AUDIO. Olivier Saïsset évoque les grandes années de l'AS Béziers au Stade de Sauclières
Olivier Saïsset avec l'AS Béziers au Stade de Sauclières en 76.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Il fut un temps où Béziers régnait sur le rugby français. Une époque qu'a connue le troisième ligne international Olivier Saïsset. Retour en arrière.
Il fut un temps où Béziers régnait sur le rugby français. Déjà vainqueur du championnat de France et du Challenge Yves du Manoir par le passé, l'ASB a été tout simplement irrésistible durant près de 15 ans à partir du début des années 70. Parmi les joueurs qui ont connu cette grande époque, on retrouve notamment Armand Vaquerin, Alain Estève, Jean-Louis Martin, Yvan Buonomo, Richard Astre (le Petit Mozart du rugby, digne successeur de Pierre Danos), Jack Cantoni, tous internationaux, ou encore Olivier Saïsset. Le troisième ligne a glané six titres avec son club de cœur, dont il prendra les rênes à plusieurs reprises à partir de 1979, sans oublier les deux victoires en Challenge en 73 et 78. Une année spéciale pour lui puisqu'il a notamment terminé meilleur marqueur du championnat avec 23 essais.

Pour Sud Radio dans le cadre du magazine « Légendes Ovales », « Olive » est revenu sur ces années passées à Béziers et notamment sur l'importance du Stade de Sauclières. Une enceinte mythique entre l'Orb et le Canal, inaugurée au début du 20e siècle, qui a vu un Jean Robic arriver ensanglanté et abandonner le Tour de France 1953, mais surtout évoluer de grands noms du rugby hexagonal dans une ambiance toute particulière avec son fameux tunnel, ses vestiaires sans fenêtres. Souvenirs.


Merci à Alexandre Mognol
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    57581 points
  • il y a 6 ans

@ bébert

Désolé pour l'Erreur (avec un grand E) pour avoir zappé le Grand Chelem 68
Impardonnable....
J'espère W.Spanghero et P.Villepreux (entre autres) n'en voudront pas trop à un passionné qui n'a plus toute sa mémoire...

Sinon, je fais référence à l'année 74, ou j'ai vu mon 1er match de championnat à St Girons (09).
Et j'étais pas bien grand
Contre qui ? je sais plus.
Et même Wikipédia ne me permet pas de me souvenir des adversaires ariègeois...
Etait ce Cahors ? St Jean de Luz ? Gaillac ? (les fameux patelins, au demeurant très agréable !!!)
ou bien Toulon ? Béziers ?
(Merci Wikipédia....)
Et pour terminer, cette année là, sur les 80 clubs, seuls le Racing et Dijon sont les clubs issus de ce que j'appelle le Nord: ligne horizontale passant au dessus d'une ligne de Bourg en Bresse / La Rochelle, (2 villes participant elles aussi au championnat pour le Brennus cette même année).
Merci Wiki (bis)
Donc, au niveau de l'impact national, pas bcp de modification en ... 40 ans...
Si ce n'est exit les patelins (au demeurant très agréables !!!)

Bon le vieux a fini de radoter
Etait-ce Cahors ?

Les seigneurs étaient partout, des affrontement épiques, pas toujours dans la règle mais un respect immense entre eux.
Je me souviens petit aller au Parc avec mon père et mon grand-père. J'étais pour Béziers mon père pour le Stade ou Bagnère.
Une grande équipe !

  • Tryphon
    33621 points
  • il y a 6 ans

Il me semble aussi que l'ASB avait joué un ou deux matchs contre des équipes britanniques et était devenu "champion d'Europe", le trophée trônait dans une boutique de Béziers.
Bref une grosse équipe qui alimentait fortement le XV de France.

@ Jack : le premier grand cheleme de l'histoire de l'équipe de France remonte à 1968 et non 1977.
Sinon, à cette glorieuse époque, il me semble me souvenir qu'une année, Arras avait accédé à la Division 1 à 80 clubs.
Enfin, à l'époque, le club parisien était plutôt le PUC que le RCF

  • Jak3192
    57581 points
  • il y a 6 ans

Magnifique reportage.
Ah la belle époque du rugby cassoulet, 80 clubs (répartis en 10 poules de 8 !!!!) de 1ere division luttent pour le Brennus.
Dans ces 80 clubs, des patelins. des vrais: St Girons, St Claude, Graulhet....
Seul club au dessus de la Loire des championnats de cette époque: le RCF
Tout le reste ou à quelque chose près, en dessous de la loire, ou alors peut être à attenant à la rive nord de la loire...
Les résultats des 40 matches du dimanche à la télé ? Une succession de panneaux avec souvent des scores ubuesques: Béziers: 80 - Trifouillilesoies: 6
a une époque ou l'essai valait 3 pts...
A la la.... j'te jure
En fait tout cela n'a pas bcp changé: le rugby est toujours plutot implanté au sud, les scores atteignent parfois des écarts anormaux, et l'équipe de France n'etait pas forcement au mieux (1er grd chelem: 1977)
Nostalgie

  • lau1
    12456 points
  • il y a 6 ans

Allez Béziers!!!!!!!!!!

  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

aqui aqui es bésiers!

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos