REVUE DE PRESSE. Vainqueur de l'Angleterre, la France du foot dédicace le rugby tricolore
En quart de finale de la Coupe du monde au Qatar, l’équipe de France de football a battu les Anglais, multipliant les références au célèbre Crunch du rugby à XV.
L’équipe de France de football a battu les Anglais, multipliant les références au célèbre Crunch du rugby à XV.

Ce samedi 10 décembre dans la soirée, l’équipe de France de Football a battu l’Angleterre sur le score de 2 buts à 1. Rassurez-vous, notre description du match des hommes de Didier Deschamps s’arrête là. Le Rugbynistère n’a pas l’idée de se métamorphoser en média pour amateurs de ballon rond, l’ovalie nous convient parfaitement. Non, cet article cherche plutôt à mettre en avant un lien aussi inespéré qu’insolite, mais surtout terriblement attrayant créé durant la Coupe du monde au Qatar. Le temps d’un match, les amateurs de rugby et de foot se sont alliés avec un but commun : chambrer les Anglais. Pas le même sport, pas le même ballon, mais la même passion !

RUGBY. 6 Nations. Vous reprendrez bien un peu de poireau avant un bon Crunch ?RUGBY. 6 Nations. Vous reprendrez bien un peu de poireau avant un bon Crunch ?

Les Sorry, good game et Crunch s’enchaînent !

Les références et dédicaces se font notamment par la presse. Avant le match, le média RMC Sport avait également annoncé un “Crunch en quart”. Si vous l’aviez raté, ce matin, L’Équipe a titré en Une “Crunchissime” pour évoquer la victoire française. Indissociable du paysage rugbystique français, le France-Angleterre s’exporte avec facilité chez les voisins du ballon rond. En direct sur la radio RMC, le chroniqueur Pierre Ammiche rend hommage à cette confrontation : “D’habitude, le Crunch, c’est une fois par an au VI Nations. Et là, c’est une vraie haine, élevée au grain. Il y a du passif et de l’épaisseur. Alors que là, France - Angleterre au foot, c’est tout naze. Il n'y a pas d’histoire.[...] Tu as envie de les détester, mais du coup, il n'y a pas de vrai passif. Alors, j'espère vraiment que ce soir ça va être n’importe quoi. Parce que perdre, ok. Mais perdre contre les Anglais, ah non ! Si à 10 minutes de la fin, on perd : bagarre. Peut-être qu’on ne va pas gagner, mais on ne doit pas être les seuls à perdre.

Avec une touche d’humour ou le plus grand sérieux, les observateurs fêtent ce premier “Crunch du football” comme il se doit. Mais cette référence n’était pas orpheline puisque plusieurs médias se sont empressés de poster un “Sorry, good game” à l’issue de la rencontre. Si l’Équipe l’a postée avec le score du match, d’autres papiers utilisent cette formule à merveille. Pour vous en persuader, voici un extrait d’un édito publié dans Sud-Ouest. Écrit par Romain Bely, il conclut son analyse décalée du match de ce week-end : “Le génie britannique, c’est Roda-Gil au Pig’n’Whistle. Le génie français, c’est de battre les Anglais sans l’avoir complètement mérité. Sorry, good game.

Dans le vestiaire d’Olivier Giroud et ses coéquipiers, une douce mélodie sonne. En effet, la chanson Freed from desire est devenu l’hymne de ces derniers durant la compétition. Si la chanson ne vous dit rien, sachez que c’est le chant porte-bonheur des Bleus de Fabien Galthié. Mais alors, le foot aurait-il repris l’hymne du XV de France pour s’inspirer de leurs succès récents ? Ça paraît peu probable, Raphaël Varane indiquant en conférence de presse : “La musique est arrivée comme ça dans le vestiaire, je ne sais pas d’où ça vient. On a célébré la qualif' ensemble, on verra si ça se répète. Sûrement une simple coïncidence, mais le hasard est bien beau parfois.

Une rivalité qui se transmet, peu importe la passion ?

Bien avant la rencontre, les références s'observent déjà à la pelle. Bien évidemment, cette confrontation est une référence au rugby à XV, particulièrement dans l’Hexagone. Bien que les équipes de France et d’Angleterre de Football se soient déjà rencontrées à 40 reprises dans leur histoire, leur passif n’est pas aussi chargé que du côté du rugby roi. Pour preuve, c’était la première fois que les deux nations s’affrontent en match éliminatoire d’une compétition internationale.

6 Nations. Mais au fait, le Crunch c'est quoi ?6 Nations. Mais au fait, le Crunch c'est quoi ?

Au rugby, la rivalité est dure, occasionnellement attendrie à l’aide de quelques caramels. Avec presque 110 rencontres et un terme spécialement créé pour le désigner, le Crunch, la tension est bien palpable. Par ailleurs, un ancien spot publicitaire réunissant Sir Jonny Wilkinson et Harry Kane, star du football anglais, a refait surface. Dans ce dernier, on voit les deux hommes s’entraîner au penalty. Jonny Wilkinson lui conseille alors de l’envoyer largement au-dessus de la transversale car, comme il le dit si bien : “C’est comme ça que j’ai gagné une Coupe du monde, moi.” Hasard du destin, ce même Harry Kane ratera un penalty en fin de rencontre face à la France en… l’envoyant au-dessus de la transversale. Des conseils peut-être un peu trop suivis à la lettre ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Forfac
    4283 points
  • il y a 1 an

Pour suivre attentivement ces deux sports et avoir des amis qui sont quasi exclusivement tournés vers le foot, la rivalité France - Angleterre n'existe pas au foot. Elle est montée en mayonnaise par les médias pour faire vendre. Au foot, n'existe pour les plus anciens qu'une rivalité France - Allemagne et pour les plus jeunes France - Belgique.
C'est un peu comme la rivalité psg-om qu'on essaye de transposer sur le pseudo classico stade toulousain stade français. Ce sont des trucs de medias

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News