Champions Cup - Les 5 duels à suivre dans cette finale palpitante entre le Leinster et les Saracens !
Talon, charnière, ouverture et arrière seront les clés du match !
Cette année, la finale de Champions Cup opposera les Irlandais du Leinster aux Anglais des Saracens. Ça n'était jamais arrivé dans les 23 finales européennes.

C'est un duel au sommet de la planète rugby qui se déroulera ce samedi au Saint James park de Newcastle : les Anglais des Saracens iront défier les Irlandais du Leinster qui n'ont jamais perdu de tournoi européen en 5 tentatives (2009, 2011, 2012 et 2018, ainsi que la Challenge Cup en 2013). Les Sarries ont remporté deux années consécutives le grall en 2016 et 2017. Mais c'est bien la première fois que ces deux équipes se rencontrent en finale. Il n'y a que les montagnes qui ne se croisent pas vous dîtes ?

Champions Cup : les compositions pour Saracens - Leinster dévoilées, et il y a du lourd !Champions Cup : les compositions pour Saracens - Leinster dévoilées, et il y a du lourd !

Jonathan Sexton VS Owen Farrell

C'est LE duel de ce match. Les deux maîtres à jouer irlandais et anglais s'affrontent une nouvelle fois après le tournoi des 6 Nations 2019 où les Anglais l'ont remporté 32 à 20 avec un duel équilibré au pied. L'importance des deux numéros 10 dans le système de jeu est l'un des atouts et la faiblesse des deux équipes. Sexton est une des plaques tournantes du Leinster et ses choix sont importants dans une équipe qui porte très souvent le ballon. En face, Owen Farrell est monsieur précision, que ce soit au pied dans le jeu courant ou à la main, capable de délivrer une passe laser qui lancera un de ses joueurs dans l'intervalle. Il sait également, avec son numéro 9, parfaitement mettre sous pression l'arrière-garde adverse, le tout associé à ses capacités défensives souvent à la limite du règlement.

63
Jonathan Sexton est le meilleur réalisateur des finales avec 63 points. Cette année, il fait face au meilleur réalisateur de l'édition 2019 avec 79 points en Champions Cup pour Owen Farrell
84%
Owen Farrell a un taux de réussite de 84% en 38 tentatives cette année, contre 92% pour Jonathan Sexton qui n'a frappé que 24 fois face aux perches. Les points au pied sont importants en finale, chaque équipe devra faire attention à ne pas être trop pénalisé face à ces deux artilleurs.

James Lowe VS Liam Williams

Le duel de finisseur... Et James Lowe l'a bien prouvé en demi-finale face au Stade Toulousain

En seulement 5 matchs, James Lowe a parcouru 443 mètres ce qui fait de lui le 5e joueur qui avance le plus. L'ailier des Sarries, Liam Williams a lui parcouru 412 mètres en autant de matches, mais a effectué 8 offloads qui prouvent que même à l'aile le ballon peut vivre côté Saracens.
443
Avantage encore à Lowe avec 18 défenseurs battus contre 13 pour Liam Williams. On se rappelle de la facilité qu'a Lowe à finir les coups sur son aile, bien aidé par sa puissance et son raffut droit.
18

Rob Kearney VS Alex Goode

Duel de trentenaires entre les deux arrières de cette finale. Leur assurance sous les ballons haut est une des clés de réussite de chaque équipe, mais léger avantage à Rob Kearney qui semble beaucoup mieux dégager son camp pour inverser la pression. Nul doute qu'il sera donc testé sous les ballons haut de pression.

3
Les deux joueurs n'ont pas le même temps de jeu dans les jambes. L'arrière des Saracens a joué presque 3 fois plus que son concurrent direct... Rob Kearney n'a joué que 4 matchs pour 221 minutes contre 8 matchs et 640 minutes pour l'Anglais Goode.  

Luke McGrath VS Ben Spencer

Le demi de mêlée du Leinster est à 7 matchs pour 7 titularisations avec Jonathan Sexton alors qu'il n'est que la doublure de Connor Murray sur la scène internationale, après seulement 3 saisons professionnelles. De l'autre côté du ruck, il fera face à Ben Spencer, 8 matchs et 2 essais.

Les deux charnières sont bien évidemment primordiales dans cette finale, mais les numéros 9 sont souvent oubliés. Asssociés à des avants de qualité de par et d'autres, les sorties de balles rapides permettront à leur ouvreur de créer des décalages, notamment face à une équipe du Leinster très hermétique sur plusieurs temps de jeu.


Sean Cronin VS Jamie George

Les deux talonneurs sont de véritable joueur d'expérience, malgré leur peu de rayonnement en équipe nationale. À 33 ans, Cronin est un titulaire indiscutable du Leinster avec 8 matchs et 8 titularisations en Champions Cup cette saison, même s'il vit dans l'ombre de Rory Best sur la scène internationale. À son actif, c'est 2 Champions Cup et 3 tournois des Six Nations dont un Grand Chelem ! Il sera en tête-à-tête avec Jamie George, le Sarries de 28 ans, qui a remporté 2 fois l'édition avec son club. On le connaît capable de prouesse technique, comme cette passe sautée pour l'essai en coin de Manu Tuilagi lors de l'édition 2019 des Six Nations face à l'Italie. Il est aussi dans l'ombre d'un autre grand talonneur depuis l'ère Eddie Jones : Dylan Hartley

95%
Jamie George est le lanceur de l'alignement qui a remporté le plus de lancée cette année avec 95% de réussite, soit 100 de leurs 105 lancers !
Sean Cronin a avancé de 223 mètres durant ses 8 matchs de Champions Cup, soit 100 de plus que son concurrent. Il a également cassé 5 lignes de défense.
223
6
Le talonneur irlandais est le co-meilleur marqueur d'essai de l'édition 2019 de Champions Cup avec 6 réalisations. C'est autant que Jacob Stockdale, qui est lui ailier... Jamie George n'est qu'à deux essais cette année.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Franchement, à tous les postes on retrouve des duels décisifs !

  • Val 38
    26224 points
  • il y a 6 mois

Pour les avoir vu jouer chez nous, petite préférence pour les Saracens

Pour ce match mon soutien inconditionnel ira à l'arbitre.

@Team Viscères

Tu sais qui ce sera ?

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Transferts