La fin de match dramatique entre Exeter et le Racing 92 reste en travers de la gorge des supporters
Au chronomètre, il restait bien du temps lors de la finale de la Champions Cup.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La finale de la Champions Cup entre Exeter et le Racing 92 s'est terminée de manière dramatique avec un cafouillage au sujet du chronomètre mais pas seulement.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • xeuz
    4217 points
  • il y a 1 semaine

le racing aurait du mieux faire, neanmois l'influence de l'arbitrage dans le money time est trop importante. Nigel Owens donne penalite pour Exeter, il decide du vainqueur, alors que l'action est tres tres litigieuse (tres). Le 20 d exeter plongeant au sol sur Classen: Pas sur ses appuis, et pas dans l'axe... c est perso la premiere faute que je vois. Si il ne le fait pas, Classen peut applatir...

  • xeuz
    4217 points
  • il y a 1 semaine
@xeuz

revoir le moment https://youtu.be/tcLkYEzm-Vo?t=5785

  • stef7
    7367 points
  • il y a 1 semaine

Le Racing perd le match, la relance sautée de Russel est un véritable hara-kiri alors qu'ils revenaient dans le match, l'arbitrage très type coupe d’Europe, tant que l'on fera un arbitrage différent top 14 et international...... On voit la différence et cette équipe d'Exeter est vraiment redoutable, après avoir fait déjouer le Stade Toulousain ils ont bien maitrisé le Racing, le rythme championnat anglais et top 14 est trop différent.... Le top 14 veut un calendrier de m.... qui ne permet pas aux équipes de rivaliser efficacement....

  • AKA
    50025 points
  • il y a 1 semaine

C' est malheureux de chouiner encore contre les arbitres anglo-saxons pour 2 secondes... autre chose, la longueur des ripes de Chat et son tour de gargane sont inversement proportionnels à son rendement, je me trompe??? 🐘

Le Racing pour moi paye son démarrage catastrophique point barre....Pas la peine de se trouver des excuses, malgré un très beau match, 2 très belles équipes et un jeu magnifique des 2 cotés...Un régal.

Faut juste préciser que le chrono de la télé n'est pas le chrono "officiel" du match, c'est juste dans le but d' être le plus proche possible du chrono de l'arbitre, qui lui, est le chrono "officiel"
Si la réalisation s'est foirée au moment de remettre le chrono en route, Owens il y est pour rien malheureusement...
Je pense plutôt que le racing perd au moment où ils vont en touche à 8 min de la fin, plutôt que de prendre les 3 points... Même si la pénalité passait pas, il restait 8 minutes derrière à 15 contre 14... Au lieu de ça ils sont tués sur la défense pendant 5 min sans prendre un drop !
Manque de lucidité après une telle finale, qui restera quand même belle

des fois je me prends à rever d'arbitres argentins, géorgiens, japonnais, fidjiens, quebecquois,russes ,belges, arbitrant les equipes françaises contre les equipes anglo saxonnes

@LO Joseph

Bonne idée, comme ça ensuite ça pleurera parce que c'est honteux d'être arbitré par un débutant qui a coûté le match aux français.
On devrait organiser un championnat d'arbitrage, cela cartonnerait vu le nombre de gens qui adorent ne regarder que l'arbitrage sans rien y comprendre.

Le racing peut avoir des regrets, mais il y en a deux qui doivent vite oublier ces 80’.

  • cahues
    123710 points
  • il y a 1 semaine

Bilan : encore deux défaites en finale contre des British et ça fait chier.
Consolation et bonne nouvelle, aujourd'hui la Saint Luc avec le soleil et des palombières en ébullition.

Ne serait-ce que mentionner Owen comme potentiel responsable de la défaite témoigne d'une absolue inculture rugbystique.

Le racing perd tout seul. Aucun ingrédient y été si ce n'est une certaine force mentale qui leur a permis d'accrocher les anglais après une entame catastrophique. La charnière fut indigne, l'indiscipline un supplice et les erreurs stratégiques (drop / pénalité à la fin) fatales. Circulez rien à voir.

