6 Nations. Sorti après un choc à la tête, Sexton a-t-il subi un protocole commotion ?
Sexton, après son choc reçu à la tête.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Ce dimanche, l'Irlande affrontait le Pays de Galles et leur ouvreur Sexton est sorti après un choc à la tête.

Ce dimanche, on assistait au 3e match de la première journée des 6 Nations 2021 avec l'affiche Irlande vs Pays de Galles. Les Irlandais ont manqué de peu l'exploit si Billy Burns n'avait pas loupé la pénaltouche pour éventuellement aller chercher un nul ou la victoire. Mais le fait du match qui nous intéresse malheureusement est la sortie de l'ouvreur phare des verts : Jonathan Sexton. 

A la 70e, Jonny reçoit un coup de genou d'un joueur gallois sur la tête et sort sur KO. Logiquement, son absence pour le prochain match face aux Bleus était déjà actée. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu, au grand désarroi de la santé du joueur. Les nouvelles sont certes rassurantes, puisque le joueur s'est exprimé après le match sur son état : "Ça va mieux maintenant, bien sûr j'ai reçu un gros choc à la tête mais je devrai être opérationnel pour les entraînements de cette semaine.On est concentrés sur la France maintenant, le point de bonus acquis à Cardiff peut compter si on fait un bon résultat à la maison ce week-end. On sait qu'on joue contre la meilleure équipe d'Europe actuellement, la plus en forme". Le joueur de 35 ans devrait donc être opérationnel face au XV de France ce dimanche à 16 heures. 

Mais comment est-ce possible ? Dans sa prise de parole d'après-match pour des journalistes irlandais, il déclare être "bien". Mais s'il a subi un protocole commotion, il se pourrait logiquement qu'il ne soit pas aligner face aux Français, après le nombre de commotions dans le passé pour le joueur : "Là, je vais bien… J’ai bien l’habitude maintenant, je vais suivre tout le protocole de retour au jeu. J’espère que ça ira pour s’entraîner la semaine prochaine". Sexton est connu pour avoir collectionné les commotions lors de sa carrière, et ce nouveau fait n'est pas en faveur du staff irlandais qui pourrait tout de même l'aligner face aux Bleus. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Hein ? Quelqu'un a parlé ?
Mdqdfjvoiusldiuriuaiulksdufu.
Merdre. Ca marche plus.
Ahhhhhhhhhhh.
Nan nan, a va bein. A pas problem. Heeeeeeeeuuuu. A va jouer.
Clang Clang Clang Clang...
øÇ“‘øÇ¡{Çø¡øëÇ¡ë“‘{Çø“‘¡øÇ{Çø¡øÇ.
Tout va bein.

  • mic4619
    1995 points
  • il y a 2 semaines

Et le pire c'est que le 10 est souvent visé par l'équipe adverse surtout si on sait que c'est le point faible de l'équipe .... Toute les équipes quelque sois le niveau le font....
Donc contre la France si il est démonté par en particulier les centres ou 3eme lignes Français ont dira que les Français sont des joueurs dangereux, des assassins etc.........il jouerai à l'aile, la position du staff Irlandais peut ce comprendre, mais 10 en plein centre du jeu même à 30m de la ligne de hors jeu.....
Ce prendre Fickou, Vincent (heureusement pour les Irlandais que Wakatawa n'est pas la car prendre ce dernier plein fer cela fait encore plus mal vu ces qualités explosivité...) ou un des 3 de la troisième ligne et qu'il tombe .....
Quelle conclusion font il en tirer ?????

@mic4619

"Quelle conclusion font il en tirer ?????"
Que tu as un problème avec l'orthographe ou avec ton smartphone...

