Equipe de France. Quand Novès fait le lien entre Dusautoir et Dupont
Antoine Dupont ne parle pas beaucoup mais on l'écoute.
Le demi de mêlée du Stade Toulousain Antoine Dupont a été désigné capitaine du XV de France pour les tests de novembre. Un choix logique pour beaucoup.

VIDEO. Equipe de France. Les premiers mots du capitaine Antoine Dupont, adoubé par OllivonVIDEO. Equipe de France. Les premiers mots du capitaine Antoine Dupont, adoubé par OllivonCe lundi, Antoine Dupont a été désigné capitaine du XV de France pour la tournée de novembre. Le demi de mêlée du Stade Toulousain hérite du capitanat en l'absence de Charles Ollivon. Il était notamment "en concurrence" avec Alldritt, Jelonch, désigné cet été, et Gaël Fickou. Beaucoup voyaient le centre du Racing 92 occuper cette charge pour les tests à venir. Vincent Moscato estime via le Moscato Show que le Toulousain avait déjà assez de pression sur les épaules. Et surtout que le Parisien méritait plus. "J’aurais préféré qu’il y ait une hiérarchie. Et l’ancienneté ça veut dire quelque chose ! On ne peut pas tout balayer ! Fickou c’est un leader de jeu. Moi j’aurais aimé qu’il soit capitaine !" Pour son compère Denis Charvet, il n'aurait pas pu être désigné car la logique veut qu'un capitaine soit au coeur du jeu. C'est le cas du talonneur, du troisième ligne ou bien du demi de mêlée. Antoine Dupont est pour lui un choix incontournable. Il aura bientôt 25 ans et titre tout le monde vers le haut. Que ce soit en club avec le Stade Toulousain que chez les Bleus où il montre l'exemple.

Un avis que partage l'ancien sélectionneur tricolore Jacques Brunel via Sud Ouest : "Il y a différentes formes de capitanat. Des façons différentes de faire passer les messages. Lui, sera exemplaire sur le terrain. [...] Antoine n’est pas très causant. C’est quelqu’un de réservé. Ce n’est pas un acteur. Il ne jouera pas un rôle." Guy Novès, qui lui avait donné sa chance pour la première fois, ne l'imaginait pas un jour endosser ce rôle. Mais beaucoup de choses ont changé en quatre ans. Le Toulousain a été élu meilleur joueur du Tournoi des 6 Nations 2020, puis il a enchaîné les titres avec Toulouse jusqu'à être considéré comme le meilleur à son poste. "Aujourd’hui, qui n’a pas envie de suivre Antoine Dupont ? C’est un leader incroyable. Il n’est peut-être pas très loquace. J’ai connu ça avec Thierry Dusautoir. Il ne parlait pas beaucoup, du moins pas devant les caméras. En revanche, quand il parlait ; il était écouté. Ce sera le cas d’Antoine." Cette influence sur le groupe, c'est sans doute ce qui a fait la différence aux yeux de Pierre Berbizier, sélectionneur des Bleus au début des années 90.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne comprends comment quelqu'un a encore envie de demander un avis à papi Brunel !
(Mis à part sur l'efficacité du vaccin anti COVID)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News