Bon, l'arbitre, comme dab...
Bon, les arbitres britanniques comme dab...
Bon, les arbitre britanniques qui font perdre les Français, comme dab...
Bon, le lamentable arbitre britannique mister Owens qui fait perdre les Français comme dab...
Bon la couennerie franchouillardo-complotiste des certains commentaires comme dab

Comment surtout tu tapes en touche plutôt que prendre mêlée alors que tu as une pénalité à 5 mètres et qu'un pilier d'en face vient de se faire virer...

  • Jeff_74
    112 points
  • il y a 1 semaine

En tout cas je savais pas qu'on pouvait mettre faire un placage à la tête en armant bien le bras sans prendre de jaune, à enseigner dans toutes les écoles de rugby du coup ? 😊

  • vevere
    52510 points
  • il y a 1 semaine

Owens a fait un bon match...et a même arrêté le chrono en fin de match afin de dissuader Exeter de (trop) jouer la montre.

Le Racing a refuser de tenter la balle de match avec un drop potentiel...dommage!!

La vrai satisfaction à mon niveau : on a vu 2 belles finales 👏👏👏

  • Jeff_74
    112 points
  • il y a 1 semaine
@vevere

Moi j'ai trouvé que ça alternait le très mauvais avec fautes grossières et du haut niveau ...

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine

@TeamViscères, perso je remplaçerais la Coupe d'Europe par le challenge Yves-du-Manoir.
Mais il y a déjà l'Autumn Nation Cup et la prochaine Champions Cup aux airs de Celtic League, alors je veux pas brusquer...

@artillon

La "Heineken du Manoir Cup"?

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

World rugby, l'EPCR, la LNR et la FFR ne sont encore pas encore prêt pour une telle révolution.

Ce que je retiens c’est le commentaire sobre et classe d’après match de Juan Imhof: par ces temps, il y a des choses plus importantes qu’une finale perdue!
Il ne pleure pas sur un drop pas tenté ou des secondes perdues.

  • Jeff_74
    112 points
  • il y a 1 semaine
@RCDcenter

en même temps ce joueur est d'une classe sur et en dehors du terrain ...

  • Pianto
    36442 points
  • il y a 1 semaine

Le Yach', adepte du rugby pourcentage, pas de risque, pas de faute est complètement déstabilisé par un mec comme Russel. Bon, moi, je suis plus Russel mais le Yach aura sûrement placé un dropeur dans l'axe des poteaux...

Un petit rappel pour tous les gens qui disent qu'il fallait tenter un drop, ne pas oublier qu'ils se font sanctionner sur la ligne, il s'en faut d'un cheveu qu'il ne marque et un drop tenté n'est pas forcément un drop marqué.
C'est comme quand il suffit de taper en touche mais que ton dix c'est Trinh-Duc... Ou qu'il suffit d'attraper la balle mais que ton arrière c'est Poitrenaud... Là il suffisait de taper un drop, comme si c'était une formalité...

@Pianto

Le drop n'est pas synonyme de victoire car en effet il n'est pas passé d'office et il restait du temps derrière. Par contre si tu n'essaies pas de marquer tes chances de marquer sont quand même super faibles, or entre tenter un drop et tenter de passer en force contre l'équipe la plus solide devant du tournoi je ne suis pas sûr que la meilleure option ait été retenue. Ils auraient travaillé devant pour écarter sur un surnombre je ne dirais peut-être pas la même chose, mais là ils ont pilonné de façon stérile avant de jouer une situation neutre. Claassens est à deux doigts de marquer, mais c'est sur un exploit personnel en prise de risques (se couper des soutiens pour gagner les mètres manquants) et non pas une situation favorable bien exploitée.

  • Pianto
    36442 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Exeter est hyper solide mais il leur en ont mis 4 pendant le match dont un dans une série de pilonnage. C'est pas complètement idiot de se dire que c'est possible, c'est risqué, ça démontre du panache et ça n'a pas marché.