Bon, les avis sont assez unanimes pour considérer que ça fait peur le nombre de chocs à la tête que peut subir J.Sexton ces dernières années.
Est-ce qu'on atteint des sommets de j'm'enfoutisme de quel vieux il fera ? Est-ce que le sort d'un match, d'une nation vaut le sacrifice d'un homme ? Ou à l'inverse, est-ce que les choses sont correctement gérées, maîtrisées tant par et pour l'homme que le staff ?
A vrai dire, on n'en sait rien mm si des signaux cliniques semblent clairement alarmants. Seuls les décideurs détiennent les clefs (enfin pas toutes...) pour décider, eux seuls auront éventuellement à porter leur part des responsabilité si les choses venaient à mal tourner. Ce n'est pas vraiment le pblm que le joueur et/ou que son "entourage" (c'est quoi ? c'est qui ? son entourage?) souhaite continuer à participer à la fête. On est sur un schéma somme-toute classique, vu à tous les niveaux de pratique. Le mec voit les étoiles ? Passé la question : "ça va ?" (s'il est capable de te répondre dans 99% des cas il te répondra oui !); si la question suivante est : "tu veux ou peux continuer ?", dans 90% des cas il te répondra oui. Bref, exiger d'un mec qui est dans le jus d'avoir la lucidité nécessaire pour prendre la bonne décision, c'est un peu comme si on exigeait d'une personne atteinte de cécité de décrire parfaitement un paysage de carte postale...
Encore une fois, c'est aux décideurs de décider avec les clefs ou les cartes qu'ils ont à leur disposition. Ont-ils toutes les cartes ? Et plus généralement le rugby se donne-t-il les moyens de retourner toutes les cartes ???
J'ai envie de répondre non aux deux questions...
Pour ce qui est de la 1ère, la passion tout autant que la pression (protéiforme...du résultat, médiatique, populaire etc...) brouillent qq peu le jeu. Somme-toute difficile non-seulement de se passer d'un joueur clef du système en tant que dépositaire du jeu mais pire encore de s'opposer à son souhait manifeste de continuer l'aventure (j'oserais presque : Quoi qu'il LUI en coûte !). Tant que le mec n'est pas clairement en dessous des attendus sportifs, que les choses ne se traduisent pas par des performances qui vont très au-delà du simple déclin sportif (visiblement un Sexton même déclinant, ça ne se remplace pas si facilement) et surtout tant que la décision ne s'impose pas de façon tout ce qu'il y a de plus naturelle (j'entends sportivement) et/ou imposée par une autre instance que la simple garde-rapprochée du Staff, l'équation n'est pas si simple à résoudre...
Je pense par conséquence qu'il est un peu facile voire simpliste de blâmer le staff. Le gars veut jouer, il a toute sa place dans le système, personne extérieur (ou mieux, "au-dessus") au système pour l'interdire formellement; comment appréhender le truc ??? Ce n'est pas qu'une simple affaire de bon sens...Ca traduit un peu une forme de déni du Rugby dans son ensemble...On en vient à la question n°2...
Autrement plus intéressant comme question !
Le Rugby se donne t-il les moyens de retourner toutes les cartes ?
Pas si sûr...
Les retours d'expérience du Professeur émérite Clermontois (sorry, j'ai mangé le nom) spécialisé en pathos neurologiques ont non-seulement été passées sous silence mais pire lui ont valu excommunication des instances dirigeantes médicales du Rugby. Mis à part qqs médias spécialisés (dont RN, merci) qui se sont fait écho de ses travaux, c'est qd-mm "silence assourdissant" au niveau des instances dirigeantes sur les risques encourus sur le long terme par le multi-commotionné au Rugby. Quelques aménagements de la règle (à la marge...par ex le carton Bleu.) mais la ligne directrice reste qd-mm de détourner le regard de ce qui fait un peu tâche non ? Ne sommes-nous pas tous un peu responsables en faisant semblant de ne pas voir, savoir ou deviner ???
Le sacro-saint principe de "Valeurs" (on parle de valeurs de combat, de solidarité, de courage, d'abnégation et tout le tintouin....) ne fait-il pas le lit d'une jeunesse aujourd'hui "triomphante" risquant bien de devenir demain vieillesse vacillante ???
C'est une question qui va bien au-delà du simple cas Sexton et garde rapprochée...

  • Yonolan
    89128 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

Bien sur qu'il a été excommunié car il ne prenait pas en compte la notion de spectacle style jeu du cirque et s'occupait uniquement de la santé des joueurs et s'inquiétait de voir de plus en plus de joueurs en consultation
Son livre : le Rugby qui tue, qui est à la portée de tous, est à lire sur ce sujet
Il a été questionné par le Midol sur le sujet :

Si Sexton jouait effectivement ce week-end, serait-ce alors une faillite du système, qui l'autoriserait à se mettre en danger ?

