Owens dissipe le ''drama'' sur la fin de match chaotique de la finale de la Champions Cup
Au coup de sifflet final, les Chiefs ont laissé exploser leur joie. Crédit vidéo : inpho.ie

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La finale de la Champions entre Exeter et le Racing 92 s'est terminée dans un contexte très particulier en raison des problèmes liés au chronomètre.

Les occasions de siffler des fautes dans un match ne manquent pas. "Tu peux trouver une faute dans à peu à près chaque ruck," lance Nigel Owens à Wales Online. Ajoutez à cela 200 plaquages en moyenne, les mêlées, etc. et on pourrait très bien avoir des rencontres hachées à l'extrême. C'est à l'arbitre de faire la part des choses, de choisir quand siffler et quand laisser couler. Lors de la finale de la Champions Cup, le Gallois a eu son lot de décisions à prendre. Certaines ont eu une énorme incidence sur le résultat final. Comme lorsqu'il a sifflé en faveur du demi de mêlée remplaçant des Chiefs Hidalgo-Clyne alors que le Racing était sur la ligne d'en-but anglaise. 

L'autre décision importante qu'il a eu à prendre, c'est celle de mettre un terme à la rencontre après la pénalité de Joe Simmonds alors qu'il restait encore quelques secondes au chronomètre du stade et à celui affiché à la télévision. Pour beaucoup, le renvoi aurait dû être joué. De quoi donner une ultime chance aux Racingmen. Une chance qui ne s'est jamais présentée donc. "Quand le tee est arrivé pour taper la pénalité, j'ai dit "time on". Mais pour je ne sais quelle raison technique, ils n'ont pas été en mesure de le relancer tout de suite." Quand Simmonds a frappé, le chrono du stade affichait 79'57, ajoute-t-il.

Si ce temps avait été correct, le Racing aurait eu le temps de faire le renvoi. Pour clarifier les choses et savoir si le temps réglementaire était bien terminé, Owens a fait appel aux autres officiels. "Il s'est avéré que lorsque la pénalité a été réalisée par Exeter, quinze secondes s'étaient déjà écoulées après le temps réglementaire. Voilà à quel point le chrono du stade n'était pas bon", sans parler de celui de la télévision. "Le match était donc terminé, insiste Nigel Owens. Une fois de plus, c'était la bonne décision. Et c'est le plus important." Notez qu'il n'y a que sur les réseaux sociaux que cette fin de match a posé questions. Si les joueurs du Racing 92 ont pu être interloqués, le club n'a pas fait de réclamation en ce sens.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Sauf qu'avant le coup de pied de pénalité, il y a un échange entre les joueurs d'Exeter et l'arbitre qui dure bien 30 secondes avec le chrono qui tourne. C'est assez récurrent.

Le truc le plus extra aurait été que la fin de match avec le "temps restant" (en imaginant qu'il en reste) soit à rejouer. On aurait eu droit au match le plus court de l'histoire du Rugby.

@MARCFANXV

Avec 1h d'émission avant pour parler des enjeux tactiques de la rencontre et 1h d'émission après pour décrypter ce qu'il s'est passé sur ce coup d'envoi (20 min pour le coup de pied d'engagement, 20 min pour la réception du coup de pied et 20 min pour le dégagement en touche d'Exeter).

Ben voilà, on ne saurait être plus clair ! Et quelques de nos éminents membres nous avaient déjà distillé ces explications ! Merci à eux.

@Amis à Laporte

Pour ceux qui parlent un peu la langue de Chat-qu'expire teintée d'accent gallois, Owens avait tout expliqué en direct.

Si l'on avait eu des commentateurs au niveau, on aurait pu avoir l'explication en français déroulée depuis l'incident chrono sur la pénalité jusqu'à la décision finale. Quel dommage de ne pas avoir un consultant qui serait par exemple un ancien joueur international ayant joué en Angleterre et donc capable de comprendre ce que dit l'arbitre...

@Team Viscères

J'ai regardé le match sans bande sonore... Mais bon il est vrai que les commentatouilles de mes caires parlent plus souvent de leur concours France 2 à la c.on et des pustules de leurs voisins...

@Amis à Laporte

J'aimerais tellement pouvoir couper le son des commentaires en gardant le son terrain...

  • Tonioo
    16919 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Très sévères chers camarades 🙂 J'aimerais tellement vous voir (plutôt vous entendre) commenter un match ceux qui se plaignent 🙄 N'y voyez pas un quelconque chauvinisme Yachvilesque (quoique 😉), j'ai lu il y a quelques jours un commentaire se plaignant de Éric Bayle, à l'époque de Galthié c'était pareil...
Dîtes-vous bien que quand vous êtes tranquillement assis dans votre canap' eux doivent réagir à chaud dans la seconde qui suit l'action. La passion fait que parfois ils sont chauvins, la vitesse fait que parfois ils se trompent, comme un joueur sur le terrain, comme chacun d'entre nous dans nos métiers respectifs en fait. Plus globalement ils doivent s'adapter aussi au public, sur France 2 peut-être plus d'amateurs que sur Canal donc oui ils doivent rappeler quelques règles sinon quel bord*l pour des novices. Les questions à la mi-temps sont répétitives et classiques mais forcément si on demande une dissertation au mec qui vient de jouer 40 minutes pas certains que Cécile Grès fasse 3 matchs de plus en bord de terrain 🙃 Il s'agit aussi d'attirer le public et essayer de les faire revenir, ça passe par quelques anecdotes entendues et ré-entendues, par quelques jeux de mots pourris mais encore une fois pas simple de plaire à chacun. Après on a une ambiance globalement saine entre journalistes/commentateurs et joueurs et ça permet parfois d'avoir un reportage sympa, des interviews dans stade 2 là où dans certains sports c'est parfois moins accessible et plus conflictuel à base de clash sur les réseaux sociaux.
Pour revenir sur ladite action je parle anglais et franchement à travers le son de la télé pas simple de décripter.

@Tonioo

Du coup tu ne donnes jamais d'avis sur le pain que tu achètes parce que tu n'es pas aux fourneaux à 5h du matin, et tu ne donnes jamais d'avis sur les matchs de rugby parce que tu n'as jamais été joueur de rugby professionnel?

Oui, je n'ai jamais été commentateur et je ne le serai jamais. Cela ne m'empêche pas de souhaiter que le diffuseur cherche à mettre en place des commentateurs dont le but est d'éclairer la situation plutôt qu'à l'obscurcir sous couvert de chauvinisme. Je ne demande pas une dissertation, juste de la pédagogie.

  • Tonioo
    16919 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Il ne me semble pas avoir reproché à quiconque d'avoir donné son avis mais n'hésite pas à citer mon passage qui ne te convient pas 🤔
C'est d'ailleurs le principe même de cette section commentaire, donner son avis. C'est ce que j'ai moi-même fait en donnant un avis opposé à ceux qui critiquent les commentateurs/journalistes, mais on ne m'y reprendra plus, promis, j'irai désormais dans le sens du premier commentaire 🤐
Je prends simplement leur défense et contre-argumente (puisqu'on parle dissertation) en essayant de faire des mises en situation, de souligner la difficulté de ce métier. du fait de la diversité du puclic etc (tout ce que j'ai écrit plus haut en fait).

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News