Irlande - France en guise de St-Valentin, Kolbe en 15,... ces 5 nouvelles qui redonnent le sourire !
Les Tricolores vont-ils nous recouvrir d'amour, dimanche ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Au milieu de cet océan d'infos' anxiogènes liées au Covid, nous avons listé 5 bonnes nouvelles rugbystiques qui redonnent le moral en cette fin de semaine.

1 - Ce week-end, c'est Tournoi

La semaine dernière a pu nous mettre en haleine, et oui, le Tournoi se poursuit dès ce samedi. Avant de faire relâche le week-end prochain, la plus prestigieuse des compétitions annuelles de la planète rugby nous offrira donc à nouveau ses plus beaux étendards, avec notamment un Irlande - France qui sent la poudre. Ailleurs en Europe, ce sera aussi une belle occasion d'enfiler ses plus beaux chaussons et son plus gros paquet de chips, tant les autres affiches valent également leur pesant d'or. À Murrayfield, les surprenants écossais accueille une équipe galloise un brin vieillissante mais qui a tout de même su s'imposer contre l'Irlande lors de la 1ère journée grâce à quelques individualités au-dessus du lot. Au vu de l'identité de jeu des deux formations, on est en droit de s'attendre à une partie animée. Cela pourrait donc faire un package des plus intéressants samedi, puisque l'Angleterre, défaite chez elle la semaine passée, se déplace en Italie avec la ferme intention de rattraper les points perdus. La Rose pourrait à nouveau piquer... ou définitivement faner, pour ce Tournoi du moins.

2 - Cet Irlande - France qu'on attend tous

Ce dimanche, c'est aussi et surtout ce choc de la 2ème journée, cet Irlande - France qui sent la poudre. Dans un Aviva Stadium fermé à double-tour depuis tant de semaines pour cause de variant britannique, les Celtes vont vouloir faire exploser la cocotte-minute. C'est dans ce contexte bouillant - bien qu'amoindri par l'absence des habituels 51 000 supporters des Verts - que les Bleus passeront donc au révélateur irlandais. Certes les partenaires de Charles Ollivon marchent sur l'eau depuis 1 an maintenant, mais s'ils ne mettent pas le réveil à l'heure dublinoise, ils vont vite voir que se déplacer dans l'antre des Irish n'est pas la promenade de santé que constituait la balade romaine samedi dernier. Une pelouse sur laquelle ils ne se sont plus imposés depuis 2011 ! Néanmoins, les Tricolores avaient battus ces mêmes Irlandais à Paris il y a à peine plus deux mois et demi de ça, et on a confiance en Fabien Galthié pour faire arriver ses joueurs fin prêts dimanche, pour cet affrontement au sommet. S'ils venaient à l'emporter, ce serait d'ailleurs un résultat au moins du même acabit que la victoire à Cardiff lors du Tournoi 2020. Et nous, on en sauterait de joie !

3 - C'est la St-Valentin ! La quoi ?

Aussi, comment ne pas mentionner ce que ce week-end du 13 et 14 février évoque en premier à tous les petits coeurs d'artichaut : la fameuse Saint-Valentin. De notre côté, entre aller balader en amoureux - masqué et gelé - et mater un Irlande - France dans un Aviva Stadium qui galvanise les Celtes plus encore qu'un topless d'Ester Exposito dans Élite, le choix est vite fait ! Mais on le sait, nombre des âmes les plus généreuses (ou intéressées, c'est selon) vont également autant donner dimanche soir que ton ailier de PH après une interception à 60 mètres de la ligne, quitte à allumer la clope un peu plus tôt que prévu... N'y voyez aucun jugement de notre part, après tout qui n'aurait pas besoin d'un peu d'affection en ces temps de restrictions sociales ? A ce petit jeu-là, on espère malgré tout que mesdames sauront ne pas tenir rigueur à nos Bleus de leur absence en cette fête des amoureux en cas de victoire, et que ce sont les Verts qui, dimanche vers 18h, seront en plein chagrin d'amour !