"Oui, s'en serait une. World rugby devrait avoir un comité d'experts en neuro-traumatologie. Des médecins indépendants et qui maîtrisent tous ces risques, les contrôlent parfaitement, suivent tous les protocoles, les IRM, les prises de sang et tous les marqueurs des commotions cérébrales. In fine, ils auraient le pouvoir d'interdire à un joueur de jouer un match. Aujourd'hui ce n'est pas le cas."

Bien sur cela sera refusé
Et pourtant personne aujourd'hui ne peut dire qu'il ne sait pas que ce genre de commotions à répétition hypothèque grandement voir définitivement la santé neurologique des joueurs
Et de ne pas mettre le curseur sur la protection des joueurs nous éloigne d'un sport qui à la base se veut formateur par ses valeurs, pour se rapprocher des jeux du cirque
Des gladiateurs modernes au final ?

@MARCFANXV

Professeur Jean Chazal, neurochir à Clermont.

@MARCFANXV

Je pense qu'il y a deux questions : l'une du choix du joueur pendant le match, la seconde du choix du joueur après le match.

Pendant le match, s'il est KO, il n'a bien entendu plus la capacité pour décider ou non de continuer et là il doit sortir sur avis médical.

Après le match et pour les matchs suivants, à titre personnel, j'estime que le joueur a repris ses esprits et qu'il est en capacité de s'entourer. Il doit donc pouvoir prendre la responsabilité de rejouer ou non.

  • Yonolan
    89128 points
  • il y a 2 semaines
@Les Courses En Travers

Question difficile
Mais il me semble que le joueur ne peut être le seul à décider de rejouer

On peut le voir sous l'angle rapport employeur/employé

Que penserions-nous d'un employeur qui laisserait un de ses salariés au travail alors que de toute évidence son état de santé lui fait courir des risques pour son futur ?
L'employeur devrait-il lui faire signer une décharge pour se prémunir de toutes les poursuites ultérieures ?
Et quelle est la responsabilité de l'employeur dans ce domaine ?Aucune ? il s'en lave les mains ?
Doit-on laisser un boxeur qui se relève chancelant continuer le combat juste parce qu'il le veut au mépris de sa santé ?

On peut le voir du coté éthique
Les institutions doivent elle laisser l'esprit compétiteur d'un joueur passer au dessus de l'intégrité de ce joueur ?
Que penser d'un sport qui ne met pas au dessus de tout la santé des joueurs ? Peut-il être encore considéré comme un sport formateur par son comportement ?

@Yonolan

On parle d'un sport de combat.

Avec ce genre de raisonnement on interdit le rugby et le MMA comme c'était le cas il y a peu.

Les joueurs sont majeurs, libres et responsables. Ils ont conscience de ce qu'ils vont faire et des risques qu'ils prennent. Qui sommes-nous pour décider à leur place et les priver d'une liberté ? Je ne pense pas que l'éthique soit de ce côté de la balance.

  • Yonolan
    89128 points
  • il y a 2 semaines
@Les Courses En Travers

Bon on va pas être d'accord sur beaucoup de choses aujourd'hui... y a des jours comme ça



Le rugby n'est pas pour moi un sport de combat contrairement à ce que prétendent certains



Dans un sport de combat il faut vaincre l’adversaire par votre force et votre technicité dans le respect de certaines règles et c’est cela qui vous rend vainqueur

Il n’en est rien au rugby car il y a …un ballon qui n’est pas là que pour faire joli ou pour justifier les mornifles et les tampons

Et oui n’en déplaise à certains l’objectif de ce sport est de marquer plus de points que son adversaire avec ce ballon soit par des coups de pieds soit par des essais

Et pas de vaincre physiquement son adversaire

Oui bien sûr il y a une dimension physique ; et la nécessité de domination physique dans certaines phases de jeu ok ; vous avez aussi de la domination physique dans le bras de fer ou le tir à la corde. A part que dans le rugby il y a des phases de contact et ce sont celles-là qui posent la majorité des problèmes dans la question qui nous intéresse

Certains sont les tenants de ces phases d’affrontements comme étant le sel de notre sport, sa spécificité, son identité presque … il y a surement une part de vérité mais est-ce pour autant qu’on ne doit pas les modifier ou les adapter pour qu’elles respectent l’intégrité du joueur au maximum ?