@Pianto

"c'est risqué, ça démontre du panache"

Il est là le problème. Le panache c'est génial, mais même si j'adore ça les Anglais, Irlandais et Toulonnais (ainsi que Clermont à sa façon) nous ont démontré depuis 10 ans que ce n'est pas avec du panache qui tu remportes ces matchs.
Exeter n'a pas montré de panache et n'a pas pris de risques inutiles, ils ont montré du sang-froid et de la précision. Ça ne fait pas lever les foules mais ça fait lever le trophée. Ensuite si le Racing préfère le panache pas de souci c'est leur club ils font ce qu'ils veulent, mais vu les discours avant la finale cela n'avait pas l'air d'être leur objectif.

  • Pianto
    36442 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

les dernières minutes montrent que 3 points n'auraient probablement pas suffi. Ce n'est donc pas juste du panache pour la beauté du geste.

@Pianto

Remplace panache ou beauté du geste par romantisme, à la hussarde, à l'arrache si tu préfères. Parce que ce n'est pas tant le choix des 3 ou 7 points qui me dérange, on est encore loin de la fin du match et dans tous les cas ce n'est pas fait après.
Mais ils prennent la pénaltouche pour ensuite pilonner avec les avants 4-5 minute dans l'axe des poteaux alors qu'ils ne veulent pas prendre le drop, puis écartent soudainement sans réelle préparation préalable alors qu'ils ont eu des situations bien moins neutres pour écarter pendant les 4-5 minutes précédentes.
L'impression que j'en ai c'est que la seule stratégie c'est de choisir les 7 points au lieu des 3, mais à part ça il n'y a pas la moindre logique. Les décisions ne sont prises ni pour suivre une ligne directrice décidée dès la pénaltouche ni pour s'adapter à la situation sur le terrain . Au final ce sont eux qui subissent toute la séquence et ils écartent bien plus par impuissance (devant le chrono qui tourne, devant le mur anglais, par manque de lucidité avec la fatigue) que par choix. C'est horrible sur cette séquence j'ai eu l'impression de revoir la demie du Stade, à s'auto-écoeurer sur la défense anglaise.

Or ce qui fait la force de toutes les équipes qui ont marché sur l'Europe ces dernières années, c'est la capacité à dérouler ses séquences de jeu comme des machines (encore faut-il les avoir décidées) mais aussi à savoir quand en sortir. Tu veux les 7 points et tu te sens fort donc tu prends la pénaltouche pour défier les avants adverses? Très bien, tu y vas et tu déroules sans paniquer. Cela ne passe pas? Pas grave, avant de manquer de jus tu refais une ou deux phases pour déséquilibrer la défense au large ou au moins ouvrir un côté pour que tes flèches aient un peu plus d'espace à exploiter. Tu ne sens pas tes arrières aptes à le faire, ou tu n'arrives pas à créer ce déséquilibre? Pas grave, tu revois tes ambitions à la baisse et tu tentes le drop parce que 3 points c'est toujours mieux que 0 et surtout parce qu'une telle débauche d'énergie en supériorité numérique sans récompense derrière c'est un coup de massue au moral et un boost pour l'adversaire.
Le Racing aurait fait cela et n'aurait pas pris de points, je me serais dis "ok, ils ont fait ce qu'il fallait mais l'adversaire a su les contrer". Mais hier je me suis surtout dit qu'ils avaient prémâché le boulot de l'adversaire, voyant que ça ne passait pas frontalement ils sont juste partis à l'abordage. Et même si Claassens avait réussi l'exploit d'aller marquer seul, cela n'aurait rien changé sur le manque de maîtrise de la séquence.

  • Pianto
    36442 points
  • il y a 1 semaine
@Pianto

initialement, mon message a été retoqué pour insultes, j'ai cherché... je ne voyais pas... j'ai supprimé un passage parce que j'ai cru que c'était le terme "racingman" . En fait j'avais marqué "C'est pas complètement c** " mais ça ne m'est venu qu'après que ça pouvait être ça...

@Pianto

C'est très chiant, tu mets souvent plus de temps à trouver le mot fautif que tu n'en as mis à taper ton message.

