Ecrit par vous !
RUGBY. Comment l'Argentine est devenue l'une des nations les plus en vue du circuit mondial à 7 ?
Marcos Moneta élu meilleur joueur de l’année à 7 en 2021 par World Rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Sous l'impulsion d'un excellent Marcos Moneta, l'Argentine de Santiago Gomez Cora enchaîne les bons résultats. Le sélectionneur évoque la progression argentine.

Coach principal des Pumas 7s argentin depuis 2013, Santiago Gomez Cora a d’abord connu une période de trois années d’apprentissage entre 2013 et 2016. Ensuite, il a pu mettre en place un plan de détection et de développement des joueurs. Et à partir de là, avoir une équipe compétitive. “Les processus sont longs, il n’y a pas de formules magiques." L’ancien joueur des Pumas Sevens poursuit en expliquant qu’une des clés de la réussite est la recherche précoce de joueurs : "Plus ils sont jeunes, plus ils peuvent être adaptés à ce dont l'équipe a besoin pour concourir”. Il continue en soulignant qu’il n’y a pas de raccourcis de ni de recettes miracles. "Convaincre l'équipe du plan de match, se l'approprier et travailler tous les jours”. Un travail qui a porté ses fruits.

Grâce aux performances de la sélection nationale à 7, comme la médaille de bronze décrochée aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été mais aussi avec la victoire et la médaille d’or remportée le mois dernier à Vancouver, la place du rugby en Argentine grandit de jour en jour. Elle “donnent envie à plus de gens d'aborder le rugby, en particulier le rugby à VII." Cependant, le chemin est encore long pour s'installer durablement au sommet de l'échiquier mondial. Depuis les Jeux olympiques 2016, il y a eu très peu de changements chez les Pumas Sevens ce qui amène une certaine régularité dans l’équipe. “L'apprentissage par la répétition est l'une des clés.” Le groupe possède désormais des joueurs très complémentaires, mais avec des qualités différentes. “C'est ce que nous recherchons : avoir des qualités physiques et techniques avec différents styles, pour les inclure dans un système de jeu.

L’an passé, Marcos Moneta a ainsi été élu meilleur joueur de l’année à 7 par World Rugby. En seulement une saison, il a explosé aux yeux des fans de Seven. Non seulement grâce à ses qualités physiques, mais aussi grâce à sa capacité à comprendre le rapidement jeu. Avant d’être médaillé de bronze à Tokyo en 2021, il fut d’abord champion olympique de la jeunesse en 2018. Gomez Cora nous explique que Marcos travaille avec le groupe depuis 2017, mais c'est seulement depuis 2021 qu'il s'est révélé aux yeux du public. Il a notamment inscrit 10 essais lors du Tournoi de Vancouver en avril dernier. Suffisant pour lui permettre de faire la transition entre le 7 et le 15 ? "C’est bien parti", indique Santiago Gomez Cora. Il espère désormais que sa stratégie permettra à la sélection argentine de remporter plus de victoires à l'avenir. À court terme, son objectif est de qualifier les Pumas 7s pour Paris 2024. “À long terme, laisser un style de travail qui, au-delà des noms, continuera de générer une équipe compétitive.

Audrey Lafforgue
Audrey Lafforgue
Cet article est rédigé par Audrey Lafforgue, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News