Si et c'est ce qui se fait régulièrement à un rythme pas assez élevé pour certains ; en risquant de de le dénaturer pour les autres

La question est de savoir maintenant si on doit aller contre l'avis d'un joueur dans le respect de son intégrité

Vous appelez cela la liberté d'un individu pleinement conscient des risques...

Donc si je vous comprends bien , vous estimez que le port de la ceinture de sécurité devrait-être du libre arbitre de chacun ?

Après tout cela n'influe que sur l'individu et il connait les risques

C'est ça ?

@Yonolan

A titre personnel, oui. Mais c'est un choix philosophique personnel qui n'a rien à voir avec le sujet qui nous intéresse ici. On autorise les gens à fumer et à boire alors qu'ils coutent à la secu. Dieu merci.

S'agissant de la qualification de rugby en sport de combat, je pense que la frontière est mince. Je fais du jiu-jitsu brésilien. Mon but est également de marquer des points plus que l'adversaire ou de le soumettre (comme en boxe d'ailleurs). Pour autant, difficile de dire qu'il ne s'agit pas d'un sport de combat.

Tous les pratiquants de rugby savent qu'il faut lutter, se battre, se faire du mal pour les copains.

A voir ce qu'est la définition d'un sport de combat pour pouvoir faire le paralèlle.

@Les Courses En Travers

C'est un peu le nœud du pblm sur le second volet de ton retour que de considérer qu'il est de l'exclusive responsabilité du joueur de décider s'il est en pleine capacité pour jouer ou pas...Dans un certain nombre de cas dans la société "civile" il est admis qu'on peut agir contre la volonté de quelqu'un si on estime que sa conscience est altérée et/ou qu'il fait courir un risque à lui même ou à ses pairs. Je pense que l'univers du rugby n'a pas franchement passé ce cap. Est-ce une façon de se dédouaner pour l'avenir ? Est-ce une forme de déni de la corporation dans son ensemble ? Peut-être un peu des deux...

@MARCFANXV

Je ne pense pas qu'il convienne d'ouvrir ce sujet. Sexton est majeur et capable au sens juridique du terme. Il doit donc pouvoir prendre sa décision.

En tout état de cause, ça peut nous paraître étonnant mais c'est son choix et son côté compétiteur prendra une nouvelle fois le dessus. Il devra probablement en assumer la responsabilité quand il aura 50 ans et ne pourra plus se lever mais ça restera sa décision.

Le rugby est par définition un sport de combat et dangereux. Les types qui mettent les pieds sur un terrain à ce niveau savent qu'ils risquent de prendre des chocs importants et ils l'acceptent. Ce n'est pas à nous de juger si oui ou non leur décision est légitime car leur décision est on ne peut plus personnelle et concerne uniquement leur santé. La seule situation où leur refuser ce choix est légitime c'est justement quand ils ont perdu leur capacité et leur libre arbitre après la commotion et qu'ils sont perdus. Une fois le choc passé et les esprits repris ils doivent décider.

A titre personnel je ne mettrai pas un doigt dans une mêlée de ce niveau et pourtant eux le font tous les week-end. Je ne pense pas avoir à le leur interdire.

@Les Courses En Travers

Il existe des tas d'inaptitudes médicales qui peuvent faire interdire la pratique du rugby (ou d'un sport de façon plus général) à une personne, même majeure et consentante. On interdit bien la pratique sportive à quelqu'un dont on pense que le coeur risque de lâcher à l'effort, pourquoi ne pourrait-on pas interdire la pratique sportive de façon temporaire/définitive à quelqu'un dont on pense que le cerveau risque de lâcher au prochain choc?
Et cela va plus loin que le sport, il y a des tas de métiers dans lesquels des changements de condition physique peut entraîner une suspension temporaire et définitive de l'activité sans demander leur avis aux personnes concernées.

