À Marseille, Toulouse ou Nantes, retour sur les 10 dernières délocalisations du XV de France
Les Bleus ont déjà foulé la pelouse du stade Vélodrome.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En 2023, le XV de France jouera à Marseille ou encore Lyon. Deux villes qui ont déjà accueilli les Bleus à l'instar de Lille, Nantes et Bordeaux.

France vs Ecosse à l'Allianz Riviera, Nice, 2019

C'est le match délocalisé le plus récent joué par les Bleus si on exclut la réception des Fidji à Vannes qui n'a pu avoir lieu. Nous sommes en 2019 et les Bleus sont en pleine préparation pour la Coupe du monde au Japon. Après des semaines passées à faire du physique et à répéter leurs gammes, les Tricolores reçoivent les Écossais du côté de l'Allianz Riviera de Nice. Un match qui commence de la meilleure des manières pour les hommes de Jacques Brunel avec l'essai de Raka dès la 2e minute si bien qu'à la pause, ils comptent 17 points d'avance (20-3) après deux nouveaux essais par Médard et Alldritt. Le Toulousain doublera la mise à la 54e avant une cinquième réalisation par Dupont à l'heure de jeu. Ce jour-là, les joueurs du Chardon n'avaient jamais trouvé la faille mais ils y reviendront le 24 septembre 2023 avec l'intention de faire beaucoup mieux.

France vs Argentine au Stade Pierre Maurroy, Lille, 2018

L'Argentine est une des nations que la France aime affronter ailleurs qu'à Saint-Denis sur les dix dernières années. Pourtant, ce 17 novembre 2018 à Lille, ce sont les Pumas qui avait frappé les premiers par Moyano, désormais joueur de Toulon. Les Bleus avaient dû attendre la 25e pour répondre par Teddy Thomas. L'ailier du Racing 92 s'était fendu d'un doublé dans cette partie pour permettre au XV de France de se défaire des Sud-Américains. Aux citrons, les Bleus ne comptaient qu'un point d'avance (11-10) et il avait fallu attendre la 71e pour voir Guirado inscrire un troisième essai synonyme de victoire.

France vs Nouvelle-Zélande au Groupama Stadium, Lyon, 2017

En 2023, le Groupama Stadium accueillera cinq matchs de poules de la Coupe du monde dont une rencontre des Bleus et deux des All Blacks. Les Néo-Zélandais ont déjà foulé cette pelouse. C'était en 2017 lors d'un match non-officiel qui a cependant marqué les supporters. Non seulement certains voyaient le haka pour la première fois de leur vie, mais ils ont bien failli voir le XV de France s'imposer face aux doubles champions du monde. Ce jour-là, le Rochelais Gabriel Lacroix avait brillé avec un doublé (15e, 28e) avant une chevauchée magique du Parisien Sekou Macalou pour le troisième essai signé Henri Chavancy. Les 58 607 fans avaient poussé derrière cette équipe tricolore considérée comme B. Vaillante, elle avait finalement échoué à cinq petits points des All Blacks, 23 à 28.

France vs Samoa au Stadium, Toulouse, 2016

C'est un des matchs les plus prolifiques des Bleus depuis dix ans. Ces derniers n'ont pas souvent foulé la pelouse du Stadium. Pourtant, elle leur réussit bien comme en témoignent les sept essais inscrits face aux joueurs du Pacifique ce 12 novembre 2016. Un homme avait particulièrement brillé à l'époque : Virimi Vakatawa. Passé du 7 au XV quelques mois plus tôt, le Fidjien d'origine avait planté trois essais dans ce match (12e, 65e, 78e) pour un score sans appel de 52 à 8. Par la suite, il s'est imposé au centre sous les couleurs du Racing 92 pour devenir l'un des meilleurs joueurs à son poste. Un joueur sur lequel le XV de France comptera en 2023.

France vs Fidji au Vélodrome, Marseille, 2014

La célèbre enceinte marseillaise sera le théâtre de six matchs du Mondial tricolore dans deux ans dont quatre matchs de poules et surtout deux quarts de finale. Le spectacle sera à n'en pas douter au rendez-vous puisque l'Australie, le Pays de Galles ou encore le Japon et les Fidji pourraient être de la partie. Des Îliens qui beaucoup progressé depuis leur passage sur la Canebière en 2014. Votu et Nagusa avaient inscrit deux essais mais en face, les Français avaient franchi la ligne de craie à cinq reprises. Avec notamment un Teddy Thomas en feu, auteur de deux essais coup sur coup à la 54e et 56e pour un triplé. Papé et Fofana avaient terminé le travail. Depuis, les Fidji ont pris leur revanche et progressent à chaque édition de la Coupe du monde.

