Biarritz Olympique : des contrats bloqués par la DNACG
Trois joueurs bloqués du côté du BOPB.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La DNACG bloque quatre contrats de joueurs du Biarritz Olympique et cinq du côté de l'USAP. D'autres clubs sont dans la ligne de mire.
Le Biarritz Olympique et l'USAP, en difficulté financière, ont été sanctionnés par la LNR. Quatre contrats auraient été bloqués côté BO, cinq contrats espoirs côté USAP. La LNR précise : « La limitation de masse salariale des deux clubs pourra être relevée, et l'homologation des contrats des joueurs prononcée, en fonction de la production par les clubs des éléments complémentaires sollicités par la DNACG. »

Le manager général de Biarritz, Laurent Rodriguez, a confirmé à Sud-Ouest trois noms parmi les joueurs concernés par la sanction de la LNR : Paul Pérez, Joe Pietersen et Ueleni Fono. « Pour Fono, on travaille afin qu'il puisse être aligné lors de la première journée du championnat. » Via le site officiel du club, Serge Blanco a aussi tenu à réagir : « Un certain nombre de documents demandés par la LNR n'ont pas pu être délivrés dans les temps par le club. En conséquence des licences de joueurs sont bloquées à ce jour. Cette situation sera régularisée dans les prochains jours permettant à l'ensemble des joueurs du BOPB de pouvoir prétendre à être sur la feuille de match. »

Selon L'Equipe, le Stade Français, le Stade Toulousain et le SU Agen seraient également dans le viseur de la DNACG.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100387 points
  • il y a 7 ans

bien sur, sauf qu'avant c'était de 2000 à 10000 ... francs et maintenant de 10 000 à 40 000 ... euros, si le multiplicateur reste le même, l'écart lui continu à se creuser.

  • Tomrct
    695 points
  • il y a 7 ans

Le problème c'est que tu associes Toulon et Mécène. Boudgellal est un investisseur, il a mis de l'argent pour créer une économie, il n'invéstit plus aucun sous et le jour ou il revend ses parts il va faire une grosse plus-value. Il est actionnaire majoritaire car détient 51% des parts de la SASP. Parts qu'il a acheté quand le club était en difficulté en pro D2.

Ce n'est pas le cas du BO avec Kampf ou du CO avec Fabre où la c'est de vrai mécène qui créait quelques choses de très artificielles au final. Aprés d'un coté si ces mecs sont des passionnés et veulent mettre leur argent dans le club qu'ils aiment, ils font ce qu'ils veulent par contre à Toulon ce n'est pas le cas puisque l'argent a était investit pour créer une économie.

Toulouse à des problème parce que les recettes de billetteries ne suivent pas cette année. Ce qui confirme ce que je dis, La richesse d'un club c'est ses supporters. Le stade a tellement était en haut de l'affiche que le public est devenu très éxigeant et les "mauvais" résultats de l'an passé (en tout cas pour le standing du stade) en créait moins d'engouement.

Niveau popularité oui Toulon est certainement en haut du panier du rugby français. Déja de par sa base de supporter à Toulon et dans le var. On remplissait Mayol alors qu'on était en Pro D2. En 2005, qu'on en est remonté en Top 14 on a finit dernier avec une seule victoire on s'est pris branlé sur branlé, pourtant on a jouait à guichet fermé quasiment toute la saison. Les mecs sur Toulon parlent rugby h24, les couleurs du club sont affichés partout... niveau passion à Toulon c'est le top.

Et puis de part notre situation géographique on est le club du sud-est et le RCT tire une grosse base de supporter dans le reste de la région PACA. On est également le club le plus médiatisé. Aprés on est aussil'un des plus déstéstés surtout dans le sud ouest mais ca c'est depuis toujours.On est le club du sud-est qui détonne face à ceux du sud-ouest, les "insulaires du rugby français" comme le dit Champ.

Pour le salaire de Wilko, oui il a des droits à l'image donc ils touchent un revenu autres que son salaire mais ca c'est dans tous les sports moi ca ne me choque pas.

Enfin pour l'article sur les échos, ca confirme ma vision dans le sens ou aujourd'hui le rugby français ne vas pas mal. La moitié des clubs qui sont dans le rouge le sont parcequ'il n'ont pas une base de supporter sufisamment grande et sucite pas assez d'engouement pour créer une économie saine et générer du profit. Ces clubs la vont petit à petit disparaitre du top 14 au profit de clubs ayant une base de supporter plus élevés ou du moins avec un potentiel de supporters plus élevé.

La seule chose à faire pour les autres c'est de luter avec leurs moyen, donc ne pas tricher on proposant des contrats qu'ils ne peuvent pas se payer. Ce qu'il faut c'est un fair play financiers qui empéche ces clubs de vivre au dessus de leurs moyens en proposant des salaires qu'ils ne peuvent payer qu'en se mettant dans le rouge (car encore une fois pas assez de supporter et d'engouement pour générer du bénéfice).

