RUGBY. Dupont et Ntamack sur France Inter : « il est trop tôt pour dire qu'on est favori »
Romain Ntamack et Antoine Dupont, charnière de l'équipe de France, ont répondu ce lundi matin aux questions de Léa Salamé sur le rugby tricolore.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La charnière des Bleus était ce matin interrogée par Léa Salamé sur France Inter pour évoquer l'actualité du XV de France et les prochaines échéances à venir.

La charnière du XV de France était invitée ce lundi matin sur France Inter pour répondre aux questions de Léa Salamé sur l'actualité des Bleus et la Coupe du Monde qui aura lieu l'année prochaine. La veille sur France 2 avec leur entraineur du Stade Toulousain Ugo Mola où ils avaient répondu dans l'émission "20h30 le dimanche" à Laurent Delahousse, les internationaux ont évoqué la génération actuelle de la France ainsi que les prochains objectifs à atteindre.

Romain Ntamack, ouvreur de la France, a d'abord répondu à la question de si la génération française qui brille actuellement sous le maillot tricolore était "spéciale" :

Spéciale je ne sais pas, en tout cas il y a une génération de joueurs qui a envie de gagner, qui sait où elle veut aller, qui a la gagne en tête. Le staff le sait et fait tout pour nous mettre dans les meilleures conditions.

"La gagne en tête". Une expression qui différencie cette équipe à celle des précédentes. Aujourd'hui, l'équipe de France assume ses ambitions et sa volonté de victoire, et fait à nouveau peur sur la scène internationale. "On assume, explique Ntamack. On voit aussi qu'on a une très bonne génération et qu'on fait tout pour réussir. On arrive à atteindre nos objectifs et ça nous pousse à continuer". 

"Lorsque l'on a gagné le Grand Chelem et que les gens nous félicitaient, les mots qui suivaient étaient « maintenant la Coupe du Monde » ", explique Antoine Dupont. À la question de si la France sera favorite au mondial l'an prochain, le meilleur joueur du monde 2021 garde la tête froide :

Il est trop tôt pour dire si on est les favoris pour la coupe du monde de rugby, c'est dans un an et demi, il peut se passer tellement de choses d'ici là. Mais on va se donner les moyens de l'être.

Un an et demi. C'est le temps qu'il a fallu à l'Afrique du Sud pour retrouver un niveau lui ayant permis de brandir le trophée Webb Ellis au Japon aux dépens de l'Angleterre

Outre des commentaires sur la qualité de meneur d'homme d'Ugo Mola qui permet à ses joueurs de se surpasser, les objectifs ont été évoqués par Antoine Dupont, que ce soit individuellement que collectivement. "Continuer déjà" s'amuse-t-il. Avant de préciser sa pensée pour le long terme :

Il y a beaucoup de joueurs ou d'équipes qui ont gagné une fois, mais celles qui ont duré, qui ont persisté au top, ce sont ces équipes-là qui nous font rêver. 

Les All Blacks en premier lieu. Triple championne du monde (1987, 2011 et 2015) avec la meilleure équipe de tous les temps qui a triomphé en 2015 à Twickenham. Le XV de France cherche aussi, au-delà du prochain mondial français, à construire un règne dans le monde de l'ovalie. Au contraire d'équipes comme l'Angleterre en 2003, l'Irlande en 2018, ou l'Afrique du Sud en 2007 qui ont dominé le rugby mondial épisodiquement, la France, avec sa génération dorée, peut prétendre à s'inscrire dans la durée. 

Un mot dans la communication qui revient toujours. Celui de "collectif". Si la charnière reconnait que ça peut être une réponse facile parfois, elle reste néanmoins vraie et permet justement aux individualités de se sublimer. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    44761 points
  • il y a 1 mois

en fait Mola ne doit pas trop râler, il y était aussi, ils ont fait une escapade à Paris, Delahouse dimanche, Salamé, lundi matin, Moscato lundi après-midi (Mola et Ntamack)
surtout pour promouvoir le film...
A mon avis, ils ont du donner aussi quelques interviews aux médias parisiens qui vont fleurir ces jours-ci.

Il va falloir s'habituer.

Franchement la il Faut arreter.

Tres bien EDF super mais maintenant cest le TOP14 et CE a confondre tout ca ne marchera pas, quand je vois les tetes, jai franchement plus l'mpression qu'il sont au ST.
Huit Clos direct

Ca doit plaire à Mola de voir ses joueurs cadres être dans les médias...

  • AKA
    57364 points
  • il y a 1 mois
@beberarverne

Pile poil ma pensée! Déjà qu’il rouméguait avant qu’ils partent à Marcoussis😠 En fait bonne chance pour gérer toutes ses pépites et leur éviter le boulard 😬

@AKA

Le boulard non mais une choses est sure tu perd de l'energie et beaucoups dautres choses aussi !

  • RNP
    7943 points
  • il y a 1 mois
@AKA

@beberarverne

Pas sur qu'ils aient le boulard à titre individuel (le turboboulard est plutôt un problème inhérent au trop plein d'enthousiasme du supporteur toulousain 😉) mais le réveil risque d'être effectivement difficile si tout le monde s'y remet pas sérieusement pour retrouver un collectif efficace ... parce que pour l'instant le Stade est juste redevenu une belle équipe qui s'appuie un peu trop sur les exploits individuels (genre la passe après contact de Flament ce WE) que tout le monde veut taper tous les WE.

  • AKA
    57364 points
  • il y a 1 mois
@RNP

En fait les compères ont fait le tour des émissions TV en compagnie de Mola...

  • RNP
    7943 points
  • il y a 1 mois
@AKA

Ouais mais pendant ce temps là, ils sont pas sur les terrains d'entrainement à essayer de retrouver des automatismes collectifs ... ça va pas aider d'ici la fin de la saison 😉

@beberarverne

Après une belle victoire !
Ah ben non, en fait...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News