''A little good, a little bad'' : l'interview bientôt mythique de Matthis Lebel après la victoire des Bleuets [VIDEO]
France U20 : Matthis Lebel après le match.
Matthis Lebel a dû avoir l'impression de repasser l'oral d'anglais du BAC après le match, subissant au passage le stress des exam' !

Le Bac approche à grands pas. Et parmi les épreuves à venir, les oraux sont souvent les plus grandes sources d'inquiétudes. Quelle que soit la matière... mais souvent encore plus lorsqu'il s'agit d'une langue étrangère, comme l'anglais. Tout le monde n'est pas bilingue, et passer ses nuits devant Netflix ou OCS avec les versions VOSTFR de sa série préférée ne permet pas toujours d'être fluent à l'oral.

On ne sait pas si Matthis Lebel passe son temps libre à se mater l'intégrale de Peaky Blinders ou le nouveau phénomène Chernobyl, mais l'ailier du Stade Toulousain a en tout cas été rattrapé par le stress de devoir improviser et parler anglais.

Coupe du Monde U20 : Les 5 points à retenir de la victoire des Bleuets face aux Fidji (36-20)Coupe du Monde U20 : Les 5 points à retenir de la victoire des Bleuets face aux Fidji (36-20)Capitaine des Bleuets pour leur entrée en matière au championnat du monde face aux Fidji, Lebel a logiquement été interrogé à la fin de la rencontre, au micro de World Rugby. S'il ne s'est pas démonté, on sent que Lebel est quand même plus à l'aise ballon en main, et que ses réponses sont "a little good" et "a little bad".

Son ancien coéquipier chez les U20, Clément Laporte (Agen), est d'ailleurs venu à son secours en commentant la vidéo, : "magnifique Mathis, compliqué quand ça parle vite."

Au final, Lebel s'en est tout de même mieux sorti que Louis Picamoles lors de son passage à Northampton. Souvenez-vous !

VIDÉO. INSOLITE. La mythique interview de Louis Picamoles en anglaisVIDÉO. INSOLITE. La mythique interview de Louis Picamoles en anglais

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Des petits cours d’anglais en EDF et en club ne serait pas de trop

le journaleux fait comme si la terre entiere parlait l anglais couremment.Alors soit il est con soit il le fait expres

  • gjc
    4152 points
  • il y a 5 mois

Personnellement ça ne me fait pas rire. Lebel est capitaine de l'EdF et une de ses tâches principales est de communiquer avec l'arbitre en anglais.
Mais c'est sans doute trop demander à la FFR que de payer des cours d'anglais intensifs aux capitaines des équipes de France...

  • Kad Deb
    26146 points
  • il y a 5 mois
@gjc

Restons cool ! Le journaliste parle à toute vitesse alors qu'il voit bien qu'il a affaire à un joueur qui ne "speaks" pas "fluently" et qui récupère tout juste de son match.
Les arbitres utilisent des gestes codifiés officiellement et font l'effort de se faire comprendre et de comprendre les joueurs. Que Matthis et ses coéquipiers continuent surtout à travailler leur rugby, le reste est très secondaire...

  • gjc
    4152 points
  • il y a 5 mois
@Kad Deb

Le très haut niveau n'est pas cool...
Des mecs comme AW Jones, Read, Sexton non seulement comprennent les interprétations et les avertissements de l'arbitre, mais ils arrivent même à l'influencer.
A l'exception notable de Barnes je ne vois pas d'arbitres anglophones (Owens, Doyle, Clancy, Gardner, Peyper, etc) parlant lentement à nos joueurs. J'ai même le sentiment qu'ils se rendent pas compte de nos difficultés.
Pour être clair je n'en veux pas à Lebel, ni même à Guirado, mais plutôt à la FFR qui n'est pas encore sortie de l'amateurisme. Si Jamie Roberts a trouvé le temps de faire médecine pendant sa carrière nos joueurs doivent pouvoir apprendre l'anglais.