Aujourd'hui je ne me fais vraiment aucun soucis pour les Toulouse, ASM,RCT, Montpelier, Bayonne, Perpignan, Grenoble, Racing+ SF( eux peut de supporters mais ils sont à paris, 9 millions d'habitants donc le potentiel de supporters est énorme).
Pour des clubs comme le BO c'est tout

On est pas d'accord sur ces points mais en tout cas c'est sympa de pouvoir échanger tranquillement sur ces sujets entre passionné du rugby ca change de rugbyrama 😊

  • Harry
  • il y a 7 ans

Parce que ces différences entre le plus petit et le plus gros budget dateraient d'aujourd'hui ?Renseignez-vous ça fait bien 20 ans que c'est le cas !

  • ced
    100387 points
  • il y a 7 ans

je rejoins Eric, il ne parle pas de gros salaire mais de masse salariale, c'est bien différent.
2 clubs vivent de leurs revenus c'est (c'était puisque un mécène arrive) l'Usap et Toulouse.
j'étais avant hier avec un ancien entraineur d'équipe nationale et de top14 qui m'expliquait que l'ASM avait ouvert un centre de formation aux Fidji où ils accueillent pendant 6 mois des 1es lignes Georgiens par ex., ce qui permet de contourner les JIFF, c'est pareil pour les masses salariales, un bon comptable et le tour est joué.
aujourd'hui on doit multiplier par 4 la différence entre le budget le plus bas et le plus haut, la donne est faussé d'avance.

  • Eric
  • il y a 7 ans

Faut arrêter Caliméro Tom. je ne cite nulle part Boudjellal (puisque c'est comme ça que s'écrit le nom de ton président). Quant à ton argumentaire relis l'article, même Toulouse n'arrive plus à suivre. Ca fait 6 mois qu'ils sont dans le viseur de la DNACG.
Toulon populaire ? Médiatique surement mais populaire dans le Var probablement mais pas dans le milieu du rugby. Votre président fait plus de mal à ton club et au rugby français en général (combien de joueurs français dans le XV de départ des deux finales l'an passé ) ?

Quand aux centimes mis par Boudjellal, s'il est président d'une SASP c'est qu'il en est actionnaire normalement ... Et nulle trace des principaux partenaires du club sur le site donc difficile de te croire puisque seuls les Toulonnais disent cela ...

Quant aux r-gles, elles sont arrivées cette saison à venir et encore, on accepte déjà que le plafonnement soit dépassé cette année ... Règle contournée par le droit à l'image et différentes prestations annexes comme pour Wilkinson qui n'entrent pas dans cette masse salariale car non payée directement par le club (pratique existant dans tous les clubs d'ailleurs à plus ou moins grosse échelle).
Je vous invite à lire cet article sur la situation financière du rugby français ... (taper rouge rugby français dans goocle car le lien est considéré comme spam)

  • Tomrct
    695 points
  • il y a 7 ans

Ca fait mille fois qu'on le dit alors je te le répète en gros ERIC pour être sur que tu retiennes bien:
BOUDGELAL NE MET PLUS UN CENTIME DANS LE CLUB DEPUIS 2 ANS!

Toulon s'autofinance parce qu'il est l'un des clubs les plus populaires, qu'il a les tarifs d'abonnement les plus chère du top 14 mais l'un des plus grands nombres d'abonnés, un gros bassin de supporters, un énorme engouement, une politique marketing bien développé entre brasseries, boutiques et produits dérivés en tous genre.

Le club est capable de proposer des plus gros salaires parce qu'il en a les moyens, tout comme peut le faire Toulouse ou l'ASM.
Aprés pour le racing et montpelier je ne sais pas qu'elle est la situation donc je ne me pronancerais pas (si il y a des supporters du MHR ou du Racing pour nous dire ce qu'il en est exactement vous gênez pas 😊 )

C'est pas une question de marcher sur la tête, chacun lute avec ses armes dans un environnement équitable. Tu peux pas dire à des clubs bénéficiaires qu'ils doivent baisser leurs moyens et porposer des salaires moins gros parce que il y a deux trois clubs qui n'arrivent pas à te suivre.
Par contre, si un club a de gros moyen parcequ'il a un mécéne qui balance juste son propre argent et offre de gros contrat mais que dérière il y a peut de supporter, pas d'engouement et que le club en tire pas de bénéfices alors la oui c'est pas normal.

L'USAP a un gros potentiel inexploité par rapport à sa base de supporter et sa forte identité catalane qui en fait le club de toute cette région. L'arrivée du nouveau président devrait améliorer les choses s'il met en place un vrai projet sportif/ économique et vue les bons jeunes qu'ils ont à mon avis ils vont redevenir incontournable.

Pour Biaritz c'est beaucoup plus compliqué. Petite ville, peut de supporters et d'engouement donc peut de rentré d'argent, le tout soutenu jusqu'a présent grâce à l'argent de Serge Kampf. Et surtout à coté il y a le voisin Bayonnais qui lui en revanche peut s'appuyer sur un gros publique, un fort engouement et finalement être définitivement LE club du pays basque au détriment du BO.

  • Harry
  • il y a 7 ans

Pour ton info ,les masses salariales sont bien déjà doublement plafonnées: en valeur absolue maxi 10 M et maxi 55 % du budget du club

  • ERIC
  • il y a 7 ans

Et pendant ce temps-là Racing, Toulon, Montpellier et autres gros mécènes font de l'inflation dangereuse ...
Le rugby marche sur la tête ... complètement. Une masse salariale non liéé à un % du budget mais fixe est la seule solution pour une économie du rugby viable (comme en premiership)

Derniers articles

News
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos