RUGBY. PRO D2. Top 5 des raisons pour lesquelles Brive va s'imposer face à Béziers
Brive est-il vraiment outsider face à Béziers pour le barrage de Pro D2 ? Crédit photo (Top 14)
Invité surprise de ces phases finales de Pro D2, après une saison en dents de scie et des retournements de situation hors du commun, Brive a pourtant de sérieux arguments à faire valoir face à Béziers.

Sur une dynamique positive 

La saison de Brive a été les montagnes russes, du début, à la fin de la phase régulière. Un temps qualifiés, puis largués au classement, les hommes de Pierre-Henry Broncan ont finalement arraché leur qualification lors de la dernière journée, jouissant d'un concours de circonstances. 

Néanmoins, les Coujoux ont su remonter la pente sur cette fin de saison, et s'offrir le droit de rêver. Ces derniers ont remporté quatre des cinq dernières rencontres de championnat, contre seulement deux pour Béziers ! En plus de cela, Brive a acquis des succès honorables comme une victoire bonifiée 45-13 sur Aurillac, ou encore la performance 21-26 sur la pelouse de Vannes !

Dernièrement face au BO, Brive a réussi à planter quatre essais, pour un seul encaissé, synonyme de qualification en barrage. Désormais sur une série de trois victoires consécutives, Brive va entamer ces matchs à élimination directe avec un plein de confiance. 

Le meilleur pack de Pro D2 !

Si le CAB en est là, c'est en grande partie grâce à ses avants, qui, tout au long de la saison, ont survolé les débats. En conquête, Brive est redoutable, aussi bien en mêlée fermée qu'en touche ! Dans ce secteur aérien du jeu, Arnaud Méla peut compter sur de formidables joueurs tels que Marais, Gué, Ratuva ou encore Van Eerten. 

En mêlée, Brive a été dominant toute la saison, et les piliers Brennan, Van der Merwe, Fraissenon ou encore Coria Marchetti sont de solides arguments. Dans le jeu courant, Brive trouve toujours de l'avancée grâce à ses avants, ce qui pourrait peser dans la balance face à Béziers. Les Bitterois ont une équipe bien plus homogène et proposent davantage de jeu que de défi physique. 

Rugby. TRANSFERT. Le grand exode britannique vers le Top 14 : Qui sera le prochain ?Rugby. TRANSFERT. Le grand exode britannique vers le Top 14 : Qui sera le prochain ?

L'expérience des phases finales

À l'instar d'Oyonnax, de Bayonne ou encore de Perpignan, ces dernières saisons, Brive fait le "yoyo" entre la seconde et la première division du rugby français. Néanmoins, bien que le CAB ait du mal à s'installer pleinement en Top 14, le club a acquis de l'expérience pour jouer ces matchs à couperets. 

En 2019, Brive avait battu Grenoble lors du fameux access-match, et avait ainsi rejoint le Top 14. En 2013, les noir et blanc avaient même remporté la finale de Pro D2 face à Pau, 30-10. Pour Béziers, ce seront les premières phases finales pour le club depuis 2018, et un barrage perdu sur la pelouse de Mont-de-Marsan, 31-23. En plus de cela, dans les rangs brivistes, de nombreux joueurs ont connu des phases finales au cours de leur carrière, chose qui n'est pas forcément le cas à Béziers. 

Des joueurs taillés pour le Top 14 ?

Sur le papier, Brive a un parfait mélange entre joueurs internationaux expérimentés, jeunes pousses qui explosent et bonnes trouvailles. Évidemment, en tête, nous pensons à Ross Moriarty, qui compte pas moins de 54 sélections avec le Pays de Galles et qui est l'un des meilleurs joueurs du championnat. Devant, ce n'est pas tout, car Marcel Van der Merwe est aussi un atout de taille. Le pilier passé par le RCT a porté à sept reprises le maillot des Boks. Le solide fidjien, Tevita Ratuva (11 sélections), fait partie des hommes forts de Brive. 

Derrière, le CAB est aussi équipé, avec le meilleur joueur de Pro D2 en 2019, Stuart Olding (4 sélections avec l'Irlande) qui mène le jeu à son aise depuis plusieurs semaines. À ses côtés, l'explosif Sam Johnson, qui compte 24 capes avec l'Écosse, est le métronome de la ligne de trois-quarts de Brive. 

Enfin, les Corréziens ont aussi leur pépite avec les internationaux U20 Mathis Ferté, Léo Carbonneau et Tom Raffy. Les trois jeunes joueurs amènent un brin de folie à la formation briviste. 

TOP 14. Cette innovation technique va-t-elle ''chambouler'' la manière de regarder le rugby à la télé ?TOP 14. Cette innovation technique va-t-elle ''chambouler'' la manière de regarder le rugby à la télé ?

Béziers sans son facteur X

Cette saison, Béziers a été porté par ses internationaux portugais, héroïque lors de la Coupe du monde en France. Samuel Marques a été un buteur fiable et un animateur hors pair, le pilier Francisco Fernandez un soutien important également et Raffaele Costa Storti un ovni. 

Ce dernier a planté 21 essais cette saison en 19 matchs joués, et figure tout en haut du classement des meilleurs marqueurs de Pro D2. Toutefois, l'ailier qui va rejoindre le Stade Français l'été prochain, a été victime d'une entorse à la cheville face à Béziers, et a été obligé de déclarer forfait. Une perte non négligeable pour l'ASBH. 

VIDEO. RUGBY. Complètement WTF ! Le geste improbable de ce jeune joueur après un énorme plaquageVIDEO. RUGBY. Complètement WTF ! Le geste improbable de ce jeune joueur après un énorme plaquage

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Manu
    21120 points
  • il y a 4 semaines

Ce club peut le faire, avec ses jeunes pousses et ses vieux grognards. Béziers, c'est très joueur mais ça manque d'expérience des matchs couperets. Dans tous les cas, ça ne va pas se jouer à plus de 4 points d'écart.
Ce serait bien pour Saïd de revenir en Top 14 et qu'il ait ainsi participé à une nouvelle remontée. Mais il reste encore pas mal de matchs décisifs à gagner. Les organismes vont ils tenir? Commençons par aller défier les biterrois...

Derniers articles

Transferts
Transferts
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts
Vidéos
News