France vs Tonga au Stade Océane, Le Havre, 2013

2013 n'a pas été une année magique pour les Bleus. S'ils ont donné du fil à retordre aux All Blacks, champions du monde, et aux Boks à l'automne, ils ont terminé à la 6e place du Tournoi avec une seule victoire au compteur. Opposés aux Tonga, ils n'ont pas vraiment le droit à l'erreur. Le Stade Océane a été choisi pour ce match. Après un revers de sept points face à la Nouvelle-Zélande une semaine plus tôt, les Tricolores veulent retrouver le chemin de la victoire. Guitoune donne le ton dès la 6e mais le deuxième essai se fait attendre. Chouly trouve finalement la faille dans les arrêts de jeu du premier acte. Mais le score est déjà largement acquis (21 à 6) et il ne fera que gonfler en seconde période grâce Dulin puis Kayser. Sans un essai de Helu à la 80e, la différence de points aurait été bien plus importante (38 à 18)

France vs Argentine au Grand Stade, Lille, 2012

L'Argentine à Lille, un classique pour les Bleus. En 2012, le stade Pierre-Mauroy s'appelait encore le Grand Stade. Cela faisait un peu plus d'un que les Tricolores avaient atteint la finale de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande face aux redoutés All Blacks. Héros malgré lui de la demie face aux Gallois, Vincent Clerc avait marqué deux essais face aux Pumas, Nyanga en ajoutant un troisième dans le premier acte. Mais l'homme du match avait été Frédéric Michalak. Il n'était pas de la finale perdue d'un point contre Carter et cie. A Lille, l'ouvreur avait pesé sur le score final grâce en inscrivant 21 points au pied dont cinq pénalités.

France vs Irlande au Stade Chaban-Delmas, Bordeaux, 2011

Bordeaux sera le théâtre de cinq matchs de la Coupe du monde 2023. Le Pays de Galles et l'Irlande sont notamment au programme. Les Irlandais connaissent d'ailleurs la ville pour y avoir posé les pieds en 2011. C'était lors d'un match de préparation au Mondial néo-zélandais. Une répétition de choix pour les Bleus de Marc Lièvremont qui accéderont quelques semaines plus tard à la finale. Sur la pelouse du stade Chaban-Delmas, devant 32653 supporters, ils n'avaient pourtant pas eu la vie facile, comme souvent face aux joueurs de la verte Érin. O'Gara et Yachvili avaient proposé un beau duel de buteurs avec quatre pénalités chacun. Finalement, c'est la réalisation transformée de Vincent Clerc à la 17e qui fera la différence au tableau d'affichage (19-12).

France vs Argentine au Stade de la Mosson, Montpellier, 2010

2010, c'est l'année de la dernière victoire tricolore du XV de France dans le Tournoi des 6 Nations. Une belle année marquée par un Grand Chelem. Ce qui laissait présageait d'une Coupe du monde réussie en 2011. Une fois n'est pas coutume, c'est du côté de Montpellier et du stade de la Mosson où évolue le club local de football que les Bleus accueillent les Pumas. Pas de doublé de Teddy Thomas à l'époque, mais quatre pénalités de Morgan Parra à se mettre sous la dent. Sans oublier un drop de Damien Traille à la 49e pour répondre aux trois coups de pied de Contepomi. 

France vs Fidji au Stade de la Beaujoire, Nantes, 2010

Les Bleus n'ont pas souvent foulé la pelouse du Stade de la Beaujoire. Mais en 2023, l'enceinte nantaise verra de très belles rencontres dont Argentine vs Japon qui donne déjà l'eau à la bouche. Deux équipes réputées pour leurs belles envolées au large. En 2010, pour ce premier match de la tournée d'automne, les Tricolores de Thion, Shuster ou encore Marty reçoivent les Fidji. Le centre marquera le premier essai à la 33e tandis que Médard, alors aligné à l'aile trouvera la faille dix minutes plus tard. Les Fidji ne sont pas encore l'équipe qui a battu les Bleus en 2019 et seul Baï fait grimper le score face aux poteaux pour les Îliens. Mais Yachvili est aussi en forme et passe cinq coups de pied de son côté avant un essai de pénalité en fin de partie. Score final, 34 à 12.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Avec une jauge spectateurs à zéro, qu'est-ce qui empêcherait de "délocaliser" à Laragnasse ?

L'italie a marseille en 2018, le japon a la defense arena en 2017

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News