Equipe de France. Associer Jalibert et Ntamack, plus qu'une expérimentation : une stratégie
Laurent Labit a presque confirmé l'association Jalibert/Ntamack.
Laurent Labit, entraîneur de l'attaque des Bleus, a évoqué l'association Jalibert/Ntamack en conférence de presse, ce mardi, à Marcoussis,

"Pour être en toute transparence avec vous et avec les joueurs, il y a un petit moment que cette association est dans notre tête et qu'on veut voir ce que ça peut donner." Interrogé sur le sujet ce mardi en conférence de presse, Laurent Labit, entraîneur de l'attaque des Bleus, n'a pas caché via L'Equipe que cette idée leur trottait dans la tête depuis quelque temps déjà. En effet, quand bien même Arthur Vincent ou Virimi Vakatawa n'auraient pas été forfaits en raison de blessure, le staff souhaitait voir le Bordelais et le Toulousain en même temps sur le pré. Tout d'abord à l'entraînement comme cela a été le cas durant les deux semaines de préparation qui vont conduire au test face à l'Argentine. Et puis sans doute ce samedi face aux Pumas lors d'un test grandeur nature. "On sait qu'on peut utiliser cette solution-là pour démarrer un match, mais aussi en cours de match pour peut-être, selon la stratégie ou le scénario, finir avec deux ouvreurs pour avoir encore plus de réflexion sur le jeu entre le 9, le 10, le 12, voire l'arrière."

Dans l'idée de l'encadrement, il y avait jusqu'ici deux meneurs de jeu, le 10 et le 15. Avec Ntamack en 12, cela donne une troisième option. De plus, cela permet aussi de soulager le 10 en lui enlevant de la pression. Il "serait sûr à tout moment, dans n'importe quelle situation, de trouver un de ces deux joueurs dans les cellules ou dans notre jeu." Le Bordelais comme le Toulousain sont des ouvreurs très portés sur l'attaque. Donc on peut s'attendre à voir de très belles choses sur le terrain du Stade de France. Quant à ceux qui craignent que le rideau défensif tricolore s'en retrouve amoindri, Labit rappelle Romain Ntamack "est un très, très bon défenseur" et qu'il ne sera pas seul au centre puisque Gaël Fickou sera là en tant que capitaine de la défense. Des déclarations qui ne vont planer que très peu de doutes autour de la composition face aux Argentins. Du moins du 9 au 13. Pour ce qui est du reste, il faudra patienter jusqu'à jeudi midi.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    11201 points
  • il y a 2 ans

Je me dis que tous vos commentaires démontrent une chose, c'est que nous avons de sacré options avec de très bons joueurs !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News