4 - Plus que 2 semaines avant le retour du Super Rugby

Le rugby hivernal et on ne peut plus glacial qui nous attend ce week-end outre-Manche vous gonfle ? Vous voulez du show, de la double-sautée et du plongeon en coin ? Il y bien certaines affiches de Top 14 qui risquent de vous satisfaire ce week-end, puisque Toulouse joue à domicile et que le Racing reçoit dans sa salle de spectacle de l'Arena... Mais pour être pleinement comblé, on vous met en haleine en vous demandant de n'attendre plus que 2 petites semaines et le retour du Super Rugby NZ, soit sa plus belle version. Le 26 février sonnera en effet les débuts de l'Aotearoa 2021, qui s'annonce plus explosif que jamais après une première édition déjà tout bonnement exceptionnelle l'an passé. Les Crusaders rafleront-ils un 5ème titre consécutif alors que des équipes comme les Blues ou les Hurricanes paraissent bien armés pour leur poser de sérieux problèmes ? Les Highlanders, forts de leur recrutement haut de gamme, sauront-ils jouer les troubles-fêtes d'une hiérarchie bien établie cette saison ? Les revenants Ranger, Savea ou Visinia feront-ils lever les foules comme ils l'ont tant fait par le passé, malgré les premières rides bien apparentes pour les 2 premiers nommés ? Autant de questions qui devraient être vite répondues (sic), avec style, normalement. So, keep smiling !*

Super Rugby. Savea, Ranger... ces 5 joueurs passés par la France et qui retrouveront la NZ cette annéeSuper Rugby. Savea, Ranger... ces 5 joueurs passés par la France et qui retrouveront la NZ cette année

5- Cheslin Kolbe en numéro 15 !

Enfin, fervents du Top 14, voici le pompon sur la Garonne comme se plaisent à dire nos amis du Sud-Ouest : Cheslin Kolbe fait son retour à Ernest-Wallon, pour sa première titularisation à domicile depuis plus de 4 mois ! Les pépins et le calendrier faisant, le lutin sud-africain n'a en effet plus foulé le pré toulousain depuis un match face à Toulon, début-octobre. Mais ce qui nous intéresse, bien au-delà de cette nouvelle qui n'en cognera une qu'en faisant bouger l'autre des seuls supporters stadistes, c'est que Kolbe jouera... à l'arrière ! On le soulève car ce ne sera que la seconde fois de la saison qu'il sera aligné au poste avec lequel il fut champion de France 2019, celui avec lequel il touche généralement 2 fois de ballons au coeur du jeu des Rouges et Noirs. Et puis vous connaissez la chanson, avec Kolbe, qui dit 2 fois plus d'occasions dit 2 fois plus d'étincelles ! En 10 matchs en 2020/2021, le "hot stepper" a déjà planté 8 essais. Contre une équipe paloise qui ne fera pas le déplacement à vide en ce vendredi soir, on a hâte de voir la nouvelle partition du maestro. Ça va crocheter !

*gardez le sourire, en anglais !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Lartot in coming. Je sens qu'il va être particulièrement inspiré sur ses jeux de mots un jour de Saint valentin et de irlande-france.

Après "larmour du risque", va t'on avoir le droit à .. 😵

@littlesightseer

C'est Lartot ou jamais...

  • jlr974
    12129 points
  • il y a 2 semaines
@pascalbulroland

Lartot ou Cochontard ?

 "A ce petit jeu-là, on espère malgré tout que mesdames sauront ne pas tenir rigueur à nos Bleus de leur absence en cette fête des amoureux en cas de victoire, et que ce sont les Verts qui, dimanche vers 18h, seront en plein chagrin d'amour !"
Un homme rangé sur le sol irlandais
On ne le verra jamais...

@Garou-gorille

Quel calembour vil !

@lelinzhou

Calembour de Normandie au lait cru !

@Garou-gorille

Pas un calembour sain donc.

@Garou-gorille

On ne va pas en faire une salade...de fruits

@pascalbulroland

Joli, joli...

Derniers articles

News
News
Page facebook
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos
News
News
News