@Team Viscères

Mais c'est déjà le cas. Sauf erreur de ma part, Sexton a passé les tests, comme Ollivon avait passé les tests. Si ces examens prouvent qu'il est en état et qu'il veut jouer, il joue. Point.

Sexton a 35 ans, il sait que les commotions à répétitions sont mauvaises pour lui mais il souhaite pourtant jouer. C'est sa responsabilité à partir du moment ou il est encadré pour prendre cette décision.

C'est un sportif professionnel en fin de carrière, il passe sa vie chez le médecin. Bien entendu qu'il est suivi et qu'il a conscience de ce que ça engendrera.

@Les Courses En Travers

Tu pars de l'hypothèse que le suivi médical existant est au niveau et irréprochable, qu'il n'y a rien à modifier ou améliorer.
Mais est-ce vraiment le cas?

@Team Viscères

Je pars du postulat qu'il existe un système de protocoles, de contrôle médicaux. Je ne suis pas médecin je ne sais pas ce qu'il en est de ces tests mais je les suppose correct de plus que Sexton a de l'expérience et des moyens financiers comme beaucoup de sportifs professionnels et qu'il a eu son IRM plus rapidement que toi ou moi.

En tout état de cause, il est entouré, il a consicence de sa situation et pèse le pour et le contre.

Enfin, je comprends la situation, je trouve juste cela navrant de créer cette polémique à la veille du match de la France. Le but de cet article est de polémiquer, de contester, de mettre une pression sur l'équipe d'Irlande car leur ouvreur est dans une situation délicate.

Pourquoi ne pas avoir ouvert le sujet la semaine dernière quand Ollivon a réussi, comme Sexton, ses tests et qu'il a joué contre l'Italie ? Par ce qu'il n'y avait pas d'intérêt d'ouvrir un tel sujet avant le match contre l'Italie car on est chauvin et qu'on préfère mettre la pression sur l'adversaire.

@Les Courses En Travers

Si on enlevé le côté chauvin de certains qui en effet n'aucun intérêt, il reste une autre différence entre Ollivon et Sexton : ce dernier cumule les commotions depuis un paquet d'années. En rajoutant le fait qu'il est connu (difficile d'amener le débat sur le devant de la scène avec un illustre inconnu), il incarne parfaitement le profil du joueur pour lequel les questions se posent. Je ne prétends pas avoir les réponses aux questions, mais l'impression que j'en ai pour l'instant c'est que le rugby fait juste comme si le sujet n'existe pas (comme quand on a commencé à parler des commotions, quand on parle de dopage, etc.).

@Les Courses En Travers

il y a quand même un petit os dans ton (bon) fromage : il n'y a pas seulement un responsabilité individuelle dans le choix mais aussi collective, c'est à dire que ce n'est pas parallèlement un très bon choix pour l'intérêt (supérieur ? ) du rugby en ce sens que ce n'est pas sans répercussion sur le choix des parents à autoriser leur gniard à faire du rugby.

@lelinzhou

Aucun rapport à mon avis. Les parents ont peur que leur enfant prenne un KO et des coups en général. Mais c'est le rugby. Ce qui fait peur c'est l'image de Sexton sur le terrain KO après le choc.

La suite, la gestion a posteriori du choc et du KO, ce sera à eux de la traiter puisque responsables pour leurs enfants.

@Les Courses En Travers

Rugbyrama (pardon pour la promo d'un site concurrent) vient de mettre en ligne itw du Professeur Chazal. C'était un peu le sens de mon post...

Pour une fois, ce n'est pas à cause d'un mauvais plaquage.

  • fabien81
    19671 points
  • il y a 2 semaines

un match de Sexton sans commotion va devenir plus rare qu'un hiver sans neige ou un été sans canicule.
C'est quoi le but final? pour moi il sert de cobaye humain

"Là, je vais bien… J’ai bien l’habitude maintenant"

si je comprends bien, les commotions plus on en a et mieux ca passe quoi

Bon sinon, hormis les propos de Sexton, ya pas un medecin et une commission qui a acté qqchose ou bien c'est chacun fait ce qu'il veut?