@Pianto

En plus, un drop ne t'offre que 2 points d'avance, ce qui n'est absolument rien face à une équipe comme Exeter. Le Racing a fait un choix qui se défend je trouve, puisque comme tu le dis on est pas loin du tout de l'essai, et là on est sur 4 points d'écart minimum, peut-être 6 avec la transfo, et vu la défense du Racing en fin de match, ça aurait été très compliqué pour Exeter.

@Aristaxe

Malheureusement je crois que sur ce match, même avec un essai transformé et 6 points d'avance le Racing aurait trouvé le moyen de se tirer une balle dans le pied avant le coup de sifflet final.

@Team Viscères

C'est toujours possible en effet...

Euh, Owens met un carton aux Anglais qui finissent le match à 14. Le Racing, qui avait quand même bien pris l'ascendant sur les rosbifs, aurait dû pouvoir prendre l'avantage, mais je ne sais pourquoi, les Racingmen ont tout ce qu'il fallait pour ne pas le gagner.
Maintenant, pour ceux qui veulent se consoler, ils leur restera l'arbitrage, le TMO, le chrono, le sale esprit des supporters anglais dans les tribunes, les mauvais choix tactiques de Travers car les talkies-walkies sont fournis par les Anglais, la pelouse anglaise trop verte et trop fournie, la météo de me.rde, la Reine Elisabeth II, le tunnel sous la Manche, le système impérial, la conduite à gauche, la Livre Sterling, le Brexit et Boris Johnson...

@Amis à Laporte

c'est quand même une sacrée performance de terminer à 4 points avec de telles horreurs euh erreurs

@Amis à Laporte

les joueurs parisiens ( enfin surtout la charnière ) ont fait ce qu'il fallait dans le premier 1/4 d'heure pour ne pas gagner ce match.... 3 essais cadeaux au total sur un tel match ça montre une sacré pression.

Russel bouffe la feuille de match. Dommage, car le Racing fait sinon un grand match.
Le Racing est en train de devenir le Clermont de la Coupe d'Europe. Allez, courage, encore 6 fiinales et vous finirez bien par l'avoir, ce titre!

@potemkine09

Rusell bouffe le match parce qu'il ne tente pas un drop en fin de match ? Mais si Russell n'est pas là le racing n'aurait pas été à un point de la victoire à quelques minutes de la fin . L'un ne va pas s'en l'autre

@Rchyères

Non, parce qu'il fait une passe suicide à 30m de sa ligne, parce qu'il fait une sautée qui annihile un surnombre, parce qu'il rend la balle au pied sans pression quand son équipe est menée à moins de 15 minutes de la fin.

@potemkine09

Rusell a un jeu basé sur la prise de risques , certaines ont foiré hier mais ses réussites ont maintenu le racing dans le match . Sans lui il n'y avait pas photo

@Rchyères

Il y a prise de risque et prise de risque. Faire une quintuple sautée dans tes 22m avec un défenseur sur la trajectoire alors que tu viens de recoller au score, c'est au-delà de la prise de risque. On peut être fantasque sans être kamikaze...

@Team Viscères

Certes mais ses sautées avec prises de risques amènent deux essais qui n'auraient pas été inscrits sans ces risques

@Rchyères

Mais elles ne sont pas prises au même endroit ni dans le même contexte.
C'est ce qui fait de Russell un joueur plaisant à voir jouer mais l'empêchera d'être un très grand, on peut être joueur sans oublier entièrement le match.

  • VivaRCF
    18172 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

A mon avis il voit la situation comme sa passe pour Huw Jones contre les anglais en 2017. Sauf que c'est trop court...

@Team Viscères

bien d'accord, la charnière a mal supporté la pression sur ce match, des essais cadeau qui ont bien plombé le score. Dommage d'être passé à coté d'un match finalement à leur portée !

