6 Nations. Indiscipline, passe droit : avant le Crunch la presse anglaise analyse le XV de la Rose
Maro Itoje est pointé du doigt pour son indiscipline.
Dire que l'Angleterre traverse une passe compliquée révèle de l'euphémisme. Mal engagé, le XV de la Rose prépare le Crunch sans certitudes. La presse nationale cherche des explications.

Plus que quelques jours avant le Crunch tant attendu. Et pour la première fois depuis bon nombres d'années, voilà que les Bleus s'avancent dans la peau du favori avant ce déplacement à Twickenham. Attention, loin de nous l'idée d'affirmer que cela sera une tâche aisée. Déjà, car les affrontements Angleterre-France ont une saveur particulière et nul doute que les hommes d'Eddie Jones seront prêts pour tenter de contrecarrer les plans de la bande à Fabien Galthié. Surtout, le point d'interrogation résultera quant à l'état de forme physique des Bleus. Diagnostiqués positifs à la Covid-19, certains membres du contingent tricolore comme le capitaine Charles Ollivon, Antoine Dupont (ou même Virimi Vakatwa de retour de blessure), n'ont plus joué depuis la victoire en Irlande le 14 février dernier. Un manque de rythme qui pourrait être préjudiciable au niveau international

Mais le constat reste le même. Depuis quelques mois, le XV de la Rose ne pique plus et semble s'enliser dans une certaine routine. Preuve en est, cette défaite au Pays de Galles où l'un de ses fers de lance, le deuxième ligne Maro Itoje s'est vu particulièrement sanctionné, avec la bagatelle de cinq fautes à son actif sur les 14 anglaises. À l'approche de l'affrontement face à la France, la presse locale en venait à se demander s'il ne fallait pas que le colosse deuxième-ligne change son style de jeu, très rugueux et souvent à la limite de la règle. Que nenni pour John Mitchell. Dans des propos relayés par Standard.co, l'entraîneur de la défense du XV de la Rose affirme qu'il n'y a aucune volonté de changer le jeu de Maro Itoje : ''En fin de compte à la fin de la partie, il est colossal. C'est l'un des joueurs les plus destructeurs au monde et nous voulons qu'il continue à l'être.'' Cela a le mérite d'être clair. Une inhabituelle indiscipline propre à l'équipe puisque ce n'est pas moins de 41 pénalités qui sont à dénombrer sur les trois dernières rencontres du Tournoi. Des chiffres pharaoniques qui ont poussé Eddie Jones à faire appel à un arbitre afin de régler ces problèmes de disciplines comme le révèle The Times : ''L'Angleterre intensifiera ses efforts pour éradiquer la mauvaise discipline qui a marqué sa défense du titre des 6 Nations, en invitant un arbitre.'' Cela sera-t-il suffisant pour gommer ce point noir ? La réponse dans quelques jours. 

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Malgré les critiques, malgré leur jeu et vu la motivation qu'est pour eux un crunch, surtout à la maison, ils seront terribles à jouer
Une victoire des Bleus dans ces conditions relève d'un petit exploit
Ces jeunes sont tellement impressionnants que tout est possible...seul, leur manque d'expérience peut leur faire défaut, même s'ils ont l'air d'apprendre vite

  • Yonolan
    124048 points
  • il y a 7 mois

Y a pas qu'à l'avant-match qu'ils ont invité un arbitre...
La rencontre sera arbitré par ...Andrew Brace..le même que pour la finale de la coupe à Toto de cet automne
Faut dire qu'ils n'ont eu qu'à se louer de ses services...

@Yonolan

face au Gallois c'était Gauzère et même les commentateurs Gallois jugeait inacceptable l'arbitrage anti Anglais .......

  • Yonolan
    124048 points
  • il y a 7 mois
@Ecolorado Rafting

Il me semble qu'effectivement Gauzere n'a pas été très judicieux mais il a reconnu ses erreurs

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
Transferts
News
News