RUGBY. ''Je n'avais aucun souvenir d'avoir des enfants'', témoigne Joe Marler
Le pilier international Joe Marler a témoigné de sa peur des commotions cérébrales et de leurs impacts à long terme.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le pilier international anglais, Joe Marler, a témoigné de son expérience d'une commotion cérébrale qu'il a subie et des souvenirs qu'il en garde.

Joe Marler, soit le joueur capable de faire le clown et de retourner son vis-à-vis en mêlée. Cependant, lorsque celui-ci a témoigné de son expérience après avoir reçu une commotion cérébrale, il y a quelques saisons face aux Saracens, avec son club des Harlequins, il paraissait très préoccupé. Un moment effrayant pour le colosse international aux 83 sélections avec le XV de la Rose, qui s'est confié dans une émission de TalkSport (radio privée britannique).

Je me souviens avoir subi une commotion il y a quelques saisons - j'avais pris un gros coup en essayant de plaquer Billy Vunipola. J'étais dans les vapes et la seule chose dont je me souvienne, c'est de m'être retrouvé dans une salle et de voir entrer le kiné.

Le soigneur m'avait demandé si ma femme et mes enfants étaient au stade. J'ai fait une pause et j'ai craqué. Je n'avais aucun souvenir d'avoir des enfants et ça m'a vraiment fait peur.

J'ai eu tendance jusqu'à présent à faire l'autruche, mais plus ça va, plus on apprend de choses et plus des diagnostics sont posés donc c'est vraiment triste. 

Après les témoignages de Carl Hayman, Ryan Jones ou Steve Thompson, celui du pilier apprécié par le public Joe Marler risque de faire également du bruit dans un sport de plus en plus préoccupé par la santé et la sécurité des joueurs.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    65018 points
  • il y a 3 semaines

Passer de l'article plus bas, sur tel éminent neurologue qui limite la question des commotions, et ce joueur (en activité) qui a un trou interpellé un peu.
Lequel nous bourre le mou ?

Ça a pu m'arriver une ou deux fois en soirée d'oublier que j'avais une copine... et je suis persuadé de ne pas avoir été commotionné

  • oc
    31812 points
  • il y a 3 semaines
@beberarverne

Tous ceux qui ont heurté un balcon , ou un pare-choc ( c'est au choix )
sont dans le même déni ...

  • P243151
    7597 points
  • il y a 3 semaines

Lui des fois doit se souvenir de rien même sans choc à la tête

Mon géniteur, bien qu'à ma connaissance n'ayant jamais pratiqué le Rugby partage les mms séquelles à savoir de n'avoir aucun souvenir d'avoir eu des enfants.

@MARCFANXV

je suis désolé pour toi

Encore un témoignage qui nous montre les effets des chocs répétés mais aussi la peur du joueur qui avoue avoir fait "l'autruche" pour ne pas savoir, mais maintenant, c'est autre chose...
Il manque sa réponse dans L'équipe où il dit avoir joué malgré une commotion : "Il a admis néanmoins avoir joué malgré une commotion, la saison dernière, avant que Daisy, sa femme, ne lui passe un savon : « Elle m'a dit : « tu veux continuer à être là pour les enfants, ou pas ? Tu veux être là pour moi, ou pas ? » "
Alors oui, il est responsable de ses actes, s'il a continué c'est parce qu'il ne voulait pas voir, tu ne penses pas que 2 ou 3 KO par année puisse te rendre"dingue" sur le long terme...
Mais de nos jours, on en sait plus, et la politique de l'autruche n'a plus lieu d'être au sein des joueurs, c'est leur avenir qui est en jeu

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News
News
News
News