  • math1907
    14905 points
  • il y a 2 semaines
@LaGuiguille

Ou moins on se rend compte que ça ne ce passe pas si bien que cela !?

J'au du mal a comprendre comment il peut continuer a jouer après toutes ces commotions. J'ose espérer qu'il ne sera pas dans quelques années a se plaindre et porter plainte pour ce qu'il lui arrive. Tout en lui souhaitant de ne pas avoir de séquelles mais quand tu regardes d'autres joueurs moins exposés on est en droit de se poser des questions....

Dans le duel Biggar- Sexton, le Gallois gagne par KO... Au prochain match ça sera peut être son tour!

Les irlandais nous rendent service. On sélectionne Chavancy, au coup d'envoi on rappelle à Sexton qu'il est l'ouvreur du Racing et il fait toutes ses passes à son premier centre de club... Après malheureusement, il va nous dire que O'Driscoll à mal vieilli...

  • vevere
    56678 points
  • il y a 2 semaines

@BoukerchaOussama Je n'ai pas trouvé la réponse dans votre article....

Sexton se mettra à vibrer quand il sera vieux ???

  • math1907
    14905 points
  • il y a 2 semaines
@Amis à Laporte

Tu crois que c'est sa femme qui le force à aller jouer !?

@math1907

Oui, ça le remet dans le bain !

  • AKA
    51610 points
  • il y a 2 semaines

Peut être qu il ne se rappelle pas l avoir passé!!! 😏 😜 😉

Tel le canard, Sexton s'entête !

@Garou-gorille

Va finir par y laisser des plume plus tard, une fois gras.

@Garou-gorille

C'est plus une petite cloche qu'il entend, seule dans sa tête, mais un sextet.

@La petite Huguette

Oui, comme tu dis, ça beffroi dans le dos !

Pfff... Depuis 2016 les articles s'enchaînent (et surtout en Irlande) pour alerter (à raison) sur le "cas" Johny S., et c'est toujours la même salade : "Je vais bien, je ne veux pas arrêter, les gens ne savent pas de quoi ils parlent, je veux faire la CdM 2023, Inch'Allah"... "Inch'Allah", il ne le dit pas, hein... Tête brûlée et/ou mal entouré ?... Ce week-end, il ne s'est pas pris un, mais deux coups de genoux dans la tronche !... Assis en gueulant sur je ne sais qui je ne sais quoi, puis sa sortie titubant en prenant appui des doigts sur la cuisse du soigneur, on était vraiment mal pour lui...

@BuBbleGum9022

Totalement d'accord, je pense vraiment que son entourage joue aussi mais il n'a pas l'air lucide donc n'est-il pas possible de lui interdire de jouer ?

En plus quand tu vois que tout le match il se met à 30m de la défense et qu'il joue en marchant j'ai l'impression de voir Aznavour les 10 dernières années de sa vie, un si grand talent qui n'a pas su s'arrêter...

@BuBbleGum9022

s'ils le font joue ce weekend, c'est a la limite de l'assassinat

Peut être qu il ne se souvient plus d avoir passé le protocole commotion.
🤕

  • kob
    4942 points
  • il y a 2 semaines

Dire qu'à la moindre occasion ils nous font la morale sur le Top 14. Sexton va finir par mourir sur un terrain de rugby si ça continue, et on aura bien l'air malin avec un mort en prime time sur France 2.

  • Guit333
    3976 points
  • il y a 2 semaines

Oui et plusieurs joueurs irlandais ont pris un sérieux coup de vieux

@Guit333

T'as raison, c'est le défilé des tempes grises ... On dirait moi !

Je ne sais pas si c'est moi qui ai essuyé une commotion pendant la sieste mais je ne comprends rien de rien à cet article....
Il a passé un contrôle commotion ???
Si oui, l'a t-il passé sans encombre ???
Si oui (là ce n'est plus une question !) il peut jouer...