La fin de match n'est pas un gag, après pour la comprendre il faut écouter l'arbitre. Voici mon interprétation de la situation :

Owens siffle pénalité pour Exeter. Il voit qu'Exeter gagne du temps en faisant défiler le chrono, sauf que Nigel, on la lui fait pas. Alors il décide d'arrêter le temps. Le timekeeper oublie d'arrêter le temps. Donc Nigel, qui aime bien se faire respecter, demande à ce qu'on remettre le chrono 5 secondes avant. Et c'est là que les ennuis commencent, puisque le chrono de la télé ne se remettra jamais 5 secondes en arrière. Donc à ce moment là on a un décalage entre le chrono d'Owens (le vrai) et celui de la télé. Owens finit par remettre son chrono en route en prenant en compte les 5 secondes (on peut même l'entendre faire le décompte). Le chrono télé redémarre n'importe comment, et c'est ce qui crée la controverse qui n'a pas lieu d'être. Le vrai chrono, celui de l'arbitre, était arrivé à 80 minutes, celui de la télé, on s'en fout.
De plus, pour moi, l'essai de Chat accordé par Owens n'y est pas puisque Ben Arous nous honore d'une obstruction assez flagrante. Donc dire que l'arbitrage a été pro-Exeter, je trouve ça malhonnête.

@Aristaxe

Pour le chrono c'est exactement ça. Ce qui m'attriste c'est qu'aucun des deux clowns qui commentent ne sont capables d'en parler à la télé, ce qui évacuerait la polémique avant qu'elle n'arrive.

@Team Viscères

je trouve l"arbitrage d'Owens cohérent sur le match, par contre dans les rucks ça a été du grand n'importe quoi tout le match et ça c'est casse couille à regarder, ça plonge de partout ca bloque le ballon ça traine pour sortir...;

@RickOfToday

C'est malheureusement très souvent le cas au niveau européen et international (ne parlons même pas de l'hémisphère sud), ça ne siffle que les très grosses fautes dans les rucks et le reste du temps ça laisse les avants régler ça entre eux. Du coup quand ton équipe est dominée devant tu ne vois plus le ballon et c'est ce qui donne cette impression d'arbitrage à sens unique comme lors de la demie Exeter-ST, alors que c'est le même type d'arbitrage qu'en finale... mais comme le Racing a rivalisé devant, ça donne une impression d'arbitrage laxiste certes mais équilibré.

@Aristaxe

D'accord avec toi sur le chrono, sur l'essai je pense que c'est le même maul donc il peut rester lier. À vérifier.

@Aristaxe

D'accord avec toi sur le chrono, sur l'essai je pense que c'est le même maul donc il peut rester lier. À vérifier.

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@Aristaxe

Tu as raison pour l'essai de Chat, à mon sens il y a écran. Owens ne siffle jamais sur ces actions-là. Je me rappelle vaguement d'un Ang-Fra dans le tournoi 2019 et d'un Blacks-Fra sur lesquels il ne siffle pas non plus (à notre désavantage).

Pour le reste, ton explication est très claire, mais le problème est que Owens n'a pas le vrai chrono: il ne sait pas où il en est puisqu'il sollicite le 4ème arbitre. Et c'est son manque d'assurance qui crée le trouble.

@artillon

Son manque d'assurance et le 4ème arbitre à la ramasse, parce qu'Owens doit lui répéter trois fois la question pour que l'autre comprenne et que visiblement il n'arrive même pas à lui donner la réponse directement (dans un premier temps Owens semble répéter "donc le chrono n'était pas fini").

@artillon

Je me rappelle aussi de cette action Ang-Fra, il me semble que c'était Guirado qui avait été gêné sur son placage (si on parle bien de la même chose).
Après, il est vrai qu'Owens a perdu le fil aussi sur le chrono, personnellement je ne lui en veux pas vu le bordel général. Ca fait un peu tâche pour une finale de coupe d'europe mais je ne pense pas que le Racing puisse crier au scandale.

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@Aristaxe

Oui c'est exactement ça, Guirado est gêné par Marler il me semble.

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine

L'équipe qui a gagné a juste fait moins d'erreurs au cours du match, c'est aussi stupide (et affligeant) que ça...
Le Racing a proposé un jeu bien plus varié mais voilà, trop de déchets, d'erreurs stratégiques (touche pas trouvée, relances et passes kamikazes...) et tu es puni à chaque fois contre ce genre d'équipes cliniques.
Le Racing manque aussi un peu d'expérience.

