VIDEO. 6 nations B. Géorgie - Russie. Le sublime enchaînement de Merab Kvirikashvili pour l'essai

VIDEO. 6 nations B. Géorgie - Russie. Le sublime enchaînement de Merab Kvirikashvili pour l'essai
6 nations B. Géorgie – Russie. L'enchaînement de Merab Kvirikashvili.
Forte de ses trois succès en autant de rencontres dans le Tournoi des 6 nations B, la Géorgie a battu la Russie grâce à un Merab Kvirikashvili de gala. Forte de ses trois succès en autant de rencontres dans le Tournoi des 6 nations B, la Géorgie recevait la Russie à Tbilissi avec l'ambition de poursuivre sur sa lancée et d'asseoir sa domination sur le groupe A. Néanmoins, la tâche ne fut pas si aisée malgré toute la maestria dont a fait preuve Merab Kvirikashvili. L'artilleur en chef du club de Montluçon (fédérale 1) est en quelque sorte le Leigh Halfpenny de la Géorgie. Il l'a une nouvelle fois prouvé dans cette partie en enquillant les pénalités (3e, 29e, 55e, 64e) afin de distancer des Russes accrocheurs. Très prolifiques en termes d'essais lors de leurs précédents affrontements, les coéquipiers de Gorgodze ont cette fois-ci buté sur une bonne défense. Et ce, malgré les efforts de joueurs comme Giorgi Aptsiauri, auteur d'une belle percée à la demi-heure. Le score de 12 à 0 après l'heure de jeu aurait d'ailleurs pu être différent si le buteur adverse avait le talent de l'arrière des Lelos. Des points laissés en route qui coûtent cher en fin de partie.

C'est en effet dans les dix dernières minutes que les locaux, un temps réduits à 14 comme leurs adversaires, ont pris le large. À la faveur d'une très belle percée à la 70e, le centre David Kacharava a effacé plusieurs défenseurs pour planter le premier essai de la partie. Le deuxième a fait suite à un ballon perdu par les visiteurs (une nouvelle fois en infériorité numérique) bien exploité par Beka Bitsadze, avec au relais le Parisien Zhvania. La Géorgie a conclu cette partie de la plus belle des manières grâce à Merab Kvirikashvili, auteur d'une percée précédée d'une feinte suivie d'un cad-deb et d'une passe sous le bras pour Asieshvili. Une sublime action à retrouver dans le résumé du match.



Après cette quatrième journée, la Géorgie survole la compétition avec quatre succès au compteur devant la Roumanie (3 victoires). La Russie est reléguée au quatrième rang alors que l'Espagne remonte à la troisième place après avoir défait son voisin portugais (8 - 19). De son côté, l'Allemagne a failli créer la sensation contre la Roumanie (12-17).