Pourquoi le rugby tricolore va devoir se montrer patient avant un retour à la normale ?
A quand un stade plein lors d'un match de rugby ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le retour des supporters dans les stades est primordial pour la survie du rugby en France. Néanmoins, il ne faut pas aller trop vite en besogne.

Coronavirus - 5 000 supporters autorisés dans les stades à partir du 11 juilletCoronavirus - 5 000 supporters autorisés dans les stades à partir du 11 juilletAvec deux semaines d'avance sur le calendrier initial, le gouvernement a autorisé le retour des supporters dans les stades avec une jauge maximale de 5 000 personnes au 11 juillet. En effet, cette avancée dans le protocole de reprise était prévue pour le mois d'août. Du côté de la LNR et de son président Paul Goze via RMC, on se réjouit de cette annonce. Mais on veut plus. "Ce n’est pas suffisant pour que les clubs puissent vivre à partir du mois de septembre avec la reprise du championnat." Les instances espèrent que les premiers matchs de Top 14 programmés le 4 septembre se joueront dans des enceintes pleines. Il en va de la survie des clubs qui dépendent en majeure partie de la billetterie et non des droits de diffusion des rencontres. Mais avoir 10 000 voire 20 000 personnes dans les stades sera-t-il possible à la rentrée ?

Le problème n'est pas tant la proximité dans les tribunes, car c'est un environnement ouvert. Ce qui pourrait poser problème, c'est le flux des supporters. "Des personnes qui partent toutes ensemble d'un même endroit, qui circulent dans les mêmes moyens de transport et qui arrivent autour d'un stade au même moment, c'est sûr que ça risque de poser problème, même à une jauge à 5 000", explique à France Info la ministre des Sports Roxana Maracineanu. Avant même de penser à avoir 20 000 personnes dans leur stade, les organisateurs vont devoir montrer au gouvernement qu'ils peuvent en gérer 5 000. Arrivées échelonnées, animations, etc, il faut tout prévoir pour que les supporters "n'arrivent pas par la même porte au même moment." D'autant qu'un retour en arrière n'est pas impossible en cas de recrudescence des cas de Covid-19.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ciolito
    18956 points
  • il y a 4 mois

J'ai des billets pour le 1/4 européen et des supers billets pour un super concert en octobre, si on conditionne l'entrée des deux au port d'un masque de plongée, d'un masque intégral pour le sablage couplé à une combinaison étanche de plongée et un tutu rose bonbon je signe des deux mains en remerciant. Maintenant si c'est trop dangereux même avec le port du masque ffp1 pour tout le monde, ok je comprend et l'accepte. Mais comme toi je note une hypocrisie des décideurs et lâcher prise de la population mais comment en vouloir à ces derniers ? Si la vie reprend quasi normalement c'est qu'il n'y a plus de danger non ? Je n'oublie pas que certains sont morts alors qu'il étaient en pleine forme et sans problème de santé. Je suis sûr que les familles de la dizaine de personnes qui décèdent tous les jours de la covid19 sont ravies d'apprendre qu'il n'y plus aucune risque...

Donc mettre un million de Franciliens dans les transports pour aller bosser ne pose pas de problème, mais dix mille supporters en même temps dans les transports c'est dangereux...

Honnêtement je n'ai aucune idée du bien fondé ou non des restrictions, mais je n'en peux plus de la contradiction permanente dans les justifications...

@Team Viscères

plus rien ne me surprend avec les politicards. quand tu vois ce que Trump fait, les autres sont des plus poses et raisonnables

@Team Viscères

Chut, on te dit que la situation est maîtrisée et que les autorités agissent suivant une bonne méthode.
Tu ne vas pas commencer à avoir des doutes ou à poser des questions, tout de même !!! 😡

  • etutabe
    5479 points
  • il y a 4 mois
@amoureuxdubeaujeu

parfois tu t'en poses, des questions ! Vendredi matin, j'étais à l'hôpital privé départemental pour une consultation. j'ai croisé des personnes sans masque y compris parmi le personnel et dans la salle d'attente nous étions 5 dont 1 sans masque. Le médecin ne lui a fait aucune remarque alors que lui-même était masqué.
pour le stade, la difficulté va être à l'entrée, à la mi-temps et à la sortie pour le respect de la distanciation

  • drib
    841 points
  • il y a 4 mois
@etutabe

Et la buvette !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos