Champions Cup. VIDEO. Sam Simmonds, le chasseur d'essais dont devra se méfier le LOU
Avec Simmonds, 1 occasion = 1 essai. Amis Lyonnais, vous êtes prévenus. Crédit photo : inpho.ie

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Alors qu'il martyrise ses adversaires comme de vulgaires pantins outre-Manche, vient désormais l’affront de voir Simmonds jouer face aux clubs de l’Hexagone...

Pas le temps de niaiser ! Le 6 Nations à peine bouclé pour nos Bleus, place à la Champions Cup ! Et pas n’importe comment puisqu’il s’agira du premier match éliminatoire de la saison, avec un programme on ne peut plus corsé pour les Français. De son côté, samedi à 18h30, le LOU se déplacera sur la pelouse du champion d’Europe en titre, Exeter, dans sa quête d’apprentissage sur la scène continentale. Un 8ème de finale grandeur nature qui devrait en dire plus sur les intentions que pourront se permettre les Rhodaniens en vue de la fin de saison à venir. Car si - après des semaines de galère - le club de Yann Roubert semble avoir retrouvé la marche en avant avec 3 victoires consécutives dont une déculottée infligée à un Toulon à 14 la semaine dernière (54 à 16), le mur qui se dresse face à lui ce coup-ci sera à n’en pas douter d’un tout autre enduit.

Champions Cup. COMPO. Toulouse avec une charnière Dupont - Ntamack face au Munster !Champions Cup. COMPO. Toulouse avec une charnière Dupont - Ntamack face au Munster !

Certes les Chiefs ne sont pas tout à fait aussi dominants que la saison passée, mais s’il y en a bien un qui continue sur sa lancée et plus encore, c’est bien Sam Simmonds. Pour vous faire une mise à jour sur ses statistiques hallucinantes - que l’on vous a compté 10 fois, 20 fois, 100 fois -, le troisième ligne de 26 ans en est à 15 réalisations en 15 matchs cette saison toutes compétitions confondues, tandis qu’il est en passe de battre le record d’essais inscrits sur un exercice de Premiership (17, Christian Wade). Histoire de prévenir encore un peu plus la meute du 69, Simmonds est même le meilleur marqueur au monde en club sur les 4 dernières saisons avec 55 essais en 62 titularisations au compteur. Ne cherchez pas parmi les habituels renommés chasseurs d’en-buts, ni Rieko Ioane, ni Teddy Thomas, ni Jonny May ou Chris Ashton ne font mieux. Tout ça, bien sûr, au-delà du fait que le grand frère de Joe soit également le char d’assaut des Chiefs dans le jeu, l’un de leurs guides sur ballon porté ainsi que leur meilleur franchisseur… « Ça fait beaucoup là, non ? », comme dirait un célèbre Youtubeur de la région Rhône-Alpes

Ça fait beaucoup, oui, d’autant qu’à vrai dire, l’on aurait été particulièrement curieux d’observer la confrontation directe entre le meilleur joueur d’Angleterre et Jordan Taufua. Problème et comme confirmé par son club il y a quelques jours, le numéro 8 néo-zélandais s’est donné une déchirure d’un pectoral et en a d’ores et déjà terminé avec sa saison. Un coup dur pour les Noirs et Rouges, d’autant que l’ancien des Crusaders était lui-même le joker médical de Matthieu Bastareaud, absent également pour de longs mois. Là, pour coller à un profil de troisième ligne très mobile qu'a choisi d’aligner Pierre Mignoni dans le Devon, c'est donc Patrick Sobela qui tiendra la corde derrière la mêlée lyonnaise, malgré la disponibilité du vétéran Alex Tulou (34 ans). De même que Josua Tuisova, inarrêtable la semaine passée face à ses anciens partenaires, est forfait après une élongation au mollet contractée à l'entraînement. Seule bonne nouvelle pour les pensionnaires de Gerland : ils retrouveront ce week-end leurs internationaux Cretin et Couilloud, tandis que leur régulateur Charlie Ngatai sera titulaire pour la première fois depuis près de deux mois. 

VIDEO. La démonstration de Josua Tuisova (LOU) face à ses anciens coéquipiers du RCTVIDEO. La démonstration de Josua Tuisova (LOU) face à ses anciens coéquipiers du RCT

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • O'Livey
    8495 points
  • il y a 7 mois

Faut voir que c'est un joueur au profil extrêmement spécifique, qui peut aussi expliquer sa non sélection avec le XV de la rose. Ballon en main en jeu ouvert, il a des attitudes de centres, qui donne de jolis essais comme dans la vidéo. Mais l'immense majorité de ses essais, ce sont ceux qu'on a vu lors de la champions cup: des pick and go. La raison pour laquelle il en marque tellement (et le place donc en tête de toutes les stats d'essai marqués, y compris comparé à des ailiers), ça vient du style de jeu d'Exeter. Une fois rentré dans les 22 adverses, ça grappille le terrain cm par cm à grand coup de pick and go et autres phases à une passe. Ils ont gagné deux titres l'année dernière pour prouver que c'est efficace. Mais qu'est ce que c'est moche. On dirait le Munster d'il y a 10 ans (sauf qu'ils cherche,t l'essai et pas la pénalité). A jouer au pick and go, forcément celui qui se retrouve à marquer le plus d'essais c'est celui qui touche le plus de ballon, donc le 8. S’enthousiasmer sur un 8 qui marque autant d'essais comme ça, c'est comme s'enthousiasmer sur un talonneur qui domine la stat d'essais marqués, en marquant 95% de ses essais sur maul dans une équipe pour qui cette phase représente la principale (pour pas dire la seule) arme offensive. La ligne de trois quart d'Exeter est magnifique, avec des joueurs comme Slade, Hogg, Nowell ou O'Flaherty. Mais ils s'en servent quasiment pas.

@O'Livey

je suis quand meme alle voir les stats de simmonds et sur la saison il est quand meme a 42 defenseurs battuts et 14 franchissements.
Ca reste un sacre joueurs.
et comparer exeter au munster est hyper reducteurs face a leur dynamisme.
Ils sont bien plus proche du leinster de joe schimdt

plus rapide que tom croft?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Quizz
News
News
News