RUGBY. Le saviez-vous ? Les règles des tirs au but changent selon les compétitions !
Peu importe la règle, Antoine Dupont n'a pas tremblé samedi dernier, en réussissant ses deux tentatives.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi, lors de la rencontre entre le Munster et Toulouse, beaucoup ont été surpris par le format des tirs au but, totalement inédit. Mais saviez-vous que les règles sont différentes selon les compétitions ?

Décidément, le rugby est un sport bien à part. En effet, vous avez déjà sûrement entendu un de vos amis (qui ne suit pas le rugby) vous dire que votre sport est trop compliqué à comprendre. Si c'est le cas, ne lui expliquer surtout pas les règles concernant les tirs au but ! Car oui, il y a plusieurs formats pour les tirs au but. Tout dépend de la compétition dans laquelle vous vous trouvez. Par exemple, l'EPCR a choisi le suivant : six tentatives frappées par trois buteurs différents, une première salve sur la ligne des 22 mètres (en face, puis à gauche et à droite), ainsi qu'une deuxième identique à 40 mètres. C'est d'ailleurs selon cette règle que s'est jouée la séance entre le Munster et Toulouse samedi dernier. Un format que beaucoup de gens ne connaissaient pas, à commencer par l'ouvreur du Stade Romain Ntamack.

Insolite. Bras levés et petit malaise : Quand Romain Ntamack pensait avoir décroché la qualif’ !Insolite. Bras levés et petit malaise : Quand Romain Ntamack pensait avoir décroché la qualif’ !Pour ce faire, World Rugby a décidé de mettre au clair la situation, via un tweet explicatif. Si toutes les compétitions organisées par l'EPCR fonctionnent selon ce règlement, ce n'est pas le cas des autres. En Top 14 (et Pro D2) par exemple, les tirs au but se déroulent selon la manière la plus connue : 5 buteurs différents se présentent à 22 mètres face aux perches. C'était d'ailleurs l'ancienne règle utilisée en Coupe d'Europe. Dernièrement, on a pu également l'observer lors du barrage d'accession entre Bayonne et le Biarritz Olympique. Et enfin, attardons-nous sur la règle lors d'une Coupe du Monde : car là aussi, elle est différente ! Et on vous prévient, elle est assez alambiquée. Pour la faire court, 5 tirs au but sont frappées par 5 joueurs différents depuis la ligne des 22 mètres. Le 1er et le 4ème sont dans l'axe, le 2ème et le 5ème sont à gauche, et le 3ème est à droite. C'est d'ailleurs sûrement la plus compliquée à comprendre des 3, mais aussi la plus compliquée à réaliser, puisqu'elle confronte 5 buteurs différents face à des tentatives pas toutes simples. Alors, vous y voyez plus clair désormais ?

VIDEO. Top 14. Revivez l'irrespirable séance de tirs au but entre Biarritz et BayonneVIDEO. Top 14. Revivez l'irrespirable séance de tirs au but entre Biarritz et Bayonne

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • FRLab
    61222 points
  • il y a 1 semaine

Franchement je ne vois aucun intérêt à faire buter des joueurs qui ne sont pas buteurs. C'est comme si on faisait disputer des mêlées à des arrières. Au moins dans la dernière formule de l'EPCR ne sont les experts qui s'affrontent. Les meilleurs buteurs font gagner leur équipe. ça évite de voir comme pour Biarritz-Bayonne qu'un mec qui ne sait même pas utiliser un tea coute le descente à son équipe. Dans le match de barrage pro-D2-Top-14, rejouer le match me paraitrait beaucoup plus juste. Surtout qu'il n'y a pas de match derrière.

@FRLab

Pour le barrage, il y a la préparation de la saison suivante (notamment en termes de recrutement) qui n'est pas la même en TOP14 ou PRO D2 !

Ce que je trouve intéressant dans les tirs au but c'est justement de voir des joueurs qu'on ne voit pas tirer d'habitude. Je suis plutôt partisan de l'ancienne règle.

  • dan0x
    25102 points
  • il y a 1 semaine

On ne pourrait pas remplacer les tirs au but par une grande générale et départager les équipes par le dernier joueur restant debout ? Ce serait beaucoup plus simple...

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?
En même temps jouer avec un ballon ovale ça n augure rien de simple et avancer en faisant des passes en arrière c est la cerise
Sur le pudding.
Mais c est pour ça qu aime ce jeu.

Dans le cas de l'EPCR, s'il y a égalité après la première salve, on fait quoi ?
On repart au 22 pour une deuxième salve avec les mêmes buteurs ?
Dans le cas du TOP 14, on se doute bien que des joueurs qui ne butent jamais vont rater à un moment donné...

  • frakc
    9916 points
  • il y a 1 semaine
@Jonathan Sextoy

On repart mais en mode mort subite.

@Jonathan Sextoy

Avoir une égalité dans le cas de l'EPCR peut éventuellement arriver ( comme dans les autres cas) , mais j'en doute, surtout après 100mn de jeu...
L'EPCR table plus sur 3 buteurs que sur des non spécialistes , ce qui me parait plus...logique et equitable
9,10 et 15 sont souvent des buteurs, donc le cas de l'EPCR me semble le plus logique

Je trouve le règlement des tirs au but utilisé samedi pour le Match Munster-Toulouse la plus sensée, mais ce n'est que mon avis

@pascalbulroland

La plus sensée, oui dans le sens où ça fait tirer a priori les 3 joueurs les plus habiles de chaque équipe.

Les 5 tireurs à 22m me semblent plus naturels dans le sens où les tirs sont moins difficiles mais répartis entre plus de joueurs. Mais c'est sûrement moins juste aussi, car le départage se fait souvent au niveau des coups de pieds des "non-spécialistes" du coup.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Sponsorisé News
News
News
Transferts
News