RUGBY AMATEUR : promu en Fédérale 1, le REC est en pleine ascension
Direction la Fédérale 1 pour le REC.
Fédérale 1
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés
Au bout d'une saison maîtrisée, le Rennes Étudiants Club a validé son ticket pour la Fédérale 1. Pour l'histoire.

''Studieuse, collective, historique''. C'est ainsi, en trois mots, que Gaëtan Béraud, troisième-ligne du REC, définirait la saison des troupes Noires et Blanches. Arrivé au club il y a deux saisons, l'ancien capitaine des Espoirs de la Section Paloise (1 feuille en Top 14) a vécu la croissance rapide du REC jusqu'à ce double succès devant Orsay, pour valider un billet pour la Fédérale 1 jusqu'alors jamais composté dans l'histoire de ce club breton fondé en 1961.

Il y a trois ans, le REC évoluait en Fédérale 3. Après de nombreuses saisons en Fédérale 2, les Rennais n'y avaient pas fait de vieux os, n'y passant qu'une année, atteignant les 1/4 de finale pour retrouver le niveau supérieur. Après un maintien sur tapis vert, ils ont créé la sensation l'an passé en terminant troisième de poule, avant d'être éliminés par Orsay. Dès lors, cette saison, les objectifs du club étaient élevés. En plus d'un travail acharné avec au minimum trois séances de musculation et trois entraînements terrain par semaine, les Bretons doivent également leur excellente saison à un groupe qui vit très bien.

L'osmose s'est rapidement faite entre les joueurs formés au club, ceux ayant grandi dans le Grand-Ouest et les éléments ayant évolué aux niveaux supérieurs. Car dans la course à la Fédérale 1, les Rennais ont continué à s'appuyer sur un vivier de joueurs à la fibre noire et blanche. Norman Bourrier (talonneur), Alexandre Gueroult (deuxième-ligne), Martin Bertrand (troisième-ligne), Camille Fortineau (troisième-ligne), Rodolphe Bertrand (ouvreur) ou encore Sébastien Magnan, Arnaud Le Berre (centres), Sébastien Fasquel, Noé Cayot (ailiers) et Mathieu Brignonen (arrière) sont tant de joueurs à avoir activement participé à la montée et ayant tous fait leurs classes dans les clubs bretons et à Rennes. Plusieurs sont notamment passés par la REC Académie.

Quelques arrivées ont permis de renforcer le groupe pour le rendre plus aguerri. Bastien Le Picaut (pilier, Rouen), Jorge Gonzalez (deuxième ou troisième-ligne, passé par Chambéry et Vannes), Eddie Gauche (deuxième-ligne, Valence-Romans) ou encore Maximiliano Cocetta (demi de mêlée, ex-Nantes) et l'international fidjien Aloisio Butonidualevu arrivé de Vannes ont notamment signé l'été dernier. Intégrations réussies, grâce notamment au ''supplément d'âme'' qui habite ce club, souligné par le capitaine Lilian Caillet, lui qui a déposé ses valises au REC en 2013, après avoir défendu les couleurs de Saint-Genis-Laval, Vienne et du LOU.

La saison a parfaitement débuté avec un succès dans le derby face au Rheu, et les Bretons n'ont cessé de monter en puissance ensuite. Le dernier gros bloc de la phase aller a permis aux coéquipiers de l'ailier Matthias Bardon de s'étalonner et de voir leur capacité à jouer des gros. En étrillant Chartres puis en s'imposant à Bobigny et contre Drancy, les Rennais ont glissé leurs noms parmi les favoris à la montée. La défaite à Beauvais juste avant Noël (29-26) n'était finalement qu'un accident de parcours. Grâce à une phase retour pleine de maîtrise marquée par les succès au Rheu, à Saint-Denis, à Drancy et les quarante points infligés à Beauvais malgré un carton rouge à la deuxième minute, les Rennais ont continué leur route (20 victoires en 22 matchs).

VIDÉO. Fédérale 2 : Rennes remonte 100 mètres pour un magnifique essai collectif face à Chartres

''Une des grosses forces de l'effectif est le fait d'avoir pu enchaîner les rotations. On est arrivés frais en play-offs,'' souligne Gaëtan Béraud. Dans la Poule 1, les Bretons n'ont cessé d'impressionner et ont maintenu leurs noms dans les hautes sphères du classement national avec Nice, Beaune et Marmande. Au premier tour des phases finales, les joueurs de Yann Moison et Kévin Courties ont disposé d'Orléans sans trembler avec un double succès sérieux. Les huitièmes de finale contre Orsay n'étaient pas sans rappeler l'an passé avec un adversaire bien connu des Bretons. Vainqueurs à l'arrachée à l'aller grâce à un double drop de Jean Forgue (23-25), ils ont explosé les compteurs au match retour (26-3). Avec beaucoup de réalisme, ils ont fait sauter le verrou orcéen. Le franchissement de Romuald François sur le premier temps de jeu sera symbolique d'un premier acte à l'avantage des Bretons qui se contenteront de gérer ensuite.

Les scènes de liesse qui ont accompagné le coup de sifflet final sont révélatrices des nombreux sacrifices pour atteindre ce rêve de montée. ''On a marqué une page de l'histoire, ce n'était jamais arrivé à Rennes,'' explique Gaëtan, auteur de onze essais cette année. Ils se sont donc donné le droit de participer aux quarts de finale où ils défieront Beaune le 10 juin dans une confrontation explosive. Terriblement efficaces, les Bretons ont fait leur chemin sur leurs valeurs de travail et de solidarité. Ils atteignent la troisième division et peuvent désormais se targuer d'avoir leur place sur l'échiquier du rugby hexagonal. ''Krogit'' (allez en breton).

VIDÉO. La Bretagne à l'assaut du Rugby à 7 avec les Spered Sevens !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • breiz93
    32356 points
  • il y a 11 mois

Un tel parcours va encore alimenter la paranoïa de AHMA sur les soupçons de dopage au beurre salé pour les équipes bretonnes.

On a encore plein de produits plus ou moins recommandés en réserve ( lait ribot, lambic, Far, Kouign amman...)

  • Ahma
    71348 points
  • il y a 11 mois
@breiz93

Moi je dis ça, c'est pas par jalousie, c'est surtout que je m'inquiète pour la santé des anciens joueurs. Parce qu'à quarante ans ils sont comme Galthié, incapables de monter un escalier, mais eux ce n'est pas à cause des articulations.

@Ahma

c'est sûr qu'avec ce régime, vont surtout les descendre en roulant les escaliers qu'ils vont pas réussir à monter, ni femme ni chevaux

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News