Rugby amateur : Un joueur du CA Raphaelo-fréjusien, victime d’un malaise après son match se trouve dans un état trés préoccupant
Geoffrey Amado sous les couleurs du CARF.
Fédérale 2
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés
Ce dimanche, lors de la réception d’après match entre le CARF et Bédarrides (Fédérale 2), Geoffrey Amado, joueur de l’entente azuréenne, a été évacué aux urgences.

Suite au match entre les équipes réserves des deux clubs, le jeune troisième ligne de 18 ans a été victime d’un malaise dans le club house du Carf aux alentours de 22 heures. Les conditions de cet incident demeurent obscures puisque le joueur n'avait pourtant reçu aucun choc en particulier, et n'avait pas consommé d'alcool aprés la rencontre.

Évacué par les pompiers jusqu’à l'hôpital Bonnet, il a été héliporté lundi matin jusqu'au centre hospitalier Pasteur à Nice pour bénéficier de soins plus adaptés. Opéré en urgence, il souffrirait d’une hémorragie cérébrale et a été placé dans un coma artificiel. À l’heure actuelle, son état de santé a été jugé critique par les médecins qui l'ont pris en charge et son pronostic vital est fortement engagé.

Très affecté, le président du Club, Christian Carillo a réagi aujourd'hui dans les colonnes de 20 minutes :

Il a subi un choc il y a un mois, pendant un match. Mais les gamins de 18 ans, quand ils ont mal, ils continuent à jouer… Ils ne vous disent pas. Hier [dimanche], il fait son match, tout va bien. Après la rencontre, il a fait un malaise. Et c’est une fois aux urgences qu’il est tombé dans le coma. Il a peut-être subi des micro-chocs lors du dernier match, qui ont accentué un caillot ? On ne sait pas, c’est trop tôt. 

Une enquête a été ouverte par les services de polices de la localité afin d'éclaircir ce mystère.

Dans l’attente de meilleures nouvelles, toutes nos pensées vont vers Geoffrey, sa famille, ses proches et le club du C.A Raphaël-Fréjusien.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Toujours la même chose !
La protection de la santé des joueurs n'est déjà pas très bonne au niveau professionnel (le cas palisson) mais elle est catastrophique au niveau amateur
Il sera grand temps que les instances se penchent sur ce cas et réflechissent à des solutions en partenariat avec des médecins

Perso je n'ai pas les solutions et la présence d'un médecin à chaque match, me semble difficile, vu comme ils sont déjà très sollicités dans leur métiers et en manque d'effectifs.
Mais formés les coachs a reconnaitre quelques situations basiques et ne pas faire rerentrés un joueur qui a pris un gros choc, ou encore obligés les joueurs ayant reçu des chocs a passés une visite médical avant de pouvoir être réintegrés sur des feuilles de matchs. Me semble être déjà des pistes

  • Helmut
    2499 points
  • il y a 2 ans
@Carlosspencer

Oui pour la formation c,'est important car c'est courant au niveau fédérale de voir des potes KO sortir 5 min puis reprendre sa place au calme sans qu'on se pose de questions. La FFR devrait gagner 6 à 10 millions d'euros grâce au sponsoring Altrad, la santé des joueurs jusqu'au niveau amateur devrait être un axe de dépense.

@Helmut

en voila un bon sponsor, une mutuelle.... arf pardon la GMF est là !

  • CEVEN
    152534 points
  • il y a 2 ans

Que l'évolution de son état rassure vite ses proches & camarades.
Courage à lui, eux.

Fait chier !!!
Le rugby amateur a le plus besoin d'un regard médical et ceci à chaque rencontre.
Bien des accidents pourront être évité si la présence d'un médecin sur la touche était obligatoire,ainsi qu'un plein pouvoir lui soit accordé pour sortir un joueur et prescrire un suivi post-traumatique.
Quand toutes les mamans retireront leurs gamins des terrains(comme cela commence à se passer au football us) les instances réfléchiront elles ?
Pas sûr !!!

  • CEVEN
    152534 points
  • il y a 2 ans
@jaimepaslesendives

1- les médecins sont déjà soumis aux gardes de W-E (milieu rural) ds le cadre de leur activité.
Les rares présents (du moins ya 30 ans) l'étaient plus par "passion".
Le maillage national des toubibs est très hétérogène, et il serait dur d'en avoir un présent sur chaque match du W-E

2- Ms la #NouvelleGouvernanceFFR, avec un praticien à sa (presque) tête ne tardera pas à se pencher sur la problématique de l'intégrité des pratiquants des divisions fédérales.
Cela ne saurait tarder.
Et puis, si ça tarde trop, les clubs disposent d'un bel écran connecté C+ pour patienter.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News