Restructuration des Sevens World Series, pourquoi est-ce une excellente chose pour le rugby à 7 ?
Un nouveau format pour les Sevens World Series en 2023.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

World Rugby a annoncé la restructuration des Sevens World Series. Le circuit mondial ne comptera que 7 tournois. Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?

Ce mercredi, World Rugby a annoncé la refonte du format des Sevens World Series. À partir de décembre 2023, le circuit mondial de rugby à 7 ne comprendra que sept étapes contre onze pour la saison en cours. Le dernier tournoi fera office de "Grande finale" où seules les huit équipes les mieux classées après six manches pourront s'affronter afin d'être couronnées championnes des Series. Le classement sera d'autant plus important que le nouveau format prévoit de passer de 16 à 12 nations seulement chez les hommes comme chez les femmes. Les quatre nations les moins bien classées participeront à un tournoi de barrage avec relégation face aux quatre équipes les mieux classées des Challenger Series. Objectif ? Gagner sa place pour les Sevens World Series. La première édition de la nouvelle version du circuit mondial de rugby à sept se déroulera de décembre 2023 à juin 2024.

Pour l'heure, on ne connait pas encore les villes hôtes des sept étapes. Ce que l'on sait revanche, c'est que pour la première fois, les tournois seront à la fois masculins et féminins. "Suite à une année exceptionnelle pour le rugby féminin, les Series s'engageront pleinement dans la parité hommes-femmes avec des tournois combinés hommes et femmes dans chacune des sept manches, garantissant ainsi aux joueuses les mêmes opportunités de montrer leurs talents sur les plus grandes scènes du monde", explique le communiqué officiel. La fédération internationale espère ainsi toucher un maximum de fans à travers le monde, particulièrement dans les nations émergentes, tout en attirant de nouveaux supporters vers la discipline. "Le rugby à sept n'est pas un sport comme les autres. L'action ne s’arrête pas. Les Sevens World Series mettront en valeur les prouesses physiques et techniques de certains des athlètes les plus impressionnants du monde dans le cadre de manifestations festives sur plusieurs jours. L'avenir du rugby à sept est très prometteur."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Effectivement quand vous utilisez un titre sous forme de question (ce qui est très/trop courant), essayez d'y répondre. Et quand vous vous contentez de reprendre les éléments de langage de quelconque institution (ici WR), alors choisissez un titre neutre ou faite comprendre à la lecture du titre que c'est un point de vue, ici de l'organisateur (comme c'est surprenant).
Dans les faits je ne vois pas à quel moment cette annonce est une bonne nouvelle, et pour une majorité des parties prenantes du sport. Mais reprenons les "arguments" de WR.
- "avec des tournois combinés hommes et femmes dans chacune des sept manches, garantissant ainsi aux joueuses les mêmes opportunités de montrer leurs talents sur les plus grandes scènes du monde". Ou comment faire passer la réduction du nombre de dates pour une volonté de parité ... dans les faits les filles ne joueront pas plus de tournois, les garçons en joueront juste moins ...
- Pas cité ici l'argument du "player welfare", encore un paravent "éthique" pour justifier une décision basée sur le fait que WR est sorti exsangue de la pandémie.
- "l'alignement sur le format olympique", sans doute l'argument le plus pété du lot. A quel moment le format de la compétition olympique (12 équipes) demande-t-il d'être utilisé sur les World Series ? Les joueurs se sentent plus à l'aise avec un format bâtard où les meilleurs troisièmes passent parce qu'ils ont eu la chance de jouer l'équipe la plus faible de la compétition ? A ce rythme là la FIFA va réduire sa CDM à 16 équipes et tous les sports collectifs à 12 (lol). C'est même l'argument le plus fourbe dans la mesure où ils justifient la réduction du nombre d'équipes pour des raisons "d'olympisme", alors même que cette décision va à l'encontre de la logique d'universalité qui a sous-tendu l'inclusion du 7 aux J.O.
- et puis les phrases vides à base de "stakeholders" ... "The new Series follows a widespread and comprehensive consultation process, involving representatives from participating teams, existing tournament hosts, player welfare representatives and fans", perso ça me saoule et je n'ai pas été consulté, je pense que c'est le cas de la majorité des suiveurs non consultés, dégoutés de passer de 10 à 7 tournois, je ne pense pas que les joueurs soient si heureux de perdre 3 tournois alors même que le programme sera étendu sur 7 mois (donc probablement autant de déplacements).
Et ensuite dire ça "La fédération internationale espère ainsi toucher un maximum de fans à travers le monde, particulièrement dans les nations émergentes" alors que WR avoue n'avoir consulté que les membres actuels des World Series, est un crachat à la figure des nations émergentes. On leur renie clairement le droit d'accéder au plus haut niveau, pendant que le "Challenger Series" (la D2) est réduit à peau de chagrin. Sans parler de promotion, le format à 12 équipes va par exemple débarrasser le plateau de l'équipe invitée (généralement le meilleur continental). Bref le 7 suit le chemin du XV, développer la pratique dans de nouveaux pays on s'en fout le but c'est "Sevens World Series reimagination set to grow fans and revenues" (je ne rigole pas c'est le titre de l'article sur leur site, je crois que tout est dit).

@SalamAkhi

WR a de l'or dans les mains et fait n'importe quoi, j'ai l'impression que les stades sont moins remplis aujourd'hui qu'il y a 6-7 ans

la prochaine fois que vous posez une question dans le titre essayez au moins d'y répondre

Je ne vois pas ou est la bonne nouvelle.
Moins d'épreuves.
Moins d'équipes.
C'est au contraire une très mauvaise nouvelle.

@Anthony26

Je plussoie : plusieurs équipes sympathiques entre le Kenya, le Canada, l'Espagne et le Japon vont définitivement disparaître du circuit (et Galles, Ecosse et Angleterre ont "fusionné" donc 2 équipes ont déjà disparu). On revient à la politique élitiste du rugby façon WR au lieu de démocratiser cette variante du rugby qui permet facilement à des pays sans tradition de rugby d'avoir une vitrine au niveau international. Absurde réforme !
Moins d'épreuves c'est aussi limiter la diffusion, la publicité de ce sport dans le monde. Les 2 manches en 2021 en Espagne avait eu un petit succès en local vu le contexte.

Derniers articles

Vidéos
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos