RUGBY. Leader du Top 14, la Section Paloise peut-elle (vraiment) jouer les trouble-fêtes ?
La Section Paloise pourrait être l'invité surprise de cette saison de Top 14. Crédit photo (Top 14)
Première au classement du Top 14, la Section Paloise déroule en ce début de saison, et semble bien partie pour jouer les trouble-fêtes.

Un début de saison rêvée 

Pour cette nouvelle saison 2023-2024, Pau ne pouvait pas espérer un meilleur départ ! En quatre journées, les coéquipiers d'Émilien Gailleton n'ont connu la défaite que lors du premier match. Ce revers était sur la pelouse de Castres, 24-23, après avoir mené au score durant toute la partie. Popelin avait crucifié les Palois à la dernière action, grâce à une pénalité. 

Depuis, les hommes en vert, qui vont accueillir la légende All Blacks Sam Whitelock, ont fait un carton plein. Premièrement face au Racing 92, avec une courte, mais solide victoire. Puis, la Section Paloise a déroulé contre le LOU, 40-10, en s'offrant un point de bonus offensif suite à 30 points inscrit en deuxième mi-temps. Ce jour-là, l'artilleur maison, Joe Simmonds, avait marqué 20 points. 

Enfin, Pau est allé gagner ce dimanche, avec la manière, sur la pelouse de l'USAP. Face aux Catalans, les Béarnais ont une fois de plus acquis leur victoire dans le second acte, avec pas moins de quatre essais inscrits. Cette troisième victoire de suite permet à Pau d'être premier à égalité avec Castres et le Racing 92, mais avec un goal-average supérieur. 

Une qualification possible ?

Bien que nous ne soyons qu'à la quatrième journée de Top 14, et qu'il reste 22 matchs à jouer, la qualification se joue dès le début de saison. À partir de ce week-end, pas moins de cinq journées vont s'enchaîner, jusqu'au 2 décembre, et la constance devra être primordiale pour chacune des équipes. Intéressons-nous au calendrier qui attend les Palois. 

Lors des deux prochaines journées, ces derniers vont avoir le privilège de recevoir deux fois de suite à domicile. D'abord face au Stade Toulousain, puis contre l'UBB. Ces deux rencontres sont face à des "gros" du championnat, mais au vu de la forme des deux équipes, rien ne semble impossible pour Pau. Néanmoins, il faudra observer la vague de retour des mondialistes sur la feuille de match de Toulouse

Ensuite, Pau se déplace à Bayonne, et cette fois-ci, le match se déroulera bien à Jean-Dauger. La saison dernière, les Béarnais avaient créé la sensation en s'imposant à Anoeta, lors d'un match délocalisé par Bayonne. Les Basques n'ont pas perdu en Top 14 l'année dernière à domicile, et ont réussi leurs deux réceptions cette saison. Cette rencontre sera certainement accrochée !

Pour la fin de ce bloc, la Section affrontera Paris au Hameau, avant de se déplacer sur la rade. Si Pau réussit ses trois matchs à domicile, et prend également quelques points à Bayonne et à Toulon, il pourrait bien conforter sa place de numéro un du Top 14. 

Une équipe jeune et joueuse

L'équipe paloise est le parfait mélange entre expérience et insouciance ! Le pack n'a rien à envier aux grosses écuries du Top 14, car de solides éléments le composent. Des joueurs habitués aux joutes du Top 14 s'y trouvent, à l'image de Rey, de Puech ou encore de Whitelock. Bientôt, les deux frères néo-zélandais seront réunis sous le même maillot. 

Derrière, la charnière anglaise Robson / Simmonds est diaboliquement efficace, et engrange encore un peu plus de confiance à chaque sortie. Ces deux-là sont aussi bien aidés par Nathan Decron, qui réalise un solide début de saison. 

Pau, ce sont aussi des jeunes joueurs bourrés de talents qui éclosent les uns après les autres. Devant, Sacha Zegueur en est le parfait exemple, qui du haut de ses 24 ans, porte bien le numéro 8. Le jeune champion du monde u20, Auradou prend aussi du temps de jeu, et s'annonce comme l'avenir du club au poste de seconde ligne. Chez les trois quarts, Émilien Gailleton est aussi installé en second centre, et la venue de Samuel Ezeala en provenance de Clermont apporte du dynamisme à cette ligne. Ce dernier a planté un doublé ce week-end. 

Il faudra donc compter sur Pau cette saison, qui n'est jamais parvenue à se qualifier en phase finale de Top 14 ! La meilleure position reste lors de la saison 2017/2018, avec une huitième place. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    13018 points
  • il y a 8 mois

Tout le mal que je peux souhaiter à la section c'est de réussir sa saison ! Maintenant , quoi que l'on dise , la saison est longue et les aléas nombreux . Après tout ce qui est pris n'est plus à prendre , il suffirait d'assurer à domicile et , pourquoi pas ! 😍

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News