Mais bien sûr, il faut qu'il y ait la cruauté. La dernière action avec le contest d'Hidalgo m'a rappelé une décision d'Owens : Fabrice Metz qui plonge dans le ruck à la dernière minute d'un quart européen... alors que tout le monde plonge, on voit des plongeons sur tous les rucks qui ne sont pas sanctionnés. C'est la cruauté, que voulez-vous. Au rugby la primauté de la subjectivité de l'arbitre sur des situations qu'on peut lire de façons différentes est souvent un obstacle à la compréhension du jeu par le grand public.
Il me semble là qu'Hidalgo ne vient pas de l'axe du ruck.
Il y a aussi le jaune de Francis: si la faute est si grave que ça pourquoi ne pas mettre l'essai de pénalité ?
L'histoire montre en attendant que ce sont souvent les clubs français qui pâtissent de ces décisions litigieuses.
Pour 15 présences en finale, les clubs anglais ont remporté 10 fois le titre, les clubs français en sont à 8 pour 23 présences (plusieurs finales franco-françaises c'est vrai). Les Irish 7/11.
Ce qui signifie que quand il y a une finale franco-anglaise, nos voisins gagnent quasi toujours
C'est juste pathétique, c'est la lose, ça fait mal au coeur.

Rappelons encore que les deux finales devaient se jouer à Marseille cette année...

  • Pianto
    36442 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

pour la faute de Francis, la gravité n'indique rien de la décision de donner essai de pénalité. Pour qu'il y ait essai de pénalité, il faut que la faute empêche un essai tout fait et là, il y a un défenseur à côté et un autre entre Imhoff et la ligne qui arrive en travers dans le bon tempo pour intervenir.

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@artillon

Pour préciser, sur les 8 victoires des clubs français dans cette compétition, 5 ont été obtenues durant une finale franco-française.
Seules 3 finales (Toulouse 96, Brive 97 et Toulon 2014) ont ainsi été remportées contre une équipe britannique.
Et 10 ont été perdues !!

Une seule solution : il faut aller voir le psy.

@artillon

Autre solution : créer une coupe d'Europe de France.

@artillon

Les finales se jouent sur la maîtrise et les petits détails, et en dehors des considérations de chacun sur l'arbitrage il faut quand même reconnaître que les Anglais et les Irlandais ont toujours été loin devant nous dans ces domaines.
Il y a dans cette défaite du Racing l'essence même de la France : du beau jeu, de belles intentions, le potentiel pour gagner, mais aussi les mauvais choix, les fautes techniques, le manque de sang-froid dans les moments clés. Je n'arrive pas à savoir si le fait d'avoir l'impression de voir encore et encore la même chose rend le résultat plus acceptable ou au contraire plus douloureux.

@Team Viscères

Ce qui est rageant est qu'intérieurement tu sais comment cela va se terminer même si tout ton être veux croire qu'il va en être autrement.
Et à chaque je pense à : "Les Anglais ne perdent jamais mais parfois on les bat..."

@Amis à Laporte

Franchement avant le match je voyais le Racing l'emporter malgré l'impression de puissance que dégageaient les Anglais. Après l'entame je me suis dit que c'était foutu, puis ils reviennent à 2 points et je me suis dit que finalement ils s'étaient remis à l'endroit et que ça le ferait. Puis après la séquence "je prends un essai avant la mi-temps / je marque dès le retour des vestiaires / j'offre 7 points à l'adversaire" j'ai abandonné tout espoir de voir un dénouement autre que l'habituel.
L'avantage c'est qu'une fois que tu es résigné tu ne ressens plus le stress et tu peux plus facilement analyser ce qu'il se passe sur le pré.

@Team Viscères

Même ressentiment tout au long de la rencontre...

