Champions Cup. UBB/Racing 92. Buros et Beale, les facteurs X du quart de finale ?
L'Australien Beale et le Tricolore Buros auront un rôle à jouer en quart de finale.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dimanche, le Racing 92 défie l'UBB en quart de finale de la Champions Cup. Une première pour les Bordelais face des Franciliens expérimentés mais privés de cadres.
Union Bordeaux-Bègles
Beaucoup d'incertitudes entourent ce match entre l'UBB et le Racing 92. Et pour cause, ces deux formations s'affrontent pour la première fois en Coupe d'Europe. Cependant, il faut rappeler que Bordeaux-Bègles a perdu 5 de ses 6 matchs disputés contre une autre équipe de Top 14 en Champions Cup (1 victoire). Et notamment, les 3 joués à domicile.
À l'inverse, le Racing 92 a remporté 7 de ses 10  derniers déplacements en Champions  Cup (1 nul, 2 défaites), et reste sur sa plus large victoire dans cette compétition après avoir passé 56 points à Édimbourg au tour précédent.
Racing 92 
Cette saison en Coupe d'Europe, le Racing 92 a marqué plus de points (131) et d’essais (18) que toute autre équipe. Avec 43,7 points inscrits en moyenne, la formation francilienne est la meilleure attaque. Elle est aussi deuxième au nombre d'essais marqués en moyenne (6), de mètres parcourus (508) et troisième au niveau de offloads (11,3).

Cependant, c'est un Racing "blessé" qui se présente puisqu'il sera privé de Russell, Thomas, Chavancy ou encore Vakatawa sans oublier Le Roux, son meilleur plaqueur (33) et preneur de balles en touche (13).
Des absences préjudiciables puisque Thomas est un des meilleurs marqueurs d'essais de son équipe (3) et le deuxième joueur au nombre de mètres parcourus (204) derrière Beale (285). L'Australien aura un grand rôle à jouer offensivement puisqu'il est de tous les joueurs de chaque équipe celui qui porte le plus le cuir (35 ballons joués) et réalise le plus de franchissements (11). Il devra compenser les absences de Chavancy et Vakatawa qui étaient des fers de lance de l'attaque du Racing 92 avec 46 ballons joués à la main.
Course
10
Côté bordelais, le facteur X en attaque se nomme jusqu'à présent Romain Buros. Il a réalisé plus de passes après contact (6) que tout autre joueur en Champions Cup cette saison. Seul Jalibert a fait aussi bien. Il est cependant le premier Bordelais au nombre de ballons joués (25), de mètres parcourus (204) et de défenseurs battus (10, à égalité avec Cordero). Ne lui manque finalement que des essais à son compteur là où le finisseur argentin en totalise déjà 4.

Champions Cup. Impressionnant face à Bristol, Romain Buros la valeur sûre de l'UBBChampions Cup. Impressionnant face à Bristol, Romain Buros la valeur sûre de l'UBB

Il y a un domaine où l'UBB domine la concurrence : le jeu au pied. Avec 31 coups de pied en moyenne, elle devance facilement le Racing 92 (26). Jalibert est généralement celui qui s'y colle aussi bien dans le jeu courant que face aux perches. Il est actuellement le meilleur marqueur de son équipe (39 points). S'il ne possède pas le meilleur pourcentage (80%), il fait mieux que la concurrence puisque Machenaud ne dépasse pas les 70 %. Ce qui pourrait être préjudiciable pour le Racing 92.
Drop-2
Sifflet
C'est d'autant plus vrai que l'UBB est une formation particulièrement indisciplinée cette saison en Champions Cup. Elle totalise en moyenne 15,7 pénalités concédées par match là où son adversaire du jour est sous la barre des 10.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Buros est incroyable, va t on bientôt le voir en EDF???

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News