Avec son calendrier ''Les Dieux du RC'', le RCRP soutient la fondation Movember
Le club de la Drôme est à l'origine d'une superbe initiative.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Depuis la fin du premier confinement, RC de Romanais Péageois s'est lancé dans un calendrier osé et reverse 1 euros par article vendu à Movember.

Cloîtré dans son deux-pièces, vautré sur son canapé devant BFM TV, le confinement laisse le temps de ruminer. Il peut aussi donner parfois de vraies idées comme on a pu le voir cette année grâce à l’inventivité des réseaux sociaux. Dans la Drôme, au coeur du RC Romanais Péageois, la lumière est venue en mai dernier lors des retrouvailles entre les joueurs au sortir du premier confinement. « Autour d’un apéro, on s’est dit "et pourquoi pas faire un calendrier dans la ville de Romans pour valoriser la terre qui accueille notre club, au-delà de l’argent que cela peut rapporter »", révèle Bertrand Cotte, le représentant de l’Association des joueurs. Sur le principe du célèbre calendrier des Dieux du stade, les seniors des Ciels et Blancs se sont donc prêtés au jeu pour poser dans le plus simple appareil et approvisionner la caisse des joueurs.

Mais en toile de fond, une cause bien plus noble était dans l’esprit des Romanais : venir en aide à l’antenne locale de Movember. Dans l’objectif de prévention et d’aide à la prise en charge des cancers très masculins auquel s’adonne la fondation, le deuxième club de Romans met donc la main à la pâte pour soutenir le projet. Au-delà de se laisser pousser la moustache, 1 euros par ‘calendrier du RC’ est reversé à l’association. Le rendu, présenté à 10 euros l’unité ou 11 euros en ligne sur la plateforme d’ « HelloAsso » a déjà été vendu à plus de 420 exemplaires à l’heure d’écrire ces lignes, et plus encore.

« L’idée était de poser de cette façon dans des endroits bien connus de notre ville afin de la mettre en valeur et de moderniser l’image du club, parfois un peu dans l’ombre du géant RCVR (Valence-Romans, actuellement en ProD2, N.D.L.R), poursuit Bertrand Cotte. La production et la vente sont bien encadrées par des jeunes de l’équipe qui maîtrisent l’utilisation des outils du web. On essaie de trouver des solutions comme les points de ventes pour vendre malgré la situation sanitaire actuelle. Le rendu est vraiment sympa et notre objectif serait d’en écouler 1000 exemplaires à terme. » Une superbe initiative de la part du club pensionnaire de Fédérale 3, qui a notamment attiré les caméras de ‘Rencontres à XV’ il a y deux semaines. Les valeurs du rugby qu’on aime.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News