@Team Viscères

La maîtrise est clairement du côté des Anglo-Saxons. Il suffit de voir sur les actions offensives : au bout de quatre/cinq temps de jeu c'est la désorganisation totale côté Racing, alors qu'Exeter pouvait attaquer pendant 20 phases sans qu'aucun joueur ne soit mal positionné.

@Aristaxe

M'en parle même pas, en demies on tenait même pas les 4/5 phases avant d'être perdus sur le terrain. J'espérais plus du Racing parce que c'est notre club qui a le plus d'expérience européenne sur ce domaine, malheureusement ce n'est pas encore assez.

@Team Viscères

Il y a je dirais une différence notable entre l'approche du Racing et celle de Toulouse : le Racing a été bon dans les rucks, là où Toulouse avait été dominé. Mais c'est malheureux que les équipes françaises ne prennent pas plus exemple sur les Anglo-Saxons dans ce domaine là. Le collectif est primordial.

@Aristaxe

Le Racing a perdu un match alors qu'il était suffisamment fort pour gagner malgré la maîtrise du pack anglais (la séquence du carton jaune est terrible de maîtrise en défense).
Nous on a perdu un match que l'on ne pouvait pas gagner, parce qu'on ne sait pas comment faire quand l'adversaire fait cela (on a su faire ce que le Racing a fait pendant environ 5 minutes en deuxième mi-temps, mais comme ça avait pas trop mal marché on n'a pas réessayé et on a recommencé à faire des passes pour rien devant leur défense).

Pourquoi ne pas avoir dropé dans les 5 dernières minutes au lieu d'enterrer les taupes
Ensuite, Nigel à un melon pas possible, un nombril monté sur pattes, son cinéma commence à fatiguer

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@MerDuNord

Si ça "commence seulement à fatiguer", tu as de la chance parce que c'est quasiment fini je crois.
Au moins lui explique, justifie. Mais c'est souvent cruel. Le chrono à la fin ce n'est pas de sa faute. C'est le 4ème arbitre qui n'actionne pas le "time on" d'Owens.

Voilà, tout va bien on a nos deux coupables avec l'arbitre et le chrono comme ça on ne parlera pas des erreurs et mauvais choix du Racing qui se saborde à plusieurs reprises dans le match.
L'entame catastrophique, le match foiré d'Iribaren, la quintuple sautée de Russel dans ses 22m alors que le défenseur anglais est déjà sur la trajectoire, le choix d'utiliser la supériorité numérique en fin de match pour pilonner les Anglais dans l'axe (ce qui est leur point faible on le sait tous, c'est pas comme si on avait payé en demies pour l'illustrer), le refus de tenter le drop en face des poteaux, écarter n'importe comment (ça valait le coup de faire 5-6 minutes de préparation pour ça)... ça doit être dur pour les supporters, autant en demies ils nous ont donné une leçon (et c'était déjà désagréable) mais là le Racing a montré que lorsque les choses étaient faites dans l'ordre ces Anglais étaient largement à leur portée.

@Team Viscères

Iribaren a essaye mais s'est plante, Russell a pris beaucoup de decisions risques qui se ont parfois payees (Zebo) ou se sont retournées contre le racing (Slade).
au final, c'était un match tres serre ou le coupable est qu'on n'a pas eu la lucidité de mettre un buteur en position pour tenter le drop dans les 5 dernières minutes.
apres, c'est facile a dire assis dans son canapé devant la tele

@Le Haut Landais

Je pense que l'entame de match est catastrophique, et cette prise de risque incroyable de Russel alors qu'ils viennent de recoller dès le début de la deuxième mi-temps leur fait très mal aussi. Ils ont offert trop de points et se sont retrouvé en chasse au score tout le match, ce qui coûte cher en énergie physiquement et mentalement. Le drop non tenté en fin de match est une faute de lucidité, mais le Racing avait sur ce match les moyens de s'épargner cette fin de match.

Au passage même si je déteste Machenaud, je reste persuadé que vu le profil de l'adversaire et le contexte d'une finale il était un meilleur choix qu'Iribaren. La paire Iribaren-Russel c'est génial pour faire n'importe quoi, mais la réalité du rugby moderne c'est qu'en finale contre Exeter tu ne gagnes pas en créant le chaos (on avait déjà montré qu'on ne gagnait pas contre Exeter en demies en essayant de créer le chaos).

@Team Viscères

travers s'est assez vite rendu compte que Machenaud était la meilleure solution mais je suis surpris qu'il ait finalement decide de laisser sa chance plus longtemps a Iribaren

2 crunch 2 défaites... ça commence à être dur de voir les clubs anglais gagner la champions cup année après année. Je pense que je vais vraiment me passer la corde au cou si le XV de la rose remporte le 6 nations grâce à leur point de bonus défensif obtenu face aux bleus 💀 Sans parler de la Autumn Nation Cup qui est une compétition tailler sur mesure pour les rosbifs 😞

Eh oui, je déteste le rugby anglais, leur jeu et leurs clubs.

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@littlesightseer

Ok c'est dur pour moi aussi, mais il me semble que le groupe A avec Anglais, Irlandais et Gallois est plus relevé que le nôtre. Même si les Fidjiens et les Ecossais seront bien sûr redoutables.

@artillon

Pour moi il me semble assez évident que les anglais ont fait en sorte d'être dans la même poule que l'irlande et le pays de galles pour avoir 1 ou 2 belle affiche à domicile. Parce que quand les groupes ont été formés, je pense qu'ils s'attendaient à pouvoir recevoir du public. C'est pas avec un match contre l'Italie et les Fidji (même si ça promet de beaux matchs) que tu fais un guichet fermé. Et c'est une bien meilleure préparation (PdG + Irlande) en vue du prochain 6 Nations.

Nan en fait ce qui me dérange vraiment c'est le fait que les équipes du groupe A recevront leur match de classement.

  • artillon
    114578 points
  • il y a 1 semaine
@littlesightseer

Ah oui ? Je ne savais pas qu'ils avaient l'avantage de recevoir.. Dans ce cas oui effectivement, comme cette finale détournée en terre anglaise, c'est troublant et dérangeant.
Mais bon je te dirais on a bien acquis la CDM 2023 grâce à la gouaille légendaire du chauve...

@artillon

En effet ils ont désignés les matchs par rapport aux équipes du groupe A, avec déjà les dates/horaires/stades fixés (sauf pour Galles pas encore annoncé, mais probablement Cardiff).
Ce qui est drôle c'est que du coup la Géorgie recevra son homologue du groupe B à Murrayfield pendant que l'Écosse devra probablement se déplacer. Et dans le cas où les Écossais finissent à la même place que la Géorgie, ils auront l'honneur d'être la première équipe de l'histoire à se déplacer à domicile...

Owens est il,repsonsable des interceptions ,des passes dans le vide etc....sans compter le fameux drop qu’on attendra longtemps.... racing a loupe son debut de finale et voila...

@En avant

et a complement foire sa fin de match en ne prenant pas la decision de mettre un buteur en position de drop

Sans Mrs. Ruiz ou Barnes au milieu et M. Bonhoure à la vidéo c'est moins facile de gagner.....

On a vu un sacré match quand même qui aurait très bien basculé du côté du racing . C'est vrai que l'histoire du chrono à la fin c'est très limite .Owens demande si c'est fini quand le ballon passe entre les barres et y a quand même un arbitre qui lui répond que oui alors qu'il suffit de regarder le chrono .

@Rchyères

le chrono au bout du compte n'est qu'un detail. comme tu le dis le match était serre et ce n'est pas sur cette histoire de chrono que le racing perd. dommage, ils pouvaient etre champions

@Rchyères

Le chrono de la TV n'est pas le chrono du match/stade. Lorsqu'il siffle la pénalité Owens indique aux Anglais qu'on est à 79:32 alors que le chrono du diffuseur est à 79:37, le diffuseur stoppe son chrono à l'arrache et le relance à l'arrache (pendant la préparation du buteur). L'indication du chrono à l'écran n'apporte absolument rien lorsque le ballon passe entre les poteaux...

@Team Viscères

autant pour moi alors

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News