  • Yonolan
    89128 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

La vraie question est effectivement de savoir si il a passé ou pas un protocole commotion et quels en ont été les résultats
Par contre y a t'il un médecin indépendant lors du T6N ? si quelqu'un peut me répondre

@Yonolan

Indépendant, je ne sais pas mais j'imagine que oui...
De toutes façons, il y a largement assez d'encadrement médical pour sortir un mec du jeu si on estime que ça n'est plus possible. Je veux bien croire que le corps médical d'un staff puisse mésestimer ou pire, sous-estimer la portée à long terme de la multiplicité de chocs que peut subir un rugbyman professionnel mais je n'ose imaginer qu'ils puissent délibérément considérer que la tenue d'un match puisse être priorisée à la mise en danger immédiate d'un mec. Ca, je ne le crois pas...

  • Yonolan
    89128 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

L'indépendance du corps médical me parait une bonne garantie
Non pas sur le fait qu'on sorte le joueur sur un choc violent ( ca j'en suis aussi intimement persuadé et c'est bien ce qui a été fait dans ce cas ) mais sur le fait de déclarer la commotion et donc tout ce qui devrait suivre afin que le joueur ne puisse rejouer qu'après le parcours usuel suivant une commotion
J'espère vraiment que c'est ce qui a été fait dans ce cas là
Parce que ca le valait bien là

@MARCFANXV

c'est absolument anormal qu'un mec qui a clairement été sonne ne suive pas le protocol commotion mais comme je le disais plus bas, je ne suis pas étonné. vu qu'on jouait la 70e minuterie staff l'a sorti et va prétendre que tout va bien

@MARCFANXV

Il ne se souvient pas d'avoir passé un protocole commotion.

@Les Courses En Travers

Oups je n avais pas lu les com.

@MARCFANXV

Ben non, rassure-toi, tu sembles aller bien, c'est un nouveau jeu d'Oussama, "La Commotion mystère".

@MARCFANXV

Le grand désarroi de la santé c'est quoi au juste ?

@MARCFANXV

je me suis fait la meme remarque, on desarroite complètement apparamment

@MARCFANXV

C'est quand la santé est désarroitée.

@lelinzhou

Être désarroité c'est y voir plein d'étoiles au niveau de la couronne... ne s'emploie pas en cas de champions cup sous peine de faux ami avec la H Cup.

@lelinzhou

Le désarroiment c't'un truc terrible pour la santé.

@MARCFANXV

Pire que le finement khon.

@MARCFANXV

Il a déclaré n'avoir pas suivi de protocole commotion........

C'est quand même la responsabilité des médecins autour du terrain. Lui évidemment qu'il a envie de jouer mais c'est dingue qu'après un KO comme cela, il puisse être apte à jouer dans une semaine.

Ca va tout exciter Lartot ça. Par contre, la présence d'Olivon n'a choqué personne samedi.

@Les Courses En Travers

j'ai sans doute rate quelquechose mais pourquoi devait-on etre choque par sa presence?

@Le Haut Landais

Il sort sur commotion le dimanche (deux semaines avant le match de l'Italie oui), et le mardi c'est ok pour jouer.

Donc sur le fond c'est la même chose même si le temps de récupération est plus long.

Si Sexton passe les examens comme l'a fait Ollivon, je ne vois pas ce qu'on a à y redire.

@Les Courses En Travers

tout a fait, ce n'est pas la nationalité d'un joueur qui decide du fait qu'un joueur peut/doit jouer le weekend suivant.
En ce qui concerne Sexton, on sait qu'il n'a pas passe le protocol commotion dimanche et qu'il a amasse tellement de commotions dans sa carrière qu'il ferait mieux d'arrêter.

malheureusement, quand j'ai vu qu'on était a la 70e minute de jeu, je me suis dit que le staff irlandais allait juste gentiment le sortir du terrain, le remplacer et qu'ainsi il n'avait pas a passer de protocole commotion.
c'est une honte

@Le Haut Landais

J'ai osé espéré que vu les antécédents mais aussi l'âge avancé du joueur, ils n'allaient pas s'amuser à ce petit jeu. Si jamais c'est avéré c'est vraiment chaud, que le joueur soit prêt à retourner au combat au mépris de sa santé c'est une chose, que le staff ne tente même pas de le protéger c'est pour moi extrêmement grave

@MacAlouster

Sexton est peut-être contre le fait de rejouer aussi tôt, mais il ne s'en souvient plus.

Derniers articles

News
News
Page facebook
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos
News
News
News