RUGBY. Face à de grosses difficultés financières, comment Tarbes espère s'en sortir ?
Le Stade TPR est dans une situation plus que critique. crédit photo : screenshot (Rugbyzone)
Tarbes, plus petit budget de Nationale avant d'entamer cette saison 2022/2023, a assuré l'essentiel, il y a quelques semaines, en se maintenant. Désormais, il est l'heure du bilan.

Un déficit de 300 000€

Au moment de dresser un bilan de cette longue et fastidieuse saison, et afin de préparer le prochain exercice, le Stade TPR paye les frais de l'inflation qui touche également le monde du rugby professionnel. Alors que des écuries comme Valence Romans ou Bourgoin-Jallieu se battent avec des budgets de 5,6 millions et 4,5 millions, Tarbes doit improviser avec 1,5 million d'euros ! Le maire de Tarbes, Gérad Trémège s'est exprimé sur le sujet : "Je considère que la situation est grave. D’abord, les clubs subissent une augmentation des charges comme toutes les entreprises. Elles ont subi une augmentation des salaires, des prix de l’énergie et puis surtout le non-respect des engagements pris par des partenaires. Ce sont essentiellement des promesses non tenues (le partenaire ne verse que 50 000 € au lieu des 200 000 €) qui font que ces clubs sont en difficulté." (LasemainedesPyrenees)  Affligé par la situation, le maire tient tout de même à rappeler que Tarbes reste un club historique du paysage rugbystique français : "Ce club a un nombre de licenciés important, un centre de formation avec énormément de jeunes. L’école de rugby du Stado, c’est 500 licenciés. On ne peut pas tirer un trait là-dessus comme ça."

RUGBY. Grosse surprise, Siya Kolisi présent avec l'Afrique du Sud pour préparer la Coupe du mondeRUGBY. Grosse surprise, Siya Kolisi présent avec l'Afrique du Sud pour préparer la Coupe du monde

Un milliardaire américain prêt à sauver Tarbes 

Alors que le club et la mairie ont lancé un appel à l'aide pour sauver le Stade TPR, un milliardaire franco-américain a pointé le bout de son nez ! En effet, il n'est autre que Dominique Einhorn, l'ancien président de Sarlat, qui a été mis en examen pour des malversations à la tête du club de rugby. Cet entrepreneur souhaiterait investir dans le club de Tarbes, et il a même rencontré à plusieurs reprises les dirigeants du club. Le maire de la ville s'est livré sur cette fameuse rencontre : "Il espère pouvoir régler la situation le plus vite possible et sa volonté, de ce que j'ai compris, c'est d'investir dans le Stado. Moi, je crois ce que je vois. Mais avec un a priori plutôt positif, parce qu'on est dans une situation tellement compliquée qu'on est bien obligé d'étudier toutes les solutions." L'homme d'affaires qui a fait fortune dans des start-up numériques aux États-Unis assure être déjà à Tarbes afin de gérer au mieux la situation. Il a même été aperçu dans les loges de la Section Paloise, appartenant à Lionel Terré, l'actuel président de Tarbes. 

RUGBY. Après un passage en Top 14, Alexandre Ruiz bientôt entraîneur en Pro D2 ?RUGBY. Après un passage en Top 14, Alexandre Ruiz bientôt entraîneur en Pro D2 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jièl
    12185 points
  • il y a 11 mois

Il devrait poser sa candidature à la Fédé...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News