentine en demie. Mais les Fidjiens ne font pas partie du Tiers 1. Seule la Nouvelle-Zélande peut se targuer d'avoir réussi cette performance face à d'autres nations majeures de l'hémisphère sud en 2011 avec un succès sur les Pumas puis sur les Wallabies. Quant à l'Angleterre, unique nation du nord à avoir été titrée, elle avait battu les Gallois puis les Français en 2003. Cet automne, dans des conditions certes différentes, les Bleus y sont parvenus. "Mais ça laisse des traces. C'est ce qui nous arrive et il faut qu'on soit prêt à répondre présent quoi qu'il arrive." Un relâchement peut arriver et c'est justement pour ça que tout est fait pour que les joueurs prennent ce match très au sérieux.RUGBY. XV de France. Quels Bleus voudront exorciser la déconvenue de 2017 face au Japon ?RUGBY. XV de France. Quels Bleus voudront exorciser la déconvenue de 2017 face au Japon ?Dans ce contexte et compte tenu des enjeux pour chaque joueur en vue du Mondial, les Tricolores auraient tort de ne pas jouer à 100 % face aux Japonais. Lesquels ont prouvé par le passé qu'ils pouvaient battre des nations majeures. Personne n'a oublié leur succès historique aux dépens des Springboks. Ils ont récemment montré de très belles choses face aux All Blacks et ont encore en mémoire ce match nul décroché en France en 2017. "On va jouer un adversaire que l'on considère comme majeur". Le Japon ne sera peut-être pas en finale de la Coupe du monde en 2023. Mais si les Bleus veulent y être, ils se doivent de battre tout le monde, peu importe son classement. Et ça, c'est valable aussi bien cet automne que dans dix mois.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Sedulos
    3343 points
  • il y a 2 semaines

Faire jouer l'équipe de France au jeu fermé, basé sur la théorie fumeuse de la "fulgurance", dans la ville et le temple du jeu de main !

  • frakc
    13796 points
  • il y a 2 semaines

Avez vous vu le match contre l'Angleterre? Ce n'était vraiment pas bon du tout côté japonnais, dure défaite pour le moral du groupe, ils n'ont pas existé. Ils étaient beaucoup moins bon que contre les bleus cet été. J'espère qu'ils seront se reprendre.

Les bases : combat, humilité, envie.
Et le coq chantera.

  • Sedulos
    3343 points
  • il y a 2 semaines
@Passovale

Le jeu ? La passe ?

@Sedulos

Et tout le catalogue….

Le temps ne sera pas de la partie...dommage, mais ça demandera plus de dextérité balle en main, l'occasion de voir la qualité technique individuelle des joueurs

  • Pianto
    47911 points
  • il y a 2 semaines

le japon est aussi une équipe qui n'abdique jamais.
Si ça veut rigoler pour nous, on peut se retrouver avec une avance à un moment mais à devoir jouer jusqu'à la 80ème un adversaire qui ne lâche rien. C'est aussi une donnée intéressante pour le premier tour : être capable de creuser un écart, gérer une avance, ne pas se mettre en danger sur le score et sur le physique des cadres.

Clairement, le scénario idéal c'est une avance de + de 14 points à la 50ème et revue d'effectif pour jouer avec les "finisseurs" sur un temps plus long que d'habitude.

  • Timmaman
    32768 points
  • il y a 2 semaines

Je n'y crois pas trop. L'équipe est en confiance, face à un adversaire qui est en perte de vitesse.
Peu de joueurs ont leur place de titulaire assurée, ils ont tous intérêt à se montrer au top dimanche.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News