@Kad Deb

oui mais non.
Et surtout, n'oublions pas que dans le monde du rugby, les anglo-saxons pullulent.
Pour lutter -et pas que physiquement ou strategiquement- et eventuellement regner, il faudra s'en donner les moyens.
Know your enemy (comme disait RATM)

  • to7
    12440 points
  • il y a 5 mois
@LaGuiguille

oh putain la référence à ratm après dans la chanson il dit "yes i know my ennemies they're the teachers" apparement c'est pas faux pour les profs d'anglais de nos rugbymen

sinon que le gars galère dans une langue étrangère avec 80 minutes dans les pattes sans avoir eu le temps de pisser, ça ne me choque pas tant que ça
ce que je trouve idiot c'est que plutôt que d'envoyer le captain se ridiculiser comme ça, on devrait envoyer faire l'itw ar un mec fluent ou avec un interprète, il n'y a plus brennan mais il doit bien y avoir un anglophone dans le groupe quand même.

Je trouve qu’il s’en est bien sorti...

Il est vrai que l'accent sur certains mots est compliqué à comprendre pour un français lambda après le sens de la question moins. Je suis pas sûr qu'avec un match dans les pattes nous soyons assez lucide et concentré pour comprendre et répondre avec l'accent surtout à cet âge là !

Les félicitions à la fin avec la réponse "concerning the défensse ?" et la tête à la toute fin, toutes les difficultés des français avec l'anglais résumé en un visage.

Tout ouine ze iesse nide ze no tout ouine eugaiste ze no

"l 'interview bientôt mythique de Matthis Lebel"
L'épidémie de surenchère journalistique continue !
Mythique, et bientôt cultissime ? L'interview du siècle, que dis-je de l'ère quaternaire.
Faites simple, le ministère devient un silo à mélioratifs, superlatifs, enflure, boursouflure et branchitude. WTF ?

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 5 mois

C'est con... Ça serait en France il irait ou sortir "We are in France, we speak French... Ok ?"

  • Ahma
    82341 points
  • il y a 5 mois
@Seyfr

Il aurait pu sortir un "estamos en Argentina, hablamos español" pour se faire bien voir des locaux.

@Ahma

Vamos a la playa, señor zorro.

  • Ahma
    82341 points
  • il y a 5 mois
@Team Viscères

Chez nous ça se dit Herr Fuchs (et en anglais Samantha Fox).

@Ahma

Et "Marchemos la mano en la mano " mais c'était déjà pris.

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 5 mois
@Ahma

Parle-t-il seulement espagnol ? Faudrait pas qu'il tombe sur un meilleur que lui qui pourrait lui reposer la question en espagnol derrière

  • Ahma
    82341 points
  • il y a 5 mois
@Seyfr

Moi non plus je ne parle pas espagnol, avec un peu de google et un peu de par cœur ça passe, peu de risque que l'interviouveur soit hispanophone.

  • spir
    17561 points
  • il y a 5 mois

L'interrogateur parle un anglich difficulte avé un sacré assan ! au hazar je dirais gallois.
(Je suis sensé parler un bon anglais --dixit les anglophones-- et là je comprends à peine mieux que le pôv Matthis Lebel.)

  • Ahma
    82341 points
  • il y a 5 mois
@spir

Bizarre, moi qui comprends mal l'anglais je n'ai pas de difficulté avec cet interviouveur, dont l'accent me paraît plutôt standard.

@Ahma

Perso je ne parle pas du tout l'anglais, mais j'ai parfaitement compris les questions.

  • Ahma
    82341 points
  • il y a 5 mois
@Team Viscères

Tu bois en semaine ?

@spir

De toute façon ce qui parle le mieux l'anglais, c'est nous les français tout le monde nous comprend.
Par contre un Gallois, un anglais de la campagne, un américain vas y accroche pour tout comprendre entre l'accent et la vitesse à laquelle ils peuvent s'exprimer, que tu le regarderas de travers car tu as rien compris

@Placeb35

Mais là, tu parles français ?

@lelinzhou

Wenn du willst in deustch?

  • Ahma
    82341 points
  • il y a 5 mois
@Placeb35

C'est bien que tu sois là, avant j'étais considéré comme le Teuton du site. Alors que je ne suis pas allemand, ni même germanophone.

Le Nabil Fekir du rugby <3

La photo d'illustration donne une bonne impression de sa compréhension de la question !

(promo sur les -ions chez C DISCOUNT !)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News