RUGBY. 15 de France. Cette pépite étrangère que Fabien Galthié voulait sélectionner
Imaginez un peu la force de frappe de l'équipe de France si Capuozzo avait opté pour la sélection de Fabien Galthié.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

D’humeur taquine à l’occasion de la nuit du rugby, Fabien Galthié a révélé qu’il aurait bien apprécié sélectionner Ange Capuozzo avec l’équipe de France.

Lundi soir, une bonne partie de la fine fleur du rugby était réunie à Paris à l’occasion de la nuit du rugby. Organisé par la Ligue nationale et Provale, cet événement récompense bon nombre de joueurs qui ont marqué la saison passée. Chaque année, une distinction est particulièrement attendue : celle de la révélation de l’année. Et les candidats à la victoire n’étaient pas des moindres. Léo Coly (23 ans), Ange Capuozzo (23 ans) et Émilien Gailleton (19 ans). Trois jeunes joueurs qui ont crevé l’écran dans leurs clubs respectifs en Pro D2 lors de l’exercice 2021-22 et qui évoluent désormais en Top 14. Montpellier pour l’ancien montois, Pau pour Gailleton et Toulouse pour l’international italien (5 sélections). Présent sur la scène de l’Olympia pour remettre le trophée, Fabien Galthié a rappelé la qualité des deux Français, sans pour autant oublier la pépite toulousaine : "Parmi les trois finalistes, deux sont déjà venus s’entraîner avec l’équipe de France. Le troisième a choisi l’Italie, donc on ne peut pas le convoquer… c’est son choix. Une décision que Capuozzo ne devrait pas regretter au vu de sa montée en puissance avec les Transalpins lors du dernier Tournoi des 6 Nations. Tout le monde s’en rappelle, l’ancien Grenoblois avait d’ailleurs initié un essai historique pour le rugby italien face au Pays de Galles.

Capuozzo aurait pu porter le maillot des Bleus

Bon enfant, la remarque du sélectionneur n’est pourtant pas lunaire. En effet, le fantasque italien est né en Isère. Ange Capuozzo aurait donc pu opter pour la nationalité française et venir garnir la base arrière de Fabien Galthié. Nul ne doute que si Capuozzo avait décidé de représenter la France, l’ancien demi de mêlée de Colomiers l’aurait accueilli à bras ouverts. Malgré une saison 2021-22 réussie avec 23 matchs et 8 essais, Ange Capuozzo n’a pas remporté le trophée de révélation de l’année. C’est le demi de mêlée du MHR, Léo Coly, qui repart avec ce titre. Un joueur qui, lui, peut bel et bien être convoqué par Fabien Galthié. Apprécié par le staff, l’ancien montois pourrait devenir un habitué des rassemblements dans cette année post-coupe du monde.

Nuit du Rugby. Montpellier rafle tout ou presque, Toulouse représenté : le palmarès completNuit du Rugby. Montpellier rafle tout ou presque, Toulouse représenté : le palmarès complet

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A la question "vous êtes bi-national, si on vous le proposait, accepteriez-vous de rejoindre l'EF ?", il me semble avoir entendu Capuozo répondre qu'il ne l'envisageait pas et souhaitait continuer à jouer avec l'Italie, si possible.

  • to7
    16800 points
  • il y a 2 mois

c'est un peu agaçant à force de voir capuozzo présenté comme un italien, soit il a un nom italien, des ascendants italiens coté paternel mais il est né en france de parents français, il a fait toute son éducation et sa carrière en france et a témoigné qu'en arrivant dans la squadra il ne parlait pas italien.
Bon soyons honnête on peut difficilement se plaindre avec un axe droit de notre mélée willemse atonio ( et encore moins si le suppléant de willemse devait s'appeler meafou), mais clairement c'est un français qui joue pour l'italie, pas un italien. Et c'est vrai que sur ce qu'il montre en ce moment on se dit qu'il pourrait avoir sa place en edf (même si déloger penaud et villière, ça semble très compliqué). derrière on a encore thomas et des jeunes qui poussent (lebel taofifenua etc..)
l'équipe italienne a un beau 8 de devant une charnière prometteuse et un triangle arrière qui pourrait faire des dégâts ( même sans ioane) pour moi la faiblesse de la squadra actuellement c'est vraiment les centres

@to7

Oui A.Capuozzo a appris le rugby en France, sous passeport Français. Oui la logique tant du passeport que de la formation initiale voudrait qu'il pratique à l'International sous une tunique "Bleu de France". Je l'ai souvent vu opérer tout jeunot sous le maillot du FCG en Alam, Crab, Espoir (souvent avec un numéro 9 dans le dos). Pas forcément un joueur ultra-dominant mais on sentait déjà confusément qu'il y avait qq chose de différent. La vraie question n'est-elle pas : Pourquoi les caciques de la formation Fédérale n'ont-ils pas su ou voulu voir ??? Vierge de sélection en équipes de jeunes, pas invité aux feu Pôle "Espoir"...N'est-ce pas la conséquence de la "morphotypologie" science oh combien prégnante qui obnubile voire aveugle un certain nombre de ceux qui décident de : " Qui sera bon demain" ???

Petite correction : Ange Capuzzo ne marque pas l'essai de la victoire, il file au travers de la défense galloise, et donc fait 95 % du boulot avant de faire la passe parfaite pour qu'un coéquipier marque l'essai.

@Do-go-let

L'article dit bien qu'il "initie" l'essai de la victoire, pas qu'il l'inscrit 🙂

@Nicolas Sans Chaise

J'ai relu 3 fois avant de mettre le commentaire ... c'est grave docteur ? 😥
Je crois plutôt en une correction de l'article ...

@Do-go-let

ça m'avais traversé l'esprit aussi que ça aurait pu être corrigé mais ton premier commentaire était assez récent

Saluons la réactivité des auteurs aussi rapide et discret que Zorro à la rescousse de la veuve et l'orphelin

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News