RUGBY. Après le sacre, Mola et Kinghorn livrent une lettre d’amour au Stade Toulousain !
Après la victoire face au Leinster en finale de la Champions Cup, Ugo Mola a rendu hommage aux joueurs du Stade Toulousain en conférence de presse.
Après la victoire face au Leinster en finale de la Champions Cup, Ugo Mola a rendu hommage aux joueurs du Stade Toulousain en conférence de presse.

Le maillot va bientôt manquer de place. Ce samedi 25 mai, le Stade Toulousain a décroché sa sixième étoile en Champions Cup. Pour y parvenir, Ugo Mola et ses hommes ont vaincu le Leinster (31-22) dans le nord de Londres. Après la rencontre, Ugo Mola s’est logiquement présenté aux journalistes avec le trophée.

En conférence de presse, le technicien a mis à l’honneur ses joueurs. Selon des propos rapportés par L’Équipe, il a déclaré ceci :

Il fallait être capable de s'accrocher, d'avoir du caractère. Le retour en deuxième prolongation est admirable dans la gestion, la sérénité, dans leur capacité à montrer qu'ils sont des joueurs incroyables. Bravo, parce que j'ai la chance d'entraîner des mecs incroyables, ça vous le savez, et je suis très fier d'être à leurs côtés. Ils nous nourrissent à chaque sortie, d'émotions, et aussi de ce qu'on doit mettre en place pour qu'ils continuent de progresser."

‘‘Euro Masterclass’’ : Dupont et le Stade Toulousain choquent la presse étrangère, s’inclinant devant sa 6ᵉ étoile en Champions Cup‘‘Euro Masterclass’’ : Dupont et le Stade Toulousain choquent la presse étrangère, s’inclinant devant sa 6ᵉ étoile en Champions Cup

Ugo Mola, chef de file générationel

Après la rencontre, un journaliste a demandé à l’entraîneur toulousain s'il avait douté au moment de la finale. Face à un scénario fou, Ugo Mola n’a pas menti et a avoué avoir eu des moments de stress, notamment lors du carton rouge de Richie Arnold en prolongation.

Cependant, le coach a précisé que le doute n’était pas une honte. Face à la presse, il a détaillé son propos ainsi : "Je ne suis pas certain que le doute soit une mauvaise chose. Douter, c'est la vie ! La différence, c'est sur les solutions que tu trouves face au doute. Cette génération a ce côté polymorphe de pouvoir répondre à pas mal de situations."

RUGBY. Stade Toulousain. ''Pour l'instant, c'est pas mal, mais...'', Mola en attend encore plus de ses protégésRUGBY. Stade Toulousain. ''Pour l'instant, c'est pas mal, mais...'', Mola en attend encore plus de ses protégés

Kinghorn, le roi d'Écosse

Après la rencontre, la télévision britannique s’est tournée vers l’un de ses représentants toulousains : Blair Kinghorn. L’Écossais a été l’un des hommes forts de la finale, par sa capacité à faire des différences et à concrétiser des points face aux perches.

Fraîchement arrivé au Stade Toulousain à la fin de l’automne 2023, il a connu un parcours inattendu en récupérant une place de titulaire où Thomas Ramos semblait pourtant indéboulonnable. Après la rencontre, il a déclaré à TNT Sports : "On a tout donné pour nos coéquipiers. Tous les garçons se sont envoyés sur cette finale. Dans ce groupe, tout le monde aime le club, le maillot, la ville… Et on a gagné !"

En complément, Blair Kinghorn a mis en lumière une “mentalité toulousaine” qui lui a permis de devenir un meilleur joueur en quelques mois. De plus, l’arrière international de 27 ans en a profité pour rappeler que c’était la première fois qu’il battait le Leinster de sa vie, malgré ses 9 années passées à Édimbourg.

TOP 14. Et si le Stade Toulousain avait trouvé son porte-bonheur avec Blair Kinghorn ?TOP 14. Et si le Stade Toulousain avait trouvé son porte-bonheur avec Blair Kinghorn ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • P243151
    15207 points
  • il y a 2 semaines

Après avec autant de toulousains en EDF que la